icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Coffret DVD « The Magick Lantern Cycle » : un cinéaste d’influences…

DVD coffret Kenneth Anger

Note artistique : etoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-rouge(5/5)
Note technique globale : etoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-grise(4/5)

Synopsis

Les neuf court-métrages du Magick Lantern Cycle, une explosion de couleurs, de musiques, de provocations et de rêves ; l'œuvre de Kenneth Anger a traversé le temps sans rien perdre de sa beauté subversive. Le réalisateur américain tourne son premier court métrage, Fireworks, à l'âge de 20 ans et n'a cessé depuis de célébrer les puissances incantatoires du cinéma, mêlant l'artifice, les rituels et les mythes en une série de films littéralement magiques. Prince noir de l'underground, précurseur du clip et de la mouvance « queer », Anger aura profondément marqué les plus grands cinéastes, de Jean Cocteau à David Lynch, de Rainer Werner Fassbinder à Nicolas Winding Refn, en passant par Alejandro Jodorowsky ou Martin Scorsese. Ses chefs-d’œuvre sont aujourd'hui réunis sous le titre de Magick Lantern Cycle. Entre deux extases visuelles et psychédéliques, on y croisera des motards fétichistes, des ovnis, des divinités égyptiennes, le visage d'Anaïs Nin et la musique de Mick Jagger. Un coffret en forme de banquet pop et halluciné.

  • Titres originaux : Fireworks - Puce Moment - Rabbit's Moon - Eaux d'artifice - Inauguration of the Pleasure Dome - Scorpio Rising - Invocation of My Demon Brother - Kustom Kar Kommandos - Lucifer Rising
  • Support : DVD
  • Genre : essai
  • Année : 1947, 1949, 1950/1972-1979, 1953, 1954, 1964, 1965, 1969, 1966-1981
  • Réalisateur : Kenneth Anger
  • Casting : Kenneth Anger, Yvonne Marquis, Bobby Beausoleil, Donald Cammell, Yvonne Marquis, Marianne Faithfull, Chris Jagger, Myriam Gibril
  • Durée : Fireworks (14 mn 26) - Puce Moment (6 mn 05) - Rabbit's Moon, version longue (16 mn 13) et version courte (6 mn 30) - Eaux d'artifice (12 mn 32) - Inauguration of the Pleasure Dome (36 mn 54) - Scorpio Rising (27 mn 27) - Invocation of My Demon Brother (10 mn 31) - Kustom Kar Kommandos (10 mn 31) - Lucifer Rising (27 mn 06)
  • Format vidéo : 4/3
  • Format ciné : 1,33/1 à 1/37 (16/35 mm) noir et blanc et couleurs
  • Sous-titrage : aucun
  • Pistes sonores : Dolby Digital 2.0 mono musique et sons
  • Bonus : River of Anger, un film d'Antoine Barraud (38 mn 17) - Les Sortilèges de Kenneth Anger, un film de Pip Chodorov (15 mn 13) - dialogue entre Kenneth Anger et Gaspar Noé à la Cinémathèque, le 22 juin 2013 (35 mn 13) - discussion entre Olivier Assayas et Jean-Baptiste Thoret autour de Kenneth Anger (36 mn 33) - CD de la bande-originale de Lucifer Rising composée par Bobby Beausoleil - livret de 88 pages : extraits du livre « Éloges de Kenneth Anger » de Olivier Assayas + storyboard de Puce Moment dessiné par Kenneth Anger
  • Éditeur : Potemkine & agnès b.

Commentaire artistique

Considéré, à juste titre, comme un des grands cinéastes contemporains, Kenneth Anger n’a réalisé que des courts métrages expérimentaux. Le Magick Lantern Cycle réunit neuf titres qui constituent l’essence même du travail de ce maitre de l’Underground. Les deux grands thèmes qui sont à la base de ces œuvres sont l’occultisme et l’homosexualité mais les films révèlent, en profondeur, les innombrables influences artistiques de cet auteur aux talents et aux contacts multiples.

À vingt ans il dirige, en noir et blanc, son premier film gay Fireworks qui sera, finalement, déclaré œuvre d’art par décision de la Cour Suprême et lui évitera la prison. Désormais en couleurs, son œuvre suivante Puce Moment, scène tirée d’un projet inachevé sur les actrices du muet, met en scène une séductrice des années 20 sur fond de musique psychédélique. En 1949, accueilli en France par Jean Cocteau, il débute, sous un filtre bleuté, Rabbit’s Moon à l’inspiration mythologique… qu’il finira vingt ans plus tard ! Désireux de réaliser un long métrage sur le cardinal d’Este, il entreprend une séquence dans la villa du cardinal à Tivoli ; bercée par une musique de Vivaldi, cette séquence baroque, unique, paisible et arrosée, deviendra Eaux d’artifice. De retour en Californie, inspiré par un bal costumé, il réalise Inauguration of the Pleasure Dome, œuvre surréaliste mêlant occultisme et divinités païennes, notamment égyptienne comme Osiris et Isis ; il joue lui-même le rôle d’Hécate tandis qu’Anaïs Nin incarne Astarté. En 1961 il réalise Scorpio Rising qui scandalise et sera interdit avant d’être acquitté par la Cour Suprême de Californie : autour d’un authentique biker Richard McAuley « Scorpio », il mêle des images nazies et de Jésus issues d’un film édifiant ! Avec une subvention de la Ford Foundation il dirige Kustoms Kar Kommando un film gay en une seule scène sur une chanson des Paris Sisters.

Ayant acquis une certaine renommée dans le cinéma underground, Kenneth Anger entreprend Lucifer Rising à propos du temps du dieu égyptien Horus. Il rencontre à Londres Mick Jagger et Keith Richards qui joueront dans Invocation of My Demon Brother composé d’images tournées pour le projet Lucifer Rising sur une musique de Jagger. En 1970 il reprend son projet et finira par achever en 1981 son plus grand succès Lucifer Rising, filmé en Allemagne et en Égypte. Baigné de symbolisme occulte, joué par Miriam Gibril en Isis et Donald Clammell en Osiris ce film étonnant est aussi interprété par Marianne Faithfull en Lilith et Leslie Huggins en Lucifer. L’auteur n’hésite pas, comme une féerie visuelle, à mêler et superposer des images de temples égyptiens et de volcans. La version restaurée rend hommage à son talent d’admirateur de la lumière, à son sens aigu de l’esthétisme et à son incomparable capacité à convoquer les mythologies, la magie, l’occultisme. Ce film est vraiment la plus belle conclusion qui soit donnée au cycle halluciné que constituent ces neuf court-métrages. Un coffret exceptionnel sur un cinéaste insolite et fondateur : à ne pas manquer !

Commentaire bonus

Les documents offerts sur le DVD bonus sont d’une grande utilité dans la compréhension du contenu et de la portée de l’œuvre de Kenneth Anger, offrant des clés et des opinions passionnantes sur ses réalisations uniques…

Commentaire technique

  • Un DVD composé de 9 court-métrages ayant tous été restaurés ces dernières années et dont la qualité permet de mieux apprécier l’œuvre singulière du cinéaste californien
  • Colorimétrie : chaude, couleurs vives, tons très saturés
  • Étalonnage : impeccable
  • Contraste : excellent
  • Compression : zéro problème constaté
  • Définition : bonne, grain de pellicule (16 et 35 mm) très appuyé, quelques défauts sporadiques (rayures)
  • Mixages : clairs, dynamiques, sans défaut, mono agréable, peu de souffle

Liens Web

Site officiel de l’éditeur : http://www.potemkine.fr/Potemkine-film/Kenneth-anger-the-magick-lantern-cycle/pa61m3f258.html
IMDb : http://www.imdb.com/title/tt1568152/

Notre avis

Image : etoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-grise(4/5)
Mixages sonores : etoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-griseetoile-grise(3/5)
Bonus : etoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-grise(4/5)
Packaging : etoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-griseetoile-grise(3/5)

Coffret collector disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework