Actus Blu-Ray/DVD « Alfred Hitchcock présente. Les inédits » (The Alfred Hitchcock Hour) Saison 2, volume 1 (épisodes 1 à 16)

DVD Alfred Hitchcock Inédits Saison2 Volume1

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)

Synopsis

Secrets inavouables, passions destructrices, crimes (presque) parfaits, situations inquiétantes, résolutions surprenantes, faux coupables et véritables folies : Alfred Hitchcock poursuit avec son inimitable humour noir l'exploration des recoins les plus angoissants de l'âme humaine…

LA SUITE APRÈS LA PUB

Liste des épisodes

DVD 1 (1-4) : A Home Away From Home (48 mn 17) - A Nice Touch (48 mn 08) - Terror at Northfield (48 mn 11) - You’ll Be The death of Me (48 mn 14)
DVD 2 (5-7) : Blood Bargain (48 mn 04) - Nothing Ever Happens in Linvale (48 mn 18) - Starring The Defense (48 mn 14)
DVD 3 (8-10) : The Cadaver (48 mn 12) - The Dividing Wall (48 mn 10) - Goodbye, George Au revoir George (Au Revoir George) (48 mn 18)
DVD 4 (11-13) : How to Get Rid of Your Life (47 mn 52) - Three Wives Too Many (48 mn 05) - The Magic Shop (48 mn 05)
DVD 5 (14-16) : Beyond the Sea of Death (48 mn 14) - Night Caller (48 mn 10) - The Evil of Adelaide Winters (48 mn 08)

  • Titre original : The Alfred Hitchcock Hour
  • Support : DVD
  • Genre : polar, thriller, série télévisée
  • Année : 1963-1964
  • Réalisateurs : Hershel Daugherty, Joseph Pevney, Harvey Hart, Robert Douglas, Bernard Girard, Alf Kjellin, Robert Stevens, Joseph Newman, Laslo Benedek
  • Casting : Alfred Hitchcock, Ray Milland, Anne Baxter, George Segal, Dick York, Peter Graves, Richard Basehart, Michael Parks, James Gregory, Robert Culp, Teresa Wright, Leslie Nielsen, Felicia Farr, Bruce Dern, Kim Hunter
  • Durée : 16 x 48 mn
  • Format vidéo : 4/3
  • Format ciné : 1,37/1 noir et blanc
  • Sous-titrage : français
  • Pistes sonores : Dolby Digital 2.0 mono anglais (tous), français (10)
  • Bonus : Jean-François Rauger présente les épisodes 1-4 (7 mn 28), 5-7 (6 mn 01), 8-10 (5 mn 22), 11-13 (7 mn 32), 14-16 (7 mn 20)
  • DVD 5 : Jean-François Rauger, directeur de la programmation à la Cinémathèque Française présente la série, partie 3 (11 mn 05) - galerie de photographies (1 mn 36) - bandes annonces - livret de 20 pages par Pascal Goubereau et Victor Lopez
  • Éditeur : Elephant Films

Commentaire artistique

Ce coffret poursuit l’édition de la série CBS The Alfred Hitchcock Hour diffusée entre1962 et 1965 (trois saisons, 93 épisodes) connue partiellement à la télévision française sous le titre Suspicion. Pour son édition intégrale, l’éditeur a rebaptisé la série en français Alfred Hitchcock présente. Les inédits. À la suite de la sortie de la saison 1 en deux volumes, cette nouvelle livraison propose les épisodes 1 à 16 de la saison 2, qui à l’exception de l’épisode 10 sont tous inédits et présentés en VOST. Contrairement à la série initiale intitulée Alfred Hitchcock Presents, la série The Alfred Hitchcock Hour, comme son nom l’indique, offre des épisodes plus longs d’une durée moyenne de 48 minutes. Respectant l’organisation de la saison 1, ce coffret réunit les épisodes dans l’ordre de leur diffusion sur CBS. Une fois encore les mêmes principes sont en œuvre : histoires captivantes signées par les meilleurs scénaristes du moment et complicité, en guest star ou non, de grands acteurs tels que Ray Milland, Anne Baxter, George Segal, Peter Graves, Leslie Nielsen, Bruce Dern, Chaque épisode est présenté par Alfred Hitchcock qui se livre, avec son humour pince-sans-rire, à diverses plaisanteries toujours ponctuées de pics récurrents et jubilatoires envers ses annonceurs ! À l’instar de la saison 1, la série possède une grande variété de genres et de styles ; cette diversité explique que le niveau artistique de la livraison ne soit pas toujours identique mais chaque épisode possède sa qualité propre et mérite d’être visionné. Pour notre part voici deux épisodes qui nous ont particulièrement séduits, sans doute, et ce n’est pas un secret, parce que leurs scénarios ont été bien ficelés.

Pour A Home Away From Home, épisode 1 (DVD 1), le récit à tiroirs est signé Robert Bloch, auteur du fameux Psychose qui adapte ici la courte nouvelle qu’il avait publiée dans Alfred Hitchcock Magazine. Son principal souci fut de conserver durant presqu’une heure le niveau de suspense et la chute brutale de la nouvelle. À cette fin, il dut amplifier son récit, inventer de nouveaux personnages et modifier le contexte : dans la nouvelle la jeune héroïne découvre inopinément qu’elle est dans un asile psychiatrique alors que dans l’épisode le spectateur est informé dès le début. Le grand ressort dramatique développé dans la version télévisée est celui de la thérapie permissive qui autorise un effet de rebondissement assez machiavélique ! Cet épisode bénéficie, de surcroit, d’une partition de Bernard Herrmann (musicien « attitré » d’Hitchcock et auteur la musique de Psychose) et du jeu charismatique de Ray Milland qui apporte toute la crédibilité nécessaire à ce rôle ambigu. Le reste de la distribution est tout aussi convaincante, de Beatrice Kay, qui excelle en actrice dérangée, à Claire Griswold (future femme de Sidney Pollack) jouant les ingénues avec grâce.

The Magic Shop, épisode 13 (DVD 4), a deux particularités essentielles : le scénario de James Parish et John Collier est tiré d’une nouvelle de H. G. Welles Le Bazar magique (paru en juin 1903 dans The Strand Magazine) et le récit possède une dimension fantastique inhabituelle dans le série. Le texte de Welles, aux allures de conte pour enfant, mêlant féérie et imaginaire, insistait sur cette frontière ténue qui sépare le rêve de la réalité. Mais alors que l’auteur laisse finalement le lecteur dans l’incertitude, l’adaptation télévisée tire le récit vers un cas de possession maléfique. Cette orientation, sans doute imposée par le minutage de la série, gomme en partie l’effet escompté d’une histoire oscillant entre raison et imagination. La version télévisée accentue l’hyperactivité du gamin, dépeint comme agaçant, et que son interprète, le jeune John Megna, rend assez pénible. L’histoire est racontée du point de vue du père incarné par un Leslie Nielsen au jeu nuancé. Les scénaristes ont imaginé une histoire fonctionnant sur la terreur et une chute qui anéantie la subtile ambiguïté de la nouvelle. Malgré cette infidélité, la narration est captivante avec sa dimension surnaturelle bien évoquée par un décor fascinant et des effets spéciaux simples et efficaces, utilisés avec perspicacité par une réalisation adroite.

Commentaire technique

Copies SD assez bien définies, bon contraste mais variable selon les épisodes, nuances de gris souvent excellentes, granulation, des défauts et quelques taches blanchâtres ; mixages anglais 2.0 mono dynamiques, bien distincts avec un très léger souffle.

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile griseetoile griseetoile grise(2/5)

LA SUITE APRÈS LA PUB

IMDb : http://www.imdb.com/title/tt0055657/

 

Coffret DVD disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework