icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

BlacKkKlansman - J'ai infiltré le Ku Klux Klan 4K : un film militant de Spike Lee en grande forme (en UHD, Blu-ray, DVD et VOD)

UHD BlackkKlansman 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5).

Synopsis : 

Au début des années 70, au plus fort de la lutte pour les droits civiques, Ron Stallworth devient le premier officier noir américain du « Colorado Springs Police Department ». Il se fixe une mission : infiltrer le Ku Klux Klan pour en dénoncer les exactions. En se faisant passer pour un extrémiste, Stallworth contacte le groupuscule : il ne tarde pas à se voir inviter au sein de la garde rapprochée. Tandis que l'enquête progresse, Flip Zimmerman, collègue de Stallworth, se fait passer pour Ron lors des rendez-vous avec les membres du groupe et apprend qu'une opération meurtrière se prépare.

• Titre original : BlacKkKlansman
• Support testé : UHD
• Genre : biopic, policier
• Année : 2018
• Réalisation : Spike Lee
• Casting : John David Washington, Adam Driver, Topher Grace, Laura Harrier, Ryan Eggold, Jasper Pääkkönen, Corey Hawkins, Paul Walter Hauser, Ashlie Atkinson, Alec Baldwin, Harry Belafonte
• Durée : 2 h 15 mn 13
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,40/1 Noir et Blanc et Couleur (HDR/Dolby Vision)
• Sous-titrage UHD : français, anglais, danois, finnois, italien, norvégien, portugais, suédois
• Pistes sonores UHD : Dolby Atmos anglais - Dolby Digital Plus 7.1 français, italien - Dolby Digital 5.1 anglais
• Bonus : Un film de Spike Lee (5 mn 09) - bande-annonce version longue avec « Mary Don't You Weep » de Prince (4 mn 29) - blu-ray et copie digitale du film
• Éditeur : Universal Pictures Video

Commentaire artistique

Avec BlacKkKlansman, film inspiré par l’infiltration de l’organisation locale du KKK par un policier noir Ron Stallworth qui l’a raconté dans un livre paru en 2014, on retrouve toute la vindicte du cinéaste Spike Lee, militant identitaire noir de la première heure et dont la filmographie s’enorgueillit d’œuvres mémorables pour la défense des minorités, notamment afro-américaine, telles que Do The Right Thing (1989) et Malcom X (1992). Bien que les faits relatés se déroulent à la fin des années 70, Spike Lee ne s’est pas contenté de donner une narration factuelle de l’infiltration car son film, en effet, établit des correspondances passées, comme la lutte pour les droits civiques, et présentes, sur l'Amérique « trumpienne », qui renforcent sensiblement la portée du message. Ainsi le film ouvre sur une séquence tirée de Autant en emporte le vent (1939) suivie de l’intervention de Kennebrew Beauregard (joué par Alec Baldwin) développant l’idéologie raciste prônée par les suprématistes, puis, plus tard dans le récit, une projection aux membres du KKK avec des extraits de Naissance d’une Nation (1915) insistera sur la rhétorique raciste, plus que jamais d’actualité. Le film se conclut d’ailleurs sur l’attaque à la voiture-bélier de Charlottesville durant l’été 2017 avec la mort de Heather Heyer (auquel le film est dédié) et sur la réaction aberrante de Donald Trump ! Efficacement écrit et réalisé, BlacKkKlansman doit une grande part de son intensité à ses comédiens : Jon David Washington (fils de Denzel) et Adam Driver sont tout à fait convaincants dans leur incarnation du duo policier Ron Stallworth et Flip Zimmerman. Mais ce ne sont pas les seuls : Topher Grace en David Duke, responsable du KKK, et Jasper Pääkkönen en raciste odieux sont tout aussi impressionnants. Il faut encore souligner la participation de Laura Harrier dans le rôle fictif de la présidente du « Black Student Union » et celle, brève mais soutenue, du vétéran Harry Belafonte (91 ans) racontant le lynchage scandaleux de Jesse Washington en mai 1916. Couronné par le Grand Prix du festival de Cannes, BlacKkKlansman est un film militant qui ne cache jamais son intention : s’opposer au racisme du KKK et de l’Amérique de Trump pour défendre les droits et l’identité des afro-américains. Son tableau sans fard du racisme ordinaire qui sévissait dans la ville de Colorado Springs dans les années 70 est à rapporter, bien évidemment, à la situation de l’Amérique contemporaine où, malgré l’abolition de la ségrégation raciale, les discriminations n’ont pas cessé d’exister et où le nationalisme se porte à merveille. Si l’on peut reprocher au film la rigidité d’une démonstration qui ne fait pas toujours dans la nuance, la réalisation alerte et maîtrisée de BlacKkKlansman et l’excellente dramatisation de l’intrigue, servie par la tension que suscite ce flot de haine abominable, en font une œuvre captivante. Entre drame et humour, ce pamphlet rageur témoigne du retour en grande forme de Spike Lee.

 

UHD BlackkKlansman

Commentaire technique

Image : copie UHD, le film a été tourné sur pellicule Kodak en Super 35 mm et en Super 16 avec un Master Format 4K, image très bien définie avec une légère granulation, splendide piqué sur les gros plans, belle restitution des textures, excellent contraste nuancé en HDR, étalonnage lumineux surtout sur les scènes en extérieurs, colorimétrie chaude naturaliste dans l’esprit des films des années 70, excellente compression sans défaut flagrant

Son : mixage anglais en Dolby Atmos, dialogues clairs au centre, splendide dynamique qui profite aux musiques avec une spatialisation très spectaculaire, ambiances (notamment des locaux policiers et des rassemblements) largement réparties et utilisation impressionnante des canaux verticaux (réverbération, téléphone, musique) avec une sollicitation complexe des surrounds et un usage musclé des LFE (tirs) ; VF en DDP 7.1 soignée et fidèle mais limitée sur les accents et les intonations or c’est un des points importants du film (un policier noir et son collègue blanc incarnent un seul infiltré)

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge(4,5/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)
Bonus : etoile rougeetoile demi rougeetoile griseetoile griseetoile grise(1,5/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt7349662/
Site officiel : http://fr.universalpictures.com/micro/blackkklansman#

 

En combo UHD/Blu-ray, Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework