Accueil  |  ZeGreen  |  TopAudio  |  HD Smart Home  |  Showroom
icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Je sais où je vais : un chef-d’œuvre signé Powell et Presseburger (en Blu-ray et DVD)

Blu ray Je sais ou je vais 01

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise4/5)

Synopsis

Joan Webster sait ce qu'elle veut : se marier ; et où elle va : en Ecosse pour rencontrer son futur époux, un riche industriel d'âge mûr. Mais le trajet apporte son lot d'imprévus, et la voilà obligée de faire halte sur l'île de Mull, où elle va faire une série de rencontres qui vont bouleverser son destin.

• Titre original : I Know Where I'm Going !
• Support testé : blu-ray
• Genre : comédie romantique, drame
• Année : 1945
• Réalisation : Michael Powell et Emeric Pressburger
• Casting : Wendy Hiller, Roger Livesey, George Carney, Pamela Brown, Walter Hudd, Captain Duncan MacKenzie
• Durée : 1 h 31 mn 34
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,37/1 noir et blanc
• Sous-titrage : français
• Piste sonore : DTS-HD MA 2.0 monophonique anglais
• Bonus : le film par Jean-Pierre Dionnet (9 mn 58) - galerie de photographies (0 mn 51) - dans la même collection - DVD du film - jaquette réversible avec affiche originale
• Éditeur : Elephant Films

Commentaire artistique

Alors qu’ils s’apprêtent à tourner Une Question de vie ou de mort, le réalisateur Michael Powell et son producteur Emeric Pressburger, bloqués par un problème technique, décident, de faire en attendant une comédie romantique sur une idée du producteur. Le cadre naturel choisi sera l’île de Mull, une des Nouvelles Hébrides, rebaptisée Kiloran dans le scénario des deux compères. Le clou du film est une navigation en mer dans le détroit de Corryreckan avec un bateau qui frôle son gigantesque tourbillon filmé réellement par Herwinn Hillier puis combiné avec des trucages optiques. Outre la beauté sauvage et tourmentée de la contrée, le film bénéficiera d’une figuration locale pittoresque aux côtés des comédiens retenus, le fringant Roger Livesey, transformé par une cure d’amaigrissement mais qui, retenu à Londres, sera doublé pour tous les plans filmés en Ecosse, la sympathique Wendy Hiller. Outre la mémorable Pamela Brown, des acteurs écossais complètent le duo romantique, Finlay Curie, C. W. R. Knight et l’on reconnaîtra une fillette promise à un bel avenir, Petula Clarke. Ne dérogeant pas au style inimitable qui a forgé la réputation du couple Powell-Pressburger et de leur maison de productions « The Archers », Je sais où je vais offre un délicieux mélange de moqueries sur les travers de la société, de séquences poétiques et absurdes (stupéfiante symphonie ferroviaire) et de naturalisme bienveillant (ici la rudesse de la vie insulaire et maritime). Ce qui constitue le sel de ces productions, et s’affirme dans cette description affectueuse d’un impossible choix amoureux, c’est le ton sans cesse surprenant, décalé, parfois surréaliste avec lequel l’intrigue est contée. Les auteurs confirment également leur attachement humaniste par la description pleine de verve et jamais désobligeante de leurs personnages qu’ils décrivent au sein d’un environnement baigné par un positiviste foncier dénué de candeur. En effet, le film ne cesse de dénoncer le fossé qui sépare les nantis antipathiques, le futur fiancé en l’occurrence, et, les insulaires empathiques tel que le héros, Torquill McNeil, dont l’insouciance et le naturel finiront par conquérir le cœur de la belle. Splendidement filmé, dialogué avec virtuosité et suscitant l’adhésion sans réserve par sa tonalité aimable, Je sais où je vais est un chef-d’œuvre à voir absolument en haute définition bien qu’il faille regretter les suppléments remarquables de l’édition DVD de 2006 par L’Institut Lumière...

 

Blu ray Je sais ou je vais

Commentaire technique

Image : copie HD, master restauré, assez bonne définition mais cependant faillible sur certaines images, grain et fourmillement, bon contraste, noirs francs et échelle de gris homogène, défauts nettoyés

Son : mixage monophonique anglais clair, ancien, léger souffle, sans grand défaut en dehors d’un spectre sonore limité

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
Mixage sonore : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile griseetoile griseetoile grise(2/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : http://www.imdb.com/title/tt0037800/

 

Combo Blu-ray/DVD et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles qui peuvent vous intéresser sur le web et On-mag.fr


Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework