icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

The Handmaid's Tale : La Servante écarlate - Saison 2 : une suite moins inspirée (en Blu-ray, DVD et VOD)

Blu ray La Servante ecarlate saison2 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Synopsis

Defred doit se battre pour protéger son futur enfant des horreurs de Gilead, et tout faire pour ne pas succomber à son terrible destin. Comme dirait Tante Lydia : « Gilead est en vous ». La lutte ne fait que commencer….

Liste des épisodes

1. June (June, 56 mn 09)
2. Antifemmes (Unwomen, 55 mn 11)
3. Fardeau (Baggage, 58 mn 06)
4. Les autres femmes (Other Women, 54 mn 26)
5. Unions (Seeds, 51 mn 46)
6. Premier sang (First Blood, 58 mn 17)
7. Après (After, 55 mn 16)
8. L'ouvrage des femmes (Women's Work, 52 mn 29)
9. Diplomatie (Smart Power, 57 mn 06)
10. Dernière cérémonie (The Last Ceremony, 55 mn 10)
11. Holly (Holly, 47 mn 37)
12. Postpartum (Postpartum, 54 mn 35)
13. Le Verbe (The Word, 63 mn 44)

• Titre original : The Handmaid's Tale
• Support testé : blu-ray
• Genre : série télévisée, science-fiction, drame
• Année : 2018
• Réalisation : Mike Barker, Kari Skogland, Jeremy Podeswa, Daina Reid
• Casting : Elisabeth Moss, Joseph Fiennes, Yvonne Strahovski, Alexis Bledel, Madeline Brewer, Samira Wiley, Ann Dowd, O.T. Fagbenle, Max Minghella, Amanda Brugel
• Durée : 11 h 59 mn 52
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,00/1
• Sous-titrage : français, anglais, allemand, espagnol
• Pistes sonores : DTS-HD MA 5.1 anglais - DTS 5.1 français, allemand
• Bonus VOST : Au-delà du roman (11 mn 35) - Dystopie sur-mesure (6 mn 54)
• Éditeur : MGM

Commentaire artistique

La saison 1 de The Handmaid’s Tale, fondée sur le roman dystopique (1985) de Margaret Atwood et adaptée par Bruce Miller pour la série télévisuelle interprétée et coproduite par Elisabeth Moss, a été saluée par de nombreux prix et a connu un franc succès planétaire. Si cette première saison se démarquait modérément du roman par une mise au goût du jour (jeunisme, noirs, héroïne rebelle), la suite attendue s’ingénie à développer les situations et les caractères au sein d’un ensemble d’intrigues indépendantes du roman. Car cette saison 2 reprend en effet tous les éléments qui ont fait le succès de la première saison, notamment cette habileté à rendre crédible l’existence de cette société misogyne effrayante grâce à une esthétique fascinante due à une magnifique photographie et à la création inspirée des costumes des diverses classes, dont la cape rouge des servantes, complété par le jeu très convainquant de l’ensemble du casting. Cependant cette nouvelle saison 2 ne possède jamais la même dimension émotionnelle s’attachant surtout au personnage de Defred qui, désormais enceinte, est en plein dilemme existentiel. Objet de toutes les attentions de sa maîtresse Serena Joy dont l’importance et la complexité du rôle est un des nouveaux atouts de la série, les échanges donnent lieu aux interprétations subtiles d’un très beau duo d’actrices: Elizabeth Moss et Yvonne Strahovski tandis qu’Anne Dowd prolonge magistralement son incarnation de « tante » sardonique. Néanmoins cette nouvelle saison apparaît nettement moins inspirée, multipliant les histoires parallèles, abusant des flash-backs de plus en plus chronophages et étirant abusivement certaines séquences au détriment de la tension dramatique. Alors que la saison 1 développait avec une réelle dimension la critique sous une forme métaphorique des dérives auxquelles nous exposent l’évolution actuelle de nos sociétés, la saison 2 semble se contenter d’exploiter les faits antérieurs sous la forme d’une narration nettement plus conventionnelle nous invitant à suivre les actions de Ofred/June traitée comme une héroïne omniprésente poussée par l’instinct de survie et par la fibre maternelle. La description utopique de la société totalitaire et religieuse de Gilead imaginée par Margaret Atwood ne sert plus désormais que de toile de fond aux aventures convenues en mode « survival » d’une jeune femme cherchant désespérément à échapper à un univers concentrationnaire sans issue ! Outre l'affadissement du message initial sur la mise en garde contre toutes les oppressions, cette nouvelle saison tend à renforcer gratuitement les scènes de violence à grand renfort d’hémoglobine et à encombrer le récit de digressions qui cassent le rythme d’une série passant de 10 à 13 épisodes sans réelle finalité. Manifestement les auteurs de The Handmaid’s Tale saison 2 n’ont pas su prolonger la fascination dystopique qui avait hissé la saison 1 au niveau des meilleures séries contemporaines.

 

Blu ray La Servante ecarlate saison2

Commentaire technique

Image : copie HD, belle définition, avec une excellente restitution des textures, contraste homogène, étalonnage lumineux, colorimétrie naturaliste aux couleurs nuancées et tons saturés

Son : mixage anglais 5.1, dynamique, dialogues centrés clairs, spatialisation ample mais sans hypertrophie avec une répartition mesurée des ambiances sur les surrounds, LFE ponctuels ; VF soignée et dynamique pour les non anglophiles

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile demi rougeetoile griseetoile griseetoile grise(1,5/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt5834204/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework