icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

St. Agatha : abomination derrière les murs du couvent (en Blu-ray, DVD et VOD)

Blu ray St. Agatha 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)

Synopsis

Dans les années 1950, dans une petite ville de Géorgie, une jeune femme enceinte nommée Agatha cherche refuge dans un couvent. Ce qui semble être l'endroit idéal pour avoir un enfant se change en une nappe sombre où le silence est forcé, les secrets les plus horribles sont cachés, et chaque once de volonté d'Agatha est testée tandis qu’elle prend conscience de l'infâme réalité du couvent et des gens qui se cachent dans ses couloirs.

• Titre original : St. Agatha
• Support testé : blu-ray
• Genre : horreur
• Année : 2018
• Réalisation : Darren Lynn Bousman
• Casting : Sabrina Kern, Carolyn Hennesy, Courtney Halverson, Seth Michaels, Trin Miller, Lindsay Seim, Shaun Fletcher, Jayson Warner Smith, Maximus Murrah
• Durée : 1 h 39 mn 23
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,39/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 5.1 anglais, français - Dolby Digital 5.1 anglais, français
• Bonus : film annonce (1 mn 36)
• Éditeur : M6 Video SND

Commentaire artistique

Proposé directement en vidéo, St. Agatha, petit film d’horreur de série B, mise avec efficacité sur le sous-genre peu exploité ces dernières années de la « nonnesploitation » qui s’intéresse au thème des nonnes maléfiques : un des derniers films en date fut La Nonne en 2005 de Luis De La Madrid. Ne reculant devant aucun artifice scénaristique (écrits par quatre auteurs) pour susciter l’effroi, c’est au réalisateur chevronné du genre (Saw I, II, IV et plus récemment Abattoir en 2016) Darren Lynn Bousman, grand amateur d’histoires macabres, qu’a été confié le soin de raconter les malheurs de Mary / Agatha tombée dans les griffes d’une mère supérieur adepte de la torture raffinée. La mise en scène très classique, quoique fidèle aux films antérieurs du cinéaste, ressuscite un style de cinéma d’épouvante gothique en vogue dans les années 70, prolongé par le jeu expressif des actrices, spécialement le duo Mary et la mère supérieure jouées par Sabrina Kern et Carolyn Hennesy, et par les savants éclairages et les très suggestives scènes de cauchemars filmées avec talent par Joseph White. Le film relève du huis clos infernal en se déroulant, pour l’essentiel hormis quelques flash-backs explicatifs, dans un couvent isolé dont le décor est celui d’une grande demeure de Madison (Georgia) dont tous les espaces, de la cave au grenier, seront sollicités avec inventivité. Le résultat, d’une grande efficacité, procurera, chez le spectateur un tant soit peu sensible, quelques moments de sursaut (plan d’ouverture avec l’héroïne hystérique parce qu’enfermée dans un cercueil), voire de dégoût par son côté Grand-Guignol. Son suspense bien mené, excepté les baisses occasionnelles de rythme dues aux flash-backs, garantie le divertissement… à condition d’aimer le genre ! Si l’interprétation de Carolyn Hennesy, échappée de la série Hôpital Central, est dominante en très vilaine de service, frisant parfois la caricature, Sabrina Kern, actrice moins connue, défend avec ténacité son personnage de jeune femme enceinte piégée, convenablement secondée par Courtney Halverson dans le rôle de Catherine et Seth Michaels dans celui du père Andrew. Et bien que St. Agatha ne soit pas le film d’horreur de l’année, son efficacité dramatique et ses recherches esthétiques méritent d’être appréciées. Distrayant.

 

Blu ray St. Agatha

Commentaire technique

Image : copie HD, belle définition, piqué sur les gros plans sans faille, bon contraste notamment dans toutes les scènes tournées en basse lumière avec des noirs denses, étalonnage chaud souvent monochromatique dans les rouges-oranges en intérieur et les bleus verts en extérieur, colorimétrie chatoyante, tons saturés

Son : mixage anglais 5.1 efficace, dialogues clairs, spatialisation ouverte et ample avec une excellente répartition des ambiances sur tous les surrounds, notamment arrières, immersion garantie, très bonne dynamique et usage remarquable des LFE ; VF artificielle sans intensité qu’il conviendra d’éviter

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile demi rougeetoile griseetoile griseetoile griseetoile grise(0,5/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile griseetoile grise(2,5/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt6182078/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework