icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Gladiator

GLADIATOR3D Note Artistique : etoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-grise (4/5)
Note Technique : etoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-bleue (5/5)

Le succès commercial du film de Ridley Scott a relancé un genre qui tomba en désuétude, curieusement après la dernière superproduction produite par Samuel Bronston en 1964 sur le même thème : La chute de l’empire romain (The Fall of the Roman Empire), réalisée par Anthony Mann, avec Sophia Loren, Stephen Boyd, Alec Guiness.
Gladiator suit une trame très voisine de son illustre prédécesseur. Les deux films ouvrent sur la guerre de Marc Aurèle aux marges de l’Empire et racontent la prise de pouvoir par Commode pour finir par un combat mortel dans un carré de prétoriens !

Infos

  • Support : Blu-ray
  • Genre : Péplum
  • Année : 2000
  • Réalisateur : Ridley Scott
  • Casting : Russell Crowe, Connie Nielsen, Joaquin Phoenix, Oliver Reed, Richard Harris, Derek Jakobi
  • Durée : 2 h 51 mn (version longue) 2 h 35 (version cinéma)
  • Format vidéo : 16/9
  • Format cinéma : 2,40/1, couleur
  • Sous-titrage : français, anglais, néerlandais, etc.
  • Pistes son : DTS-HD MA 5.1 (anglais) DTS 5.1 (français, allemand, espagnol, portugais)
  • Bonus - disque 1 : version cinéma, commentaire audio de Ridley Scott, John Mathieson, le directeur de la photo, et Pietro Scalia, le monteur ; version longue, introduction de R. Scott sur cette version non Director’s Cut, commentaire audio de R. Scott et R. Crowe, index des scènes coupées, U-Control, BD Live
  • Bonus - disque 1 : Visions de l’Élysée : Portail de thèmes (le choix se fait sur le disque 1 durant visionnage) ; La force et l'honneur ; l'univers du film (3 h 17 mn) : Making of abordant l’histoire, les armes, les costumes, la production, Proximo, effets spéciaux, etc ; Les séquences abandonnées et les scènes coupées : générique alternatif (9 mn), vision sanglante (3 mn), le rhinocéros (5 mn), choisir votre arme (1 mn), montage de plans abandonnés (7 mn) ; Le design : story-board, décors, photos, armes ; Les archives Auréliennes : Making of de HBO (25 mn) ; Les jeux des gladiateurs (50 mn) ; la musique de Hans Zimmer (20 mn) ; soirée avec R. Crowe (27 mn) ; carnet de bord de Spencer Treat Clark ; les effets Spéciaux (Germanie, Rome) (24 mn) ; Bandes annonces, spots TV (13 mn).
  • Éditeur : Universal

Synopsis

A le mort de l’empereur Marc Aurèle, son fils et assassin Commode lui succède. Il ordonne de faire exécuter le général Maximus ainsi que sa famille. Le soldat réussit à s’échapper et devient l’Espagnol, un gladiateur renommé...

Galerie de photos

Commentaire artistique

Devenu un film référence dans le genre, cette grosse production de 100 millions de dollars réalisée par Ridley Scott, a de toute évidence bénéficiée des acquis de la technique. Les scènes de foule gagne en ampleur et en énergie : la bataille d’ouverture est plus proche de la guerre du Vietnam façon Coppola que d’une réelle authenticité historique, les combats dans le Colisée et sa foule «numérique» remplissent l’écran. Cependant le caractère artificiel des reconstitutions de Rome et du Colisée en image de synthèse résiste mal au scalpel de l’image blu-ray. Heureusement Ridley Scott maîtrise à merveille sa narration avec un sens inné du montage et du rythme de l’action. Il sait utiliser les prouesses visuelles permises aujourd’hui et qui suscitent l’engouement du public actuel. On sera cependant très réservé sur l’aspect «comme si on y était» car, au demeurant, la réalité historique ne résiste pas dans le détail : armes, costumes, dialogues, faits événementiels sont très loin de la vérité archéologique ! Les fans d’antiquité se reporteront à l’excellent http://www.peplums.info/pep53a.htm notamment sur la bataille contre les Germains http://www.peplums.info/pep53c.htm#7b. Cependant cette épopée constitue une fresque épique que l’on aura plaisir à revoir en Blu-ray, un format taillé pour la superproduction !

Commentaire sur les bonus

Que peut-on encore dire après cette avalanche de suppléments ? Peut-être expliquer et illustrer les modèles : La Chute de l’Empire Romain (surtout) et de Spartacus (un peu).

Note Image :
etoile-orangeetoile-orangeetoile-orangeetoile-orangeetoile-orange (5/5)

Note Son :
etoile-verteetoile-verteetoile-verteetoile-verteetoile-verte (5/5)

Note Bonus :
etoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-demi-rouge (4,5/5)

Note Packaging :
etoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-demi-bleueetoile-grise (3,5/5)

Commentaire technique

  • Un BD exemplaire.
  • Colorimétrie : froide, saturée, nuancée
  • Étalonnage : rigoureusement homogène
  • Contraste : superbe
  • Compression : impeccable
  • Définition : piqué si pointu que les défauts de peau et les raccords de maquillage finissent par devenir presque gênants !
  • Mixages : bien qu’il soit peu convainquant que les Romains parlent avec ce accent américain irréel, le mixage original domine par sa puissance et son occupation total de l’espace.

Liens Web

Bande annonce et trailer


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework