icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Un Amour impossible : une adaptation plus intellectuelle que viscérale (en Blu-ray, DVD et VOD)

Blu ray Un Amour impossible 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)

Synopsis

À la fin des années 50 à Châteauroux, Rachel, modeste employée de bureau, rencontre Philippe, brillant jeune homme issu d'une famille bourgeoise. De cette liaison passionnelle mais brève naîtra une petite fille, Chantal. Philippe refuse de se marier en dehors de sa classe sociale. Rachel devra élever sa fille seule. Peu importe, pour elle Chantal est son grand bonheur, c'est pourquoi elle se bat pour qu'à défaut de l'élever, Philippe lui donne son nom. Une bataille de plus de dix ans qui finira par briser sa vie et celle de sa fille.

• Titre original : Un Amour impossible
• Support testé : blu-ray
• Genre : drame
• Année : 2018
• Réalisation : Catherine Corsini
• Casting : Virginie Efira, Niels Schneider, Jehnny Beth, Estelle Lescure, Ambre Hasaj, Sasha Allessandri-Torrès Garcia, Iliana Zabeth, Coralie Russier
• Durée : 2 h 15 mn 04
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,39/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 5.1 et 2.0 français
• Bonus : entretien avec Catherine Corsini (28 mn 27) - bande annonce (2 mn 04)
• Éditeur : Le Pacte

Commentaire artistique

Basé sur le roman autobiographique de Christine Angot paru en 2015, Un Amour impossible, adapté par Catherine Corsini et Laurette Polmanss, développe les relations sadomasochistes qui exprimeraient la lutte des classes, entre Rachel, une femme ordinaire, aveuglée par l’amour, et Philippe, un jeune bourgeois dominateur aux comportements vicieux. Le film s’attache à dépeindre, narrée par Chantal la fille de Rachel, les incessantes ruptures-retrouvailles du couple et le combat de Rachel pour faire reconnaître Chantal par son père. La reconstitution de la vie dans une ville de province, Châteauroux, à partir des années 50/60, constitue un cadre significatif pour évoquer le temps qui passe et le contexte social crucial dans lequel se développent l’inconscience amoureuse (qui ne perçoit même pas la corruption absolue de l’inceste) et le modernisme de cette mère célibataire dans une époque moins libérée qu’aujourd’hui. Pour concevoir son adaptation, la réalisatrice, totalement indépendante de la romancière mais qui a obtenu des informations documentaires par la vraie Rachel, a privilégié une narration clairement linéaire selon le seul point de vue de Rachel et évitant toute scène scabreuse. Bien découpée afin d’exprimer le passage du temps par l’usage d’un langage complexe (fondus, surimpressions, voix off), la mise en scène sans excès repose sur l’interprétation nuancée et poignante de son actrice principale, Virginie Efira, absolument confondante de naturel jusque sous les maquillages qui la vieillissent. Avec un talent indéniable, elle excelle dans l’ultime scène explicative et déterminante  (inventée pour le film) où Rachel rompt son mutisme et prend conscience que sa fille et elle-même ont été les victimes d’un prédateur (un sujet qui coïncide singulièrement avec la parole libérée du débat actuel) mais dont l’emprise n’était pas seulement que psychologique mais surtout sociale (lutte des classes). Cette proposition d’explication politique qui peut paraître excessive est néanmoins bien servie par l’excellente prestation de Niels Schneider jamais caricatural malgré les incohérences flagrantes de son attitude et par Jehnny Beth qui force l’admiration en jeune femme déclarant au final son amour à sa mère. La splendide musique de Grégoire Hetzel et la photographie lumineuse de Jeanne Lapoirie complètent avec élégance la qualité de l’évocation dont le naturalisme était nécessaire à l’exposition dramaturgique. Un Amour impossible chemine du romanesque au tragique en ménageant son public qu’il évite de heurter frontalement mais tout en ne lui masquant rien de la noirceur humaine. Cependant cette adaptation, concernant les relations d’une mère et de sa fille sur fond d’émancipation féminine, souffre de la froideur de son traitement et de l’aberration suscitée par la caractérisation irrationnelle de Rachel… pourtant tirée d’une existence avérée.

 

Blu ray Un Amour impossible

Commentaire technique

Image : copie HD, très belle définition, contraste bien maîtrisé, étalonnage naturaliste sans dominante avec une colorimétrie chatoyante réaliste relativement neutre à tendance chaude, tons nuancés

Son : mixage français 5.1 aux dialogues assez clairs quoique parfois pas assez détachés des ambiances, spatialisation naturaliste avec une répartition réaliste sur les surrounds, belle mise en valeur de la musique de Grégoire Hetzel

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt8260226/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework