icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Actus Blu-Ray/DVD « Baal » : de Brecht avec Fassbinder, une version approuvée par Schlöndorff

Blu-ray Baal


Note artistique : etoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-demi-rougeetoile-grise(3,5/5)

Synopsis

Le jeune poète et anarchiste Baal erre à travers les forêts et le long des autoroutes clamant son art dans les bouges et les appartements huppés de ses mécènes. Son appétit pour la vie, l'amour et l'alcool le mène d'expériences sexuelles multiples en aventures dangereuses…

  • Titre original : Baal
  • Support : blu-ray
  • Genre : drame
  • Année : 1970
  • Réalisateur : Volker Schlöndorff
  • Casting : Rainer Werner Fassbinder, Sigi Graue, Margarethe von Trotta, Günther Neutze, Miriam Spoerri, Marian Seidowsky, Irmgard Paulis, Hanna Schygulla
  • Durée : 1 h 28 mn 53
  • Format vidéo : 16/9
  • Format ciné : 1,33/1
  • Sous-titrage : français
  • Pistes sonores : DTS-HD MA 1.0 mono allemand
  • Bonus : Le poète et le cinéaste : Volker Schlöndorff à propos de Baal, entretien avec Volker Schlöndorff (HD, 12 février 2015, 46 mn 10, réalisé par Robert Fischer), Sentiment et raison, Christian Braad Thomsen, à propos de Fassbinder et de Brecht (HD, 8 mn 54)
  • Éditeur : Carlotta Films

Commentaire artistique

Cette adaptation d’une œuvre de jeunesse de Bertolt Brecht a été diffusée une seule fois à la télévision en 1970. Elle est ensuite restée invisible jusqu’à nos jours à la suite du véto de la famille, puis des ayants-droits de l’auteur. « Baal » fut sa première pièce, écrite en 1918 et qu’il remaniera plusieurs fois ; c’est son premier jet qui a été retenu pour ce téléfilm. Il est question de l’errance d’un poète dépravé, en proie au vide existentiel, portrait revisité de Christian Dietrich Gabbe, dramaturge pessimiste et alcoolique, avec des réminiscences de Villon, Rimbaud et Verlaine. Pour incarner ce personnage brutal et provocateur Volker Schlöndorff fit appel à Rainer Werner Fassbinder, qui se distinguait à Munich avec sa troupe de l’Antiteater en 1968. Son théâtre anti conventionnel était influencé par le Berliner Ensemble de Bertolt Brecht. Il sera l’interprète idéal de ce Baal modernisé mais énigmatique par sa juxtaposition de 24 scènes sans réelle narration. Une grande partie de la troupe participera à la production du téléfilm (en bonus, dans un français impeccable, Volker Schlöndorff explique la passionnante genèse du film) qui aura vu le jour grâce à l’engagement courageux de la télévision publique bavaroise ! L’opportunité de voir enfin ce film, désapprouvé par la femme de l’écrivain (qui n’a rien compris selon Volker Schlöndorff), c’est apprécier, d’une part, le jeu et la diction inimitable de son interprète, qui était à peine plus âgé que Brecht au moment où il écrivit sa pièce, et, d’autre part, d’observer la pertinence des choix de réalisation (caméra à l’épaule, son direct, découpage) très fidèles au ton et à l’esprit du dramaturge à l’aube de sa créativité. Le spectateur risque d’être dérouté par la prose brechtienne et une certaine sévérité de mise en scène mais, pour son aspect «archive du cinéma» et surtout pour Fassbinder, ce téléfilm ressuscité mérite largement d’être regardé.  

Commentaire technique

Notes technique sur la restauration

La restauration a été effectuée à partir des négatifs 16 mm originaux qui ont été étalonnés chimiquement plan par plan. Ensuite un scan 2K a été effectué à vitesse lente (5i/s) sur un scan à immersion afin d’éliminer les rayures sur le support ; les rayures verticales, qui subsistent encore, sont celles d’origine, côté émulsion. Selon les indications du réalisateur certains travaux de restauration ont été effectués sans dénaturer l’aspect originel du film. L’étalonnage final a été supervisé par Igor Luther, son caméraman et collaborateur, tandis que la synchronisation avec la bande son remastérisée l’a été par le compositeur Klaus Doldinger. Le master HD obtenu ensuite a été converti au format DCP (24 i/s).

Copie d’une qualité remarquable compte tenu de ses aléas : assez bien définie, contrastée, excellent étalonnage, grain (16 mm) omniprésent, tons froids, couleurs ravivées, défauts très discrets ; mixage allemand mono (son direct) clair et sans accroc.

notre avis

Image : etoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-griseetoile-grise(3/5)
Mixage sonore : etoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-demi-bleueetoile-grise(3/5)
Bonus : etoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-griseetoile-grise(3/5)
Packaging : etoile-bleueetoile-demi-bleueetoile-griseetoile-griseetoile-grise(1,5/5)

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework