icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin : une fantaisie signée John Carpenter (en Blu-ray et DVD)

Blu ray Jack Burton 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Synopsis

Jack Burton, aventurier des temps modernes, a roulé sa bosse à travers toute l'Amérique. Il s'est battu dans les quartiers les plus mal famés et croit connaître tous les dangers de la terre. Pourtant, lorsqu'il part à la recherche de la belle Miao Yin, la fiancée de son ami Wang Chi, il va aller de surprises en surprises au cœur de Chinatown, au beau milieu d'une lutte surnaturelle entre les puissances du Bien et du Mal orientales…

Titre original : Big Trouble in Little China
• Support testé : blu-ray
• Genre : action, comédie, Kung Fu
• Année : 1986
• Réalisation : John Carpenter
• Casting : Kurt Russell, Kim Cattrall, Dennis Dun, James Hong, Victor Wong, Kate Burton, Donald Li, Suzee Pai
• Durée : 1 h 39 mn 50 s
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,35/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 5.1 anglais, français
• Bonus HD de 2013 inédits en France : Retour à Little China, interview de John Carpenter (12 mn 14) - Dans la peau de Jack Burton, interview de Kurt Russell (20 mn 57) - Carpenter et moi, interview de Dean Cundey (15 mn 38) - Produire Les aventures de Jack Burton, interview de Larry J. Franco (15 mn 20) - Mettre en scène Les aventures de Jack Burton, interview de Jeff Imada (12 mn 30)
• Bonus : commentaire audio de John Carpenter et Kurt Russell (VOST) - scènes coupées (28 mn 11) - fin alternative (3 mn 04) - featurette vintage (7 mn 27) - clip vidéo (3 mn 27) - interview de Richard Edlund (13 mn 25) - bandes annonces (3 mn 40) - galerie de photographies (17 mn 36)
• Boîtier métal SteelBook avec deux visuels recto et verso dont une illustration originale de Paul Shipper
• Éditeur : L’Atelier d’images

Commentaire artistique

Comme le souligne à plusieurs reprises John Carpenter (cf., bonus), Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin n’ont rien à voir avec le succédané d’Indiana Jones qu’espérait le studio (ce sera d’ailleurs la dernière fois que le cinéaste travaille pour un Major). Bien au contraire, parti d’un script qui racontait une action westernienne dont le cinéaste gardera le dynamisme, le film bascule dans une fantaisie débridée extrême-orientale qui déploie son intrigue dans les ruelles étroites et obscures de Chinatown à New York (entièrement reconstruit en studio) et narre une histoire fantastique peuplée d’asiatiques, de magiciens et de génies dont les « héros » blancs occidentaux sont presque absents. John Carpenter donne libre cours à son amour pour les cascades et autres gesticulations empruntées aux films de kung-fu et engagea à cet effet de très nombreuses pointures des arts martiaux. Son film est une comédie débridée qui ne se prend jamais au sérieux et qui doit être vue comme telle ; le tandem « blanc », Kurt Russell et Kim Katrall, l’a très bien admis et intégré : on se régale des nombreuses bévues de Jack Burton, héros malgré lui, et de la subtilité comique déployée par Kim Katrall dans l’incarnation de la séduisante Gracie Law. Les amateurs noteront les multiples références aux classiques des films de sabre, tout spécialement à l’œuvre de Tsui Hark. John Carpenter recrée avec bonhomie toute une mythologie spécifique attachée au cinéma asiatique avec ses démons virevoltants et ses effets pyrotechniques. Outre l’intervention musclée et sonore des trois divinités de l’orage, le film possède un excellent « très vilain » de service, le rusé Lo Pan joué par Victor Wong, véritable archétype du fourbe aux pouvoirs surnaturels démesurés. Le cinéaste, insatiable, n’a pas non plus résisté à l’envie d’ajouter quelques monstres invraisemblables à cette galerie de personnages de bande-dessinée hauts en couleurs ! Complètement décalé, surjouant et y prenant plaisir, Kurt Russell ne boude pas sa participation et promène avec aisance son camion dans le labyrinthe de Chinatown. Échec à sa sortie, Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin a depuis décroché le « label » de film culte. Sa bonne humeur et son délire visuel communicatifs ont consacré un divertissement sans complexe dont cette réédition surpasse aisément celle du blu-ray sorti en 2011 : un nouveau master à la colorimétrie plus travaillée et un grand nombre de suppléments (repris du blu-ray américain de 2013) sont un gage supplémentaire qui invite à se délecter, une fois encore, de sa vision. 

Blu ray Jack Burton

Commentaire technique

Image : copie HD, nouveau master 2K, très belle définition avec du piqué sur les gros plans, légère granulation, excellent contraste maîtrisé même en basses lumières, étalonnage naturaliste et homogène, colorimétrie chatoyante aux teintes chaudes et aux tons saturés, image propre sans écrêtage

Son : mixage 5.1 anglais extrêmement dynamique, dialogues clairs, spatialisation assez réussie avec des ambiances bien réparties sur les surrounds, usage efficace du canal LFE ; VF soignée aux voix un peu plus présentes

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0090728/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles qui peuvent vous intéresser sur le web et On-mag.fr


Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework