icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Gengis Khan : un biopic épique, historiquement invraisemblable (en Blu-ray et DVD)

Blu ray Gengis Khan 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)

Synopsis

Au XIII siècle en Mongolie, après l'exécution de son père par un chef de guerre rival, le jeune prince Temujin est réduit en esclavage. Il parvient à s'évader, bien décidé à se venger et à unir les tribus mongoles Sous le nom de Gengis Khan, il se lance dans la plus grande série de conquêtes de l'Histoire.

• Titre original : Gengis Khan
• Support testé : blu-ray
• Genre : biopic, historique, aventures
• Année : 1965
• Réalisation : Henry Levin
• Casting : Omar Sharif, Stephen Boyd, James Mason, Eli Wallach, Françoise Dorléac, Telly Savalas, Robert Morley, Michael Hordern, Yvonne Mitchelln Woody Strode
• Durée : 2 h 05 mn 33
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,35/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : LPCM 2.0 monophonique anglais, français
• Bonus : bande annonce (3 mn 17)
• Éditeur : Rimini Éditions

Commentaire artistique

Gengis Khan est le fondateur de l’empire Mongol, figure légendaire qui réussit à unir en un seul empire - un coup de génie - toutes les tribus nomades d’Asie centrale et orientale. Un tel personnage ne pouvait laisser le cinéma indifférent ; plusieurs films ont été consacrés à ce personnage historique qui dirigea un des plus vaste empire jamais constitué. Hollywood s’en empare dès 1956 avec le film de Dick Powell Le Conquérant dans lequel John Wayne troque ses attributs de cow-boy contre l’allure d’un improbable chef mongol et dont la crédibilité toute relative engendrera un échec commercial. En 1965, Henri Levin, auteur d’un excellent Voyage au centre de la terre (1959), s’attelle à diriger Gengis Khan, une superproduction brossant, avec une liberté historique discutable, la captivité et l’ascension du jeune Temujin, son mariage avec Börte et la libération de celle-ci enlevée par la tribu des Merkit, un séjour en Chine, la formation de l’empire mongol et sa mort. Réputé pour avoir été tourné en Yougoslavie, Gengis Khan semble réutiliser les importants décors chinois construits en Espagne pour Les 55 jours de Pékin de Nicholas Ray réalisa l’année précédente en 1964. La splendide photographie de Geoffrey Unsworth a su magnifier un tournage souvent en extérieurs (le film tournée en 35 mm sera d’ailleurs gonflé en 70 mm, le format par excellence des superproductions). Si le traitement du scénario est assez quelconque, le film possède un casting étoilé qui ne peut laisser indifférent bien que totalement ahurissant puisque que Mongols et Chinois sont interprétés par des comédiens anglo-saxons excepté l’épouse de Gengis Kan qui aura les traits de la belle François Dorléac. Difficile de croire un seul instant aux personnages joués par Stephen Boyd (le vilain Djamuqa), James Mason (le ministre chinois Kam Ling et son sourire perpétuel) ou Robert Morley en empereur de Chine. Omar Sharif et Telly Savalas passent difficilement pour des mongols et Eli Wallach n’est présent pour le salaire ! La mise en scène n’est pas des plus originales mais s’acquitte avec sérieux de ce spectacle épique où, fort heureusement, les scènes d’action surpassent les bavardages, un défaut coutumier du genre. S’il est manifeste que les historiens et les descendants mongols pesteront devant ce tableau d’Épinal à forte consonance occidentale, Gengis Khan est un divertissement haut en couleurs qu’on ne pourra apprécier que si l’on est familier et indulgent avec les grosses productions typiques des années 60 n’hésitant pas à jouer du stéréotype et de la foule des figurants qui n’avaient rien de virtuel. Un film d’aventure à l’ancienne à revoir ne serait-ce que pour Françoise Dorléac dans un de ses derniers films.

 

Blu ray Gengis Khan

Commentaire technique

Image : copie HD, très bonne définition malgré quelques plans manquant de précision, grain argentique, étalonnage lumineux et chatoyant, colorimétrie chaude, somptueuse, aux tons vifs et saturés, image très propre

Son : mixage anglais monophonique 2.0 PCM clair et sans distorsion, bon équilibre dialogues et ambiances, pas de souffle, excellente dynamique pour la musique épique de Dusan Radic ; VF 2.0 monophonique ancienne mais soignée, doublage des années 60 avec des voix connues, dialogues équilibrés

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)
Bonus : etoile rougeetoile griseetoile griseetoile griseetoile grise(1/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0059219/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework