icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Blu-ray et DVD Coffret « Werner Herzog Volume 2 (1976-1982) : l’intégrale

Blu-ray DVD Coffret Herzog Volume 2

Note artistique : etoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-grise(4/5)
Note technique globale : etoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-grise(4/5)

Poursuivant la publication intégrale de la filmographie du cinéaste allemand, ce coffret volume 2 couvre une période restreinte mais fertile en œuvres fortes et offre, entre autres, pour la première fois en version originale allemande Fric et foi (DVD 2) et Nosferatu dans sa version allemande inédite (DVD 4). Dans les années 1970 / 1980, bien que devenu un réalisateur réputé, il continue de se « mettre en danger » ne sacrifiant rien à son univers d’élection, un monde sans repères, onirique, une sublimation de la Nature dont le cadre s’élargit à des dimensions fantastiques. Dans cette conception métaphysique, qui ne doit pas être considérée comme une quête mystique, ses personnages, hors du commun, dont Klaus Kinski reste l’archétype halluciné, sont guettés par une mort jamais bien éloignée. Apothéose de cette période, Fitzcarraldo, prix de la mise en scène à Cannes, projet démesuré et réalisation frénétique, confinera le cinéaste dans un injuste oubli.

  • Titre français : DVD 1 Cœur de verre - DVD 2 Personne ne veut jouer avec moi - How Much Wood Would A Woodchuck Chuck… - La Soufrière - Fric et foi - DVD 3 La Ballade de Bruno -DVD 4 Nosferatu, fantôme de la nuit - DVD 5 Woyzeck - DVD 6/BD Fitzcarraldo
  • Titre original : DVD 1 Herz aus glas - DVD 2 Mit mir will niemand spielen - Beobachtungen zu einer neuen sprache - La Soufrière- warten aufeine unausweichliche katastrophe - Glaube und währung. Dr. Gene Scott, Fernsehprediger - DVD 3 Stroszek - DVD 4 Nosferatu, Phantom der Nacht - DVD 5 Woyzeck - DVD 6/BD Fitzcarraldo
  • Support : DVD + Blu-ray : Fitzcarraldo
  • Genre : drame, documentaire, aventures
  • Année : 1976 (DVD 1), 1976, 1976, 1977, 1980 (DVD 2) 1977 (DVD 3), 1979 (DVD 4), 1979 (DVD 5), 1982 (DVD 6/BD)
  • Réalisateur : Werner Herzog
  • Casting : Josef Bierbichler, Stefan güttler, Clemens Scheitz, Sonja Skiba, Bruno S., Eva Mattes, Clemens Scheitz, Burkhard Driest, Wilhelm von Homburg, Klaus Kinski, Isabelle Adjani, Bruno Ganz, Roland Topor, Jacques Dufilho, Walter Ladengast, Dan Van Husen, Wolfgang Reichmann, Willy Semmelrogge, Josef Bierbichler, Claudia Cardinale, José Lewgoy, Miguel Angel Fuentes, Paul Hittscher
  • Durée : 1 h 30 mn 59 - 13 mn 31 - 44 mn 24 - 29 mn 41 - 43 mn 42 - 1 h 43 mn 31 - 1 h 42 mn 26 - 1 h 16 mn 34 - 2 h 30 mn 47 (durée blu-ray)
  • Format vidéo : 4/3 DVD 2
  • Format vidéo : 16/9 tous sauf DVD 2
  • Format ciné : 1,33/1 DVD 2
  • Format ciné : 1,66/1 DVD 1, DVD 3, DVD 5 - 1,85/1 DVD 4, DVD 6/BD
  • Sous-titrage : français
  • Pistes sonores : Dolby Digital 2.0 mono allemand (tous saud DVD 6) - Dolby Digital 2.0 mono français (DVD 1, DVD 3, DVD 6/BD) - Dolby Digital 5.1 allemand (DVD 4, DVD 6) - DTS-HD MA 2.0 anglais et français (BD Fitzcarraldo)
  • Bonus : Livre de 100 pages par Hervé Aubron

DVD 1 présentation par Olivier Bitoun (3 mn 05), commentaire audio de W. Herzog
DVD 2 présentation (sauf le premier film) par Hervé Aubron (3 mn 07, 4 mn 29), dialogue avec W. Herzog à la Cinémathèque française (17 novembre 2014, 26 mn 08), présentation par Olivier Bitoun (2 mn 32)
DVD 3 présentation par Hervé Aubron (5 mn 24), commentaire audio de W. Herzog, Bruno S. L’Étranger c’est le mort (Bruno S. Die fremde ist der tod, 2003, 60 mn 27, réalisation de Miron Zownir) 
DVD 4 présentation par Hervé Aubron (4 mn), commentaire audio de W. Herzog
DVD 5 présentation par Hervé Aubron (2 mn 46), Werner Herzog Eats His Shoe (1980, 19 mn 29, réalisation de Les Blank)
DVD 6/BD : présentation par Hervé Aubron (4 mn 40), commentaire audio par W. Herzog et Lucki Stipetic, Burden of Dreams (1982, 1 h 34 mn 50, réalisation Les Blank)

  • Éditeur : Potemkine et agnès b.

Synopsis

Cœur de verre : Au XVIIIe siècle en Bavière, le maître verrier d’un village meurt en emportant le secret de fabrication du Verre-Rubis, laissant les habitants désemparés.

Personne ne veut jouer avec moi : Dans une classe de primaire, le petit Martin est ostracisé par ses camarades, jusqu’au jour où il se lie d’amitié avec une fillette.

How Much Wood Would A Woodchuck Chuck… : En Pennsylvanie, les concours de vendeurs de bestiaux donnent lieu à d’étonnantes enchères scandées à l’ancienne.

La Soufrière : En 1976, la ville de Basse-Terre est évacuée car le volcan de la Soufrière menace d’entrer en éruption. Herzog part à la rencontre d’une poignée d’habitants qui ont choisi de rester, au péril de leur vie.

Fric et Foi : Gene Scott, télévangéliste californien, furieux prêcheur et collecteur de dons, roi du direct et du regard caméra, se révèle être un bonimenteur d’une intelligence diabolique.

La Ballade de Bruno : Le marginal Bruno, musicien de rue, recueille Eva, une prostituée molestée par ses souteneurs. Menacés, ils quittent Berlin pour tenter l’aventure américaine.

Nosferatu, fantôme de la nuit : Jonathan Harker se rend chez le comte Dracula pour conclure la vente d’un manoir, ignorant les avertissements des villageois : son hôte serait un cruel vampire…

Woyzeck : Dans une ville de garnison au XIXe siècle, le soldat Woyzeck subit les brimades de sa hiérarchie, et découvre bientôt que sa femme le trompe. C’est l’humiliation de trop.

Fitzcarraldo : À la fin du XIXe siècle, l’impulsif Fitzcarraldo rêve d’édifier un opéra en pleine Amazonie. Pour financer son projet, il achète une concession de caoutchouc le long du fleuve Uycali, réputé inaccessible à cause de violents rapides.

Commentaire artistique

DVD 1 Cœur de verre
Ancré dans sa Bavière natale, ce film illustre la méthode Herzog consistant écrire un scénario rigoureusement découpé pour ensuite le déconstruire au tournage. Tout en s’inspirant de la veine documentariste, il filma son récit avec des acteurs non professionnels placés dans une transe hypnotique. Le sujet, basé sur un personnage légendaire bavarois, le berger Hias prophète et voyant permet au cinéaste, en traitant de la transe, de la perception et de l’onirisme, de décortiquer la nature humaine. Le film est particulièrement déroutant par la savante osmose entre le tangible et le rêve que le cinéaste suggère par le découpage, les images très travaillées et la partition éthérée de Popol Vuh.

DVD Coeur de verre

DVD 2 Personne ne veut jouer avec moi - How Much Wood Would A Woodchuck Chuck… - La Soufrière - Fric et foi
Cette série de documentaires distancient la démesure que l’on attribue trop souvent au cinéaste. Il se met au service des faits et se retranche derrière son rôle d’observateur, quitte à glaner des éléments pour ses expériences cinématographiques à venir. Très différents de ses fictions, ces films démontrent sa capacité d’excellent documentariste.
Avec La Soufrière il nous donne une très belle leçon de témoin pour l’histoire et de courage pour avoir osé aller sur place… même si le clou de son film ne sera finalement qu’un pétard mouillé.
Le film inédit Fric et foi est une preuve patente de sa conception du documentaire. Il lui suffira d’être le « simple » témoin objectif des interventions du télévangéliste Gene Scott, sans jamais montrer une image qui pourrait être désavouée, pour dresser le tableau accablant de la collusion entre la foi et le profit. Brillant !

 DVD WH Documentaires

DVD 3 La Ballade de Bruno
Entre fiction et documentaire, cette ballade insolente d’un héros plongé dans l’aberration du « rêve américain » possède une intensité exceptionnelle. La personnalité de son interprète Bruno S. y est pour beaucoup et a inspiré l’écriture du scénario. Cet acteur non professionnel qui passa de longues années en établissement psychiatrique devient pour Herzog l’interprète de Kaspar Hauser puis de Bruno. C’est un des films préférés de Herzog à cause de la présence de cet acteur, dont la personnalité se confond avec le personnage, et pour ses séquences oniriques influencées par le cinéma expérimental de Klaus Wyborny. Ce très beau film, constat sans appel sur l’illusion de la réussite américaine, brasse des thèmes chers au cinéaste : humanisme, tragédie, onirisme et poids du destin.

DVD Ballade de Bruno

DVD 4 Nosferatu, fantôme de la nuit
Quelle audace de s’attaquer au « symbole » de l’expressionniste réalisé par Fredrich Wilhem Murnau en 1922 et souvent considéré comme annonciatrice du nazisme… mais Herzog n’a peur de rien ! Cette version inédite a été tournée en parallèle de la version internationale et possède des différences ; dommage que les deux versions ne coexistent pas sur la même galette (un blu-ray bienvenu aurait fait l’affaire) pour comparer. En faisant un remake respectueux du chef d’œuvre, le réalisateur ancre son œuvre dans une Allemagne historique, ne cherchant pas à moderniser le modèle mais bien à en donner une image miroir chargée de sens. Son pari est réussi car son film est confondant de beauté, filmé en décors naturels, et octroie au récit deux atouts nouveaux (qu’on ne lui pardonnera pas), la parole et la couleur. Loin du sacrilège, le film de Herzog mérite vraiment d’être reconsidéré. À redécouvrir avec Klaus Kinski, l’expressionnisme incarné .

DVD Nosferatu

DVD 5 Woyzeck
Longtemps en projet, l’adaptation du roman inachevé de Georg Büchner, est tournée très rapidement après Nosferatu, Herzog ayant une intime connaissance de ce texte fascinant qui, selon lui, aurait fortement façonné sa conception du monde. Magnifiquement joué par Klaus Kinski, affaibli et magistral, Woyzeck est un solitaire que l’aliénation de la société a rendu fou ; en réalité un personnage lucide qui n’a aucune échappatoire ayant saisi la vacuité du monde. Une fois encore Herzog choisit de sortir dans la nature et de filmer, magnifiquement, en extérieur : un film difficile que son apparente schématisation a sans doute desservi.

DVD Woyzeck

DVD 6/BD Fitzcarraldo
Ce portrait d’un utopiste qui désire construire un opéra dans la jungle, à l’instar d’Aguirre, a contribué à forger la réputation du cinéaste comme un furieux mégalomane. Le thème principal du film relève pourtant de l’intérêt constant du cinéaste pour l’onirisme : ici le rêve est sans doute démesuré mais sa fonction est libératoire. Le hic c’est que Herzog refuse les effets spéciaux et veut filmer en réalité le franchissement de la montagne par son bateau de 330 tonnes, une entreprise taxée de démence qu’il accomplira néanmoins, assumant cette folie comme essence même de son film. L’entreprise est une aventure totale (il faut voir absolument le « Making of ») : plusieurs années de préparation, trois bateaux identiques à restaurer, une équipe nombreuse, l’hostilité des indiens, une météo épouvantable… Le film débuté avec Jason Robards et Mick Jagger sera finalement refait avec Klaus Kinski, un Fitzcarraldo remarquable mais un acteur en plein délire. De ce tournage pharaonique et de l’exploit réel ainsi capté sortira une vision d’une incroyable réalité impossible à obtenir en studio.
Difficile de ne pas être impressionné par ce film, ses images authentiques, ses airs d’opéra, la puissance de la nature et celle d’un rêve démesuré qui transcende la nature humaine terrestre. Mémorable.

DVD Fitzcarraldo

Commentaire bonus

A l’instar du volume 1, ce coffret volume 2 fourmille de bonus passionnant. Outre les traditionnelles présentations par Oliver Bitoun et Hervé Aubron salutaires à un public pas toujours familier de l’univers très spécial du cinéma d’Herzog, on appréciera les commentaires extrêmement instructifs du réalisateur. Deux pépites à ne pas manquer : Bruno S. L’Étranger c’est le mort, portrait hallucinant de l’acteur Bruno S., interprète de La Ballade de Bruno (DVD 3) et le Making of de Fitzcarraldo (DVD 6/BD), Burden of Dreams, les coulisses d’un exploit réalisé avec une frénésie pathologique, une vraie aventure qui surpasse paradoxalement celle montrée dans le film !

Commentaire technique

DVD

  • Tous les DVD bénéficient globalement une très belle qualité technique avec des défauts gommés, des couleurs saturées qui autorisent à voir (ou revoir) toute cette filmographie dans d’excellentes conditions.
  • Colorimétrie : tons saturés, couleurs chaudes
  • Étalonnage : bien équilibré
  • Contraste : excellent
  • Compression : quasiment parfaite sauf rares images difficiles (ciels, intérieurs) bruitées
  • Définition : pour les fictions, elle est bonne, pas homogène selon les plans, parfois même excellente (DVD 1, DVD 5) ; pour les documentaires, elle est variable avec une granulation appuyée due au format 16 mm.
  • Mixages : versions originales allemandes dans l’ensemble très claires et homogènes ; la version allemande (inédite) de Nosferatu est la seule en 5.1 : quoique claire et dynamique, elle reste très confinée et frontale sans aucun usage des surrounds, moins bien que la 2.0 !

Blu-ray

  • Le seul blu-ray du coffret, Fitzcarraldo, est une pure merveille qui invite à rédécouvrir cette épopée, jamais vue avec cette définition chirurgicale et cette palette soutenue
  • Colorimétrie : saturée, chaude, couleurs vives
  • Étalonnage : excellent
  • Contraste : excellent
  • Compression : impeccable sauf les images d'ouverture
  • Définition : superbe malgré une granulation modérée
  • Mixages : mixage anglais 2.0 stéréo très frontal aux dialogues très clairs, ambiances et musique très dynamiques; VF plus appuyée et artificielle, souffle en arrière plan

Liens Web 

Site de l’éditeur http://www.potemkine.fr/Potemkine-film/Coffret-werner-herzog-volume-2-coffret-werner-herzog-vol-2/pa61m3f250.html
IMDb :
Cœur de verre : http://www.imdb.com/title/tt0074626/
Personne ne veut jouer avec moi : http://www.imdb.com/title/tt0074907/
How Much Wood Would A Woodchuck Chuck : http://www.imdb.com/title/tt0074650/
La Soufrière : http://www.imdb.com/title/tt0076741/
Fric et foi (L’Homme de dieu en colère) : http://www.imdb.com/title/tt0080796/
La Ballade de Bruno : http://www.imdb.com/title/tt0075276/
Nosferatu, fantôme de la nuit : http://www.imdb.com/title/tt0079641/
Woyzeck : http://www.imdb.com/title/tt0080149/
Fitzcarraldo : http://www.imdb.com/title/tt0083946/

Notre avis

DVD
Image : etoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-griseetoile-grise(3/5)
Mixages sonores : etoile-bleueetoile-bleueetoile-demi-bleueetoile-griseetoile-grise(2,5/5)
Bonus : etoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-griseetoile-grise(3/5)

Blu-ray
Image : etoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-grise(4/5)
Mixage sonores : etoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-griseetoile-grise(3/5)
Bonus : etoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-grise(4/5)

Packaging : etoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-griseetoile-grise(3/5)

 

Coffret disponible chez Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework