icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

L'Autrichienne : une reconstitution minutieuse et poignante du procès de Marie-Antoinette (en DVD)

DVD L Autrichienne 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)

Synopsis

Dans la nuit du 12 octobre 1793, Marie-Antoinette dite « l'Autrichienne » ou « la veuve Capet », dort à la prison de la Conciergerie. Marie-Antoinette est accusée par Fouquier-Tinville de complot et de conspiration, mais également d'avoir mené une vie pleine de perversité. Le 14 octobre, commence son procès…

• Titre original : L'Autrichienne
• Support testé : DVD
• Genre : historique, drame
• Année : 1989
• Réalisation : Pierre Granier-Deferre
• Casting : Ute Lemper, Patrick Chesnais, Daniel Mesguich, Philippe Leroy, Rufus, Pierre Clémenti, Jean-Pol Dubois
• Durée : 1 h 33 mn 34
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,66/1
• Sous-titrage : aucun
• Piste sonore : Dolby Digital 2.0 français
• Bonus : trois bandes annonces
• Éditeur : Éditions Montparnasse

Commentaire artistique

C’est à l’occasion du bicentenaire de la Révolution française en 1989 que Pierre Granier-Deferre réalise L’Autrichienne, une reconstitution fidèle des derniers jours de Marie-Antoinette. Le scénario et les dialogues ont été écrits par Alain Decaux et André Castelot à partir des minutes du procès et de témoignages historiques divers. Film quasi à huis clos, L’Autrichienne se déroule dans deux lieux, la Conciergerie où est emprisonnée la reine et le tribunal révolutionnaire au Palais de justice où elle sera jugée ; les seules « aérations » de mise en scène sont limitées aux brefs flash-backs des souvenirs de la souveraine (tournés au château de Maisons-Laffitte) et au départ vers l’échafaud (en compagnie du bourreau Henri Sanson et de l’abbé Girard). On ne compte plus les films et les séries qui ont été consacrés à Marie-Antoinette dont l’excellent Marie-Antoinette reine de France de Jean Delannoy avec Michèle Morgan (1956) ou plus récemment Marie-Antoinette de Sophia Coppola (2006) et Les Adieux à la reine de Benoit Jacquot (2012). La version qu’en donne Pierre Granier-Deferre concilie l’exactitude historique, décors et mobilier reproduits à partir de tableaux et de gravures, et la dimension pathétique du personnage, les échanges entre la reine, ses accusateurs et ses geôliers étant à cet égard éloquents. Bénéficiant d’un casting éclectique remarquable, dont Patrick Chesnais parfait en président du tribunal fasciné mais sans état d’âme, L’Autrichienne doit sa force dramatique à la composition admirable d’Ute Lemper. Cette actrice allemande, parlant un excellent français, interprète une Marie-Antoinette idéale avec son léger accent (que devait avoir la souveraine), sa silhouette svelte et sa prestance naturelle, quelles que soient les circonstances. Le réalisateur a choisi pour ce énième portrait du personnage historique féminin, en pleine déchéance physique et morale, une approche intime qui tranche avec la fresque souvent retenue par le cinéma pour évoquer ce tragique événement. En ne retenant que la sécheresse d’une reconstitution stricte des derniers instants de Marie-Antoinette (dans les moindres détails comme les hémorragies importantes dont elle souffrait), son film donne au spectateur les éléments nécessaires pour se forger une opinion. Évidemment coupable politiquement, même si elle devait être inconsciente de la gravité de ses actes, la « veuve Capet » force le respect par la dignité de son attitude : la lecture intégrale de sa dernière lettre en donne la preuve éclatante. En contrepoint, le film montre comment l’aveuglement du tribunal, instruisant un procès biaisé d’avance, est symptomatique des exactions révolutionnaires. L’Autrichienne est un très beau portrait de femme qui s’apprécie autant pour sa justesse historique que pour l’intensité de son interprétation.

 

DVD L Autrichienne

Commentaire technique

Image : copie SD, bonne définition y compris dans les détails malgré les limites du standard, légère granulation, bon contraste parfois un peu renforcé, étalonnage réaliste (éclairages aux bougies) avec de nombreuses scènes sombres, colorimétrie chaude aux tons saturés

Son : mixage français 2.0 clair et dynamique, bon équilibre voix et ambiances, mixé en stéréo, la spatialisation se révèle très limitée (foule, musique) et très frontale, pas de distorsion ni de bruit de fond appuyé

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
Mixage sonore : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)
Bonus : etoile demi rougeetoile griseetoile griseetoile griseetoile grise(0,5/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile griseetoile grise(2,5/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0096857/

 

DVD disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework