icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Cold War : une romance infinie sublimement photographiée (en Blu-ray, DVD et VOD)

Blu ray Cold War 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge(4,5/5).

Synopsis :

Pendant la guerre froide, entre la Pologne stalinienne et le Paris bohème des années 1950, un musicien épris de liberté et une jeune chanteuse passionnée vivent un amour impossible dans une époque impossible.

• Titre original : Zimna wojna
• Support testé : blu-ray
• Genre : drame, historique
• Année : 2018
• Réalisation : Pawel Pawlikowski
• Casting : Joanna Kulig, Tomasz Kot, Borys Szyc, Agata Kulesza, Cédric Kahn, Jeanne Balibar, Adam Woronowicz, Adam Ferency
• Durée : 1 h 28 mn 05
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,37/1 Noir et Blanc
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 5.1 et 2.0 polonais
• Bonus : Making of de Cold War (12 mn 56) - regard sur le film par Pierre Murat de Télérama (16 mn 58) - bande annonce (1 mn 56)
• Éditeur : Diaphana Edition Video

Commentaire artistique

Récompensé à Cannes pour la palme du meilleur réalisateur, Pawel Pawlikowski dirige Cold War cinq ans après son remarquable Ida, oscarisé en 2015. La romance agitée de son scénario est en partie autobiographique, s’inspirant de la vie compliquée de ses parents disparus en 1989 auxquels il dédie son film. L’autre source réaliste de l’intrigue est fournie par les personnages Tadeusz Sygietynski et Mira Ziminska, qui ont créé le groupe de danse folklorique polonaise renommé Mazowsze. Découpé en périodes et villes diverses (Varsovie, Berlin , Split, Paris), l’histoire d’amour entre Wiktor et Zula, prénoms de ses parents, relate, entre 1949 et 1964, de manière linéaire mais discontinue sur fond de société communiste et de guerre froide, les pérégrinations (musicales) d’un couple dissemblable aux caractères trempés et uni par la passion. Dès les premières images, la sublime beauté de la photographie en noir et blanc et au format 1,37/1 impressionne : un choix imposé par le mono-chromatisme de la Pologne des années 50 que l’usage de la couleur aurait dévoyé. Avec une caméra extrêmement mobile (scènes de danses, rivière), le directeur photo Łukasz Żal a soigné ses éclairages naturels et artificiels qui contribuent grandement, par leur caractère subjectif, à l’atmosphère de certaines séquences, notamment celles de la vie parisienne. Si l’absurdité du totalitarisme (scènes du drapeau, du serment) et la tragédie de l’exil sont au cœur de l’histoire, c’est surtout le mystère de l’union passionnelle entre deux personnalités divergentes qui intéresse le réalisateur. Zula, magnifiquement incarnée par Joanna Kulig, actrice déjà vue dans Ida et La femme du 5ème (2011) du réalisateur, est une forte personnalité, jolie paysanne, excellente chanteuse et danseuse, qui, rattrapée par un passé de meurtrière, veut s’en sortir coûte que coûte par le biais de la danse folklorique et par son pouvoir de séduction. Viktor est un citadin, musicien et pianiste d’exception (Tomasz Kot qui l’interprète a dû se mettre au piano !) qui s’exprime à travers le jazz et dont le penchant clairement orienté vers l’Ouest « libre » trouve son unique possibilité de salut grâce aux tournées du groupe. Sans vouloir proposer une critique virulente de l’état polonais, le cinéaste a dirigé un film dont le substrat est clairement politique en décortiquant l’intervention du communisme jusque dans les spectacles folklorique en apparence anodins : en écho à la séquence du lever du drapeau avec le portrait de Staline, plusieurs scènes prouvent l’intensité du totalitarisme et de la propagande nationaliste qui va peser sur les deux amants, elle avouant qu’elle espionne, lui choisissant le mutisme, puis la fuite. Le morcellement en période chronologique de la narration et le destin différencié des deux personnages, avec un incessant aller-retour entre l’Est (1949 et 1964 en Pologne, 1952 à Berlin et 1955 à Split) et l’ouest (à Paris en 1954 et 1957), trouve dans la musique un puissant élément de cohésion qui évite le morcellement et l’éparpillement narratif en comblant les inévitables ellipses et en transposant les états d’âme du couple. Clos par Zula de manière mémorable et scandé par la magnifique chanson « Dwa serduszka cztery oczy » (Deux petits cœur, quatre yeux), Cold War, c’est l’excellence cinématographique à tous points de vue, image, mise en scène, interprétation et musique, la marque des films qui comptent et que on n’oubliera pas de sitôt. Éloge épurée et subjuguant de l’amour absolu, Cold War est plus une expérience esthétisante sur la complexité de la passion que le tableau romantique d’un amour infini. Magnifique.

 

Blu ray Cold War

Commentaire technique

Image : copie HD, définition exemplaire au piqué magnifique (tournage avec Arri Alexa XT, Master Format 4K) qui mériterait une édition UHD, splendide contraste respectant les savants éclairages obtenus par Pawel Pawlikowski et Łukasz Żal, échelle de gris bien échelonnée, noirs dense et blancs nuancés donnant l’équivalent cinématographique d’une photo d’art en noir et blanc

Son : mixage original (polonais, français, anglais) 5.1 remarquable pour l’extrême présence et le naturalisme des séquences musicales, dialogues clairs, spatialisation totalement immersive équilibrant savamment les ambiances, la musique et les voix, surrounds très efficaces, LFE puissant, un travail de référence assuré par Maciej Pawłowski et Mirosław Makowski

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge(5/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt6543652/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework