icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

American Nightmare 4 Les Origines UHD : quatrième film d’une saga dystopique discutable (en UHD, Blu-ray, DVD et VOD)

UHD American Nightmare 4 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile griseetoile grise(2,5/5)

Synopsis

Pour faire passer le taux de criminalité en-dessous de 1% le reste de l'année, les « Nouveaux Pères Fondateurs » testent une théorie sociale qui permettrait d'évacuer la violence durant une nuit dans une ville isolée. Mais lorsque l'agressivité des tyrans rencontre la rage de communautés marginalisées, le phénomène va s'étendre au-delà des frontières de la ville test jusqu'à atteindre la nation entière.

Titre original : The First Purge
• Support testé : UHD
• Genre : thriller, horreur
• Année : 2018
• Réalisation : Gerard McMurray
• Casting : Y'lan Noel, Lex Scott Davis, Joivan Wade, Marisa Tomei, Luna Lauren Velez, Melonie Diaz, Steve Harris, Mitchell Edwards
• Durée : 1 h 37 mn 25 s
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,39/1 (HDR 10)
• Sous-titrage : français, finlandais, grec, danois, cantonais, mandarin, tchèque, néerlandais, coréen, norvégien, polonais, roumain, suédois, anglais
• Pistes sonores sur UHD : DTS-X anglais - DTS 5.1 français, polonais
• Pistes sonores sur BRD : DTS-X anglais, allemand - DTS 5.1 français, italien, espagnol
• Bonus sur l’UHD : scène coupée (1 mn 47)
• Bonus sur le blu-ray : scène coupée (1 mn 47) - une expérience radicale (4 mn 57) - le chaos s'installe (1 mn 24) - les masques d'American Nightmare 4 les origines (1 mn 22) - copie digitale du film
• Éditeur : Universal Pictures Video

Commentaire artistique

Hormis quelques connotations légèrement critiques sur la gouvernance actuelle des USA et sur la montée des violences dans le pays, American Nightmare 4 Les Origines ne restera pas un segment mémorable de la saga The Purge. Elle avait débuté en 2013 avec un thriller à petit budget écrit et réalisé par James DeMonaco, American Nightmare, dont la dystopie horrifique avait surpris par son thème novateur et sa violence banalisée. Son succès entraîna deux suites en 2014 et 2016 toujours écrites et réalisées par James DeMonaco, auteur aussi d'une série télévisée (2018). Le « prequel » American Nightmare 4 Les Origines, toujours du même auteur, est en revanche réalisé par Gerard McMurray, remarqué pour son film Burning Sands (2017), Grand Prix du jury de Sundance. Tout le casting est renouvelé avec une omniprésence d’acteurs afro-américains, Y'lan Noel et Lex Scott Davis se partageant les rôles principaux tandis que les deux rôles secondaires « blancs » seront tenus par Marisa Tomei, la scientifique qui joue avec le feu, et par Patch Darragh, le très vilain homme de main des politiques. Ces changements n’affectent pas beaucoup le suspense de l’intrigue dont les codes sont connus et exploités sans génie dans ce quatrième épisode. Certes on comprendra comment tout cela a commencé mais le résultat est le même : les humains (noirs ou blancs) désinhibés par la légalisation du meurtre laissent exprimer leurs pires instincts. Et comme dans les volets précédents, quelques personnages charismatiques vont suffire à accrocher le spectateur qui s’attache à leurs efforts pour survivre. Loin de l’allégorie socialo-politique que pouvait suggérer son scénario, American Nightmare 4 Les Origines n’est qu’un banal film d’action ultra-violente apte à satisfaire les adeptes de la NRA : le nombre d’armes en tout genre utilisés au cours du récit est ahurissant et on espère que cette description en restera au niveau de la fiction ! Quasi apologie du meurtre en toute immunité, la morale de l’histoire laisse perplexe : dans le but de rester au niveau du divertissement vertueux, le film se contente de quelques efforts d’imagination extrêmement prévisibles pour que les bons soient victorieux en définitive (momentanément jusqu’à l’opus 5 ?). Malgré son contexte social qui insiste sur le mal-être des quartiers défavorisés et sa résonance avec la situation américaine actuelle, American Nightmare 4 Les Origines ne dépasse pas le niveau du thriller de série B, enchaînant banalement les scènes d’action violentes, filmées en très gros plans.

UHD American Nightmare 4

Commentaire technique

Image : copie UHD, définition honorable car le film n’est pas en 4K natif (tournage en Arri Alexa Mini, master Format 2K), piqué sensiblement meilleur en début de film (lumière naturelle), bon contraste en basse lumière (le film se déroule surtout la nuit), étalonnage dramatique peu naturel avec une colorimétrie tirant sur les tons chauds jaunes et verdâtres, apport du HR 10 avantageant les écarts lumineux

Son : mixage anglais DTS-X (idem sur le blu-ray), dialogues centrés très clairs, dynamique impressionnante sur la bande originale (batterie), spatialisation pas trop réaliste mais très immersive avec ses nombreux effets verticaux spectaculaires (tirs, accidents auto, drones) et quasi constants, surrounds et LFE ultra efficaces ; la VF, en DTS 5.1, qui mixe les dialogues trop en avant est soignée mais bien artificielle

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)
Bonus : etoile rougeetoile demi rougeetoile griseetoile griseetoile grise(1,5/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile griseetoile grise(2,5/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt6133466/

 

Combo UHD/Blu-ray, Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles qui peuvent vous intéresser sur le web et On-mag.fr


Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework