icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Les Dragueurs - Les Vierges : les premiers films de Jean-Pierre Mocky (en DVD)

DVD Les Dragueurs et les Vierges 00

Note artistique globale : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Synopsis

Dès ses premiers films comme Les Dragueurs et Les Vierges, Jean-Pierre Mocky, jeune acteur dans la trentaine, assistant de Visconti et de Fellini, déploie un style singulier teinté d’impertinence.

Les Dragueurs : Freddy s'est lassé de ses trop nombreux succès auprès des femmes. Il espère maintenant trouver l'amour de toute une vie. En attendant, il ne rencontre que Joseph, un timide introverti, qui lui avoue ne pas savoir parler aux femmes. Freddy s'engage à le faire profiter de son expérience. Les voici en maraude dans le gai Paris…

Les Vierges : Marie-Claude, Geneviève, Christine, Sophie et Nora sont cinq jeunes filles aux caractères très différents et aux ambitions multiples qui vont, tour à tour, faire l'expérience du premier amour. Certaines s'épanouiront, d'autres apprendront le mensonge, d'autres encore verront leurs rêves brisés. Mais toutes vont apprendre qu'en amour, rien n'est simple, mais tout est possible.

• Titre original : Les Dragueurs - les Vierges
• Support testé : DVD
• Genre : comédie dramatique
• Année : 1959 - 1963
• Réalisation : Jean-Pierre Mocky
• Casting : (1) Jacques Charrier, Charles Aznavour, Anouk Aimée, Nicole Berger, Estella Blain, Dany Carrel, Belinda Lee, Véronique Nordey (2) Charles Aznavour, Stefania Sandrelli, Gérard Blain, Francis Blanche, Jean Poiret, Charles Belmont, Catherine Derlac, Catherine Diamant
• Durée : 1 h 15 mn 18 - 1 h 24 mn 37
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,66/1 Noir et Blanc
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : Dolby Digital 2.0 monophonique français
• Bonus : (1) Draguer mode d’emploi, interview de Jean-Pierre Mocky (2019, 18 mn 57) (2) Adieu les Vierges, interview de Jean-Pierre Mocky (2019, 16 mn 57)
• Éditeur : ESC Éditions

Commentaire artistique

Les Dragueurs Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)

Comme Jean-Pierre Mocky le raconte lui-même dans l’interview donné en supplément, l’idée du film Les Dragueurs, premier film qu’il écrit et réalise, est partiellement autobiographique : avec tous les jeunes acteurs cherchant un emploi et traînant sur les Champs-Élysées (où était concentrée la majorité des sociétés de production), il tuait le temps en abordant les jeunes filles qui déambulaient. Ce passe-temps qu’ils vont appeler « drague » lui suggéra l’histoire de deux dragueurs parisiens, un habitué joué par Jacques Charrier (imposé malgré le choix de Jean-Paul Belmondo, un pote du Conservatoire) et un novice incarné par Charles Aznavour, chanteur déjà célèbre dont la carrière cinématographique va décoller à partir de ce film. Le Paris nocturne de 1959 (Champs-Élysées, quais de Seine ou Montmartre), filmée dans une magnifique noir et blanc par Edmond Sèchan, sert de cadre aux pérégrinations du duo et a aujourd’hui gagné un intérêt supplémentaire avec sa valeur de documentaire (monuments, voitures, vêtements…). La réalisation est classique, le cinéaste refusant les leçons de la Nouvelle Vague : son tournage, pourtant en extérieur, ne se fera pas caméra à l’épaule. Comme il l’affinera avec ses films suivants, Jean-Pierre Mocky ne se prive jamais de porter un regard incisif sur la société qu’il analyse méthodiquement : techniques de drague, lieux parisiens, etc. Il développe une galerie de caractères finement observés et offre dans cette comédie naturaliste une collection éclectique de portraits féminins, de tous âges et de tous types, composés par de jeunes actrices talentueuses : Anouk Aimée en femme mélancolique idéale, Nicole Berger en jeune femme égarée, Dany Robin en bourgeoise aventureuse et Belinda Lee en femme désabusée. Véronique Nordey, épouse du cinéaste, incarne une ado effrontée et Estella Blain (épouse de Gérard Blain qui jouera dans Les Vierges) et Dany Carrel illuminent une séquence de bar. Si Les Dragueurs, grand succès public international à sa sortie, n’a pas encore la causticité de l’œuvre future de Jean-Pierre Mocky, son ton le démarque immédiatement du classicisme du cinéma hexagonal des années 50 et des recherches de la Nouvelle Vague : dès ce premier opus, le cinéaste y affirme cette liberté de n’appartenir à aucune école. Le scénario original devait d’ailleurs accentuer la noirceur de la comédie et se terminer avec une prostituée ressemblant à la femme idéale mais cette fin pessimiste fut coupée par la production.

Les Vierges Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Après l’échec de son drame Un Couple (1960) et de sa comédie satirique Snobs ! (1961), Jean-Pierre Mocky décide de renouveler l’expérience de son premier opus Les Dragueurs mais en développant cette fois-ci un équivalent féminin qui raconterait la première expérience sexuelle de cinq catégories de vierges définies après une enquête concours menée auprès de quelques 3700 françaises ! Le scénario, co-écrit avec plusieurs scénaristes féminines, imagine cinq héroïnes, qui représentent la quintessence des témoignages, et deviennent le sujet d’une histoire individuelle apparentant Les Vierges à un film à sketches. Bien que Jean-Pierre Mocky se soit défendu d’avoir voulu faire de la provoc en brisant un tabou (dans la société de l’époque), son film est violemment critiqué. Autre temps, autre mœurs, revoir le film en 2019, c’est y déceler son progressisme et son aptitude à faire l’éloge de la liberté féminine. Tout comme dans Les Dragueurs, de jeunes actrices, hélas restées inconnues, incarnent ces adolescentes, véritable catalogue de caractères et de situations sociales différenciés. Seule Stefania Sandrelli (seize ans au moment du tournage) qui interprète Marie-Claude, jeune-femme libérée et sans entrave, fera une grande carrière par la suite. Les quatre autres auront pourtant été crédibles dans leurs personnages respectifs, la jeune bourgeoise dégoutée par sa nuit de noce, la fille sans état d’âme trompant son fiancée, l’amoureuse qui n’arrive pas à trouver un lieu propice et la romantique qui n’a rien compris. Tous ces tempéraments contrastés donnent lieu à de courtes histoires indépendantes que le scénario tente malgré tout d’enchaîner par les personnages, ce qui ne parvient pas à gommer le morcellement intrinsèque du film à sketches. Si le casting féminin est aujourd’hui oublié, celui des acteurs constitue le futur cercle proche du réalisateur avec Charles Aznavour déjà vu dans Les Dragueurs, Jean Poiret pour sa première collaboration d’une longue série et l’excellent Francis Blanche, plus d’une fois au générique de ses films. Quant à Gérard Blain, en benêt zozotant, ce sera la seule fois qu’il jouera pour Jean-Pierre Mocky. Tout comme Les Dragueurs, la comédie Les Vierges est un brin mélancolique et parvient à traiter avec délicatesse des situations les plus scabreuses, preuve de ce style inimitable, toujours critique, conjuguant l’ironie des situations et la tendresse envers les personnages. A (re)découvrir.

 

DVD Les Dragueurs et les Vierges

Commentaire technique

Les Dragueurs

Image : copie SD, très bonne définition malgré les limites du support DVD, léger grain, excellent contraste, noirs prononcés et échelle de gris nuancée, image propre
Son : mixage français monophonique clair affecté de craquements, bon équilibre dialogues ambiances

Les Vierges

Image : copie SD, assez bonne définition (support DVD), légère granulation, bon contraste, noirs denses, échelle de gris régulière, défauts nettoyés, image propre et stable
Son : mixage monophonique français clair et sans distorsion, bonne dynamique, dialogues et ambiances équilibrés

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb 
Les Dragueurs : https://www.imdb.com/title/tt0052759/
Les Vierges : https://www.imdb.com/title/tt0057660/

 

DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework