icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

« Embrasse-moi chérie » : une révélation dans sa version d’origine en relief !

Blu-ray3D Embrasse moi chérie

Note artistique : etoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-demi-rougeetoile-grise(3,5/5)

Synopsis

Le célèbre comédien Fred Graham monte la nouvelle comédie musicale de Cole Porter, « Kiss Me Kate ». Pour le rôle de Catherine, il pense à son ancienne femme, Lilli Vanessi qui accepte à contrecœur de travailler avec son ancien époux. Fred et Lilli, que leurs succès respectifs ont séparés, s'aiment encore mais refusent de se l'avouer, d'autant que Lilli est fiancée à un riche Texan et que Fred a une aventure avec une autre comédienne de la troupe, Loïs Lane…

  • Titre original : Kiss-me Kate
  • Support : blu-ray 3D/2D
  • Genre : comédie musicale
  • Année : 1953
  • Réalisateur : George Sidney
  • Casting : Kathryn Grayson, Howard Keel, Ann Miller, Keenan Wynn, Bobby Van, Tommy Rall, James Withmore, Kurt Kasnar, Bob Fosse, Ron Randell
  • Durée : 1 h 50 mn 18
  • Format vidéo : 16/9
  • Format ciné : 1,75/1 (Metrovision Tri-Dee)
  • Sous-titrage : français
  • Pistes sonores : DTS-MA 5.1 anglais, Dolby-Digital 1.0 français, castillan
  • Bonus : blu-ray 3D compatible 2D, courts métrages Cole Porter à Hollywood : il fait trop chaud (2003, Cole Porter in Hollywood Too Darn Hot, 9 mn 42, réalisation Peter Fitzgerald), Manhattan la toute puissante : la ville grandiose de New York (1949, 5 mn 08), dessin animé Le cousin affamé de Barney (1951, Barney’s Hungry Cousin, 6 mn 42, réalisation Dick Lundy), bande-annonce (3 mn 33)
  • Éditeur : Warner Home Vidéo

Commentaire artistique

La comédie musicale, genre typiquement américain, conjugue un professionnalisme sans reproche et un casting éblouissant. La preuve avec cette adaptation du chef-d’œuvre de Cole Porter créé à Broadway en 1948. Les numéros de danse exceptionnels et la construction complexe de la mise en scène rendent un  hommage vibrant et ingénieux à la représentation scénique, façon Broadway. Le film bénéficia du travail artistique des meilleurs artistes de l’époque : chorégraphie d’Hermes Pan, somptueux costumes d’Helen Rose et Walter Plunkett, décors chatoyants de Richard Pefferie, maquillage inventif de William Tuttle et Sydney Guilarof. Le scénario respecte plus ou moins la pièce dont la trame narrative est empruntée à Shakespeare, « La Mégère apprivoisée », mais l’ordre musical a été modifié et certaines chansons édulcorées. Si les scènes dialoguées sont assez bavardes et manquent d’allant, les passages chantés et dansés sont éblouissants ; Anne Miller et Bob Fosse accaparent l’attention bien que le duo Kathryn Grayson et Howard Keel ne déméritent pas dans leurs duos. Une mention spéciale au « couple » de truands, chantés et dansés par Keenan Wynn et James Withmore, deux acteurs à contre-emploi ! Ce film a la particularité d’avoir été tourné avec le procédé relief en vogue en 1952-1953 : deux films étaient projetés avec deux projecteurs synchronisés munis de filtres polarisants pour chaque œil (exemple fameux Le crime était presque parfait d’Alfred Hitchcock, disponible sur blu-ray 3D chez Warner Home Vidéo). La communication du studio était explicite : « MGM presents Hollywood's first important BIG MUSICAL in 3-D on our Panoramic Screen with MIRACLOUS STEREOPHONIC SOUND ! COLOR, too ! ». Hélas l’échec commercial du procédé empêcha, en France, de voir ce film en relief et il ne sera montré qu’en version plate. Ce blu-ray 3D comble donc une attente cinéphilique et renouvelle complètement la vision qu’on avait de cette comédie musicale ; d’autant que cette version inclue des passages supprimés, dont le carton « Intermission », et respecte le format souhaité à l’origine de 1,75/1 (et non le 1,37/1 retenu jusque-là qui est le format de tournage mais pas le format de projection voulu par George Sidney). La mise en scène exploite habilement les avantages du relief (profondeur de champ, volume, jaillissements) grâce à une ingénieuse disposition des éléments du décor et un savant usage de la perspective forcée, ce qui n’était pas vraiment perceptible jusque-là.

Commentaire technique

A l’instar de Le Crime était presque parfait, Warner nous gratifie pour la première fois de la version relief d’époque ! Le format de projection 1,75/1 souhaité par le réalisateur est enfin respecté. La copie est assez belle, avec les couleurs soutenues du développement Technicolor (négatif Ansco Color, ancêtre du Metrocolor), un contraste satisfaisant mais une luminosité très basse due au procédé et un grain important ; selon les plans la netteté est plus ou moins accusée, parfois remarquable (gros plans), parfois trouble (plans larges). La profondeur de la scène n’est pas toujours au rendez-vous, en revanche les jaillissements anecdotiques sont fréquents (le réalisateur conscient du procédé fait lancer par les acteurs des objets au visage du spectateur). La version 2D sur le même blu-ray possède une belle définition et un excellent contraste. Le mixage original anglais stéréo magnétique a été remixé en 5.1 avec une superbe dynamique et une spatialisation assez poussée sur la scène frontale, les surrounds étant surtout activés pour la musique et les chœurs, du très beau travail.

Notre avis

Image : etoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-griseetoile-grise(3/5)
Relief : etoile-verteetoile-verteetoile-verteetoile-demi-verteetoile-grise(3,5/5)
Mixages sonores : etoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-grise(4/5)
Bonus : etoile-rougeetoile-rougeetoile-demi-rougeetoile-griseetoile-grise(2,5/5)
Packaging : etoile-bleueetoile-demi-bleueetoile-griseetoile-griseetoile-grise(1,5/5)

 

Blu-ray 3D/2D disponible chez Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework