icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Rodin : évocation artistique d’un génie… (en Blu-ray, DVD et VOD)

Blu ray Rodin 01

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Synopsis

À Paris, en 1880, Auguste Rodin reçoit enfin à 40 ans sa première commande de l'État : ce sera La porte de l'enfer composée de figurines dont certaines feront sa gloire comme le Baiser et le Penseur. Il partage sa vie avec Rose, sa compagne de toujours, lorsqu'il rencontre la jeune Camille Claudel, son élève la plus douée qui devient vite son assistante, puis sa maîtresse. Dix ans de passion, mais également dix ans d'admiration commune et de complicité. Après leur rupture, Rodin poursuit son travail avec acharnement. Il fait face et au refus et à l'enthousiasme que la sensualité de sa sculpture provoque et signe avec son Balzac, rejeté de son vivant, le point de départ incontesté de la sculpture moderne.

• Titre original : Rodin
• Support testé : blu-ray
• Genre : biopic, historique
• Année : 2017
• Réalisation : Jacques Doillon
• Casting : Vincent Lindon, Izïa Higelin, Séverine Caneele, Edward Akrout, Zina Esepciuc, Olivia Baes, Bernard Verley, Arthur Naucyciel, Olivier Cadiot
• Durée : 2 h 00 mn 03
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,40/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 5.1 français
• Bonus : Sculpter Rodin, entretien croisé avec Jacques Doillon et Véronique Pattiussi, responsable du fond historique du musée Rodin (31 mn 09)
• Éditeur : Wild Side Video

Commentaire artistique

Pour évoquer ce formidable artiste, le scénario et la réalisation de Jacques Doillon se concentrent sur sa période créative la plus fertile, vers 1880-1907, durant laquelle il sculpte plusieurs chefs-d’œuvre, entreprend « la Porte de l’Enfer » et vit sa passion avec Camille Claudel tout en conservant une relation constante avec son ex-modèle Rose. Si Camille a été l’objet de plusieurs films (Camille Claudel en 1988 de Bruno Nuytten et Camille Claudel 1915 de Bruno Dumont), aucun film de fiction n’avait été encore consacré au fameux sculpteur. Sollicité pour réaliser un documentaire sur Auguste Rodin, Jacques Doillon s’est orienté vers la fiction avec Vincent Lindon dans le rôle de l’artiste et un tournage en partie dans sa maison de Meudon. Toute la difficulté du biopic était de décrire cet artiste mondialement connu sans le trahir : le cinéaste, fidèle à son style, choisit de cerner Rodin dans ses meubles, essentiellement au travail dans son atelier ou chez lui à Meudon. Le montage enchaine des séquences choisies, principalement concentrées sur l’élaboration et sur les femmes mais dont l’intensité se dilue dans des dialogues parfois difficilement perceptibles. Vincent Lindon, la barbe fournie, compose un artiste puissant et grommeleur au travail entouré de ses assistants et de ses sculptures. L’autre élément omniprésent du film sont les femmes avec des images nombreuses de ses modèles nues, de sa passion romanesque avec Camille Claudel incarnée avec spontanéité par Izïa Higelin et de sa relation mesurée avec Rose, excellemment jouée par Séverine Caneele. Quelques grands personnages de son temps, Hugo, Cézanne, Monet accompagnent fugitivement ce biopic qui tente de nous faire approcher le mystère de la création et la personnalité de l’artiste. Malgré la magnifique photographie de Christophe Beaucarne, l’implication de tous les acteurs et la fluidité de la réalisation, sur la base d’un tournage à deux caméras, Rodin dresse un portrait plutôt distant du personnage qui reste assez énigmatique. Si Rodin, porté par à une belle documentation et une mise en scène classique, aura permis de montrer un génie partagé entre le doute et la sensualité, le film de Jacques Doillon doit être vu comme l’expression du regard d’un artiste sur un autre. Il ne faudra pas s’attendre à une évocation fidèle de la vie du sculpteur mais bien à une création cinématographique aux choix artistiques assumés.

 

Blu ray Rodin

Commentaire technique

Image : copie HD, belle définition, bon contraste malgré les nombreuses scènes peu éclairées, étalonnage et colorimétrie naturalistes, teintes neutres et nuancées

Son : mixage français 5.1, dialogues dynamiques pas toujours très intelligibles, spatialisation modérée, le film privilégie des scènes d’intérieurs dialoguées

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixage sonore : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile griseetoile griseetoile grise(2/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : http://www.imdb.com/title/tt5771710/
Site officiel : http://rodin-lefilm.com/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework