icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Mystery Road Saison 1 (Édition Collector) : enquêtes dans l’Outback (en DVD et VOD)

DVD Mystery Road 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Synopsis

Mystery Road Le Film : l’action se déroule juste avant la série. L’inspecteur de police Jay Swan retourne dans son village natal du centre de Queensland pour enquêter sur le meurtre d’une adolescente. Les choses prennent une tournure inattendue et il se heurte bientôt à l’hostilité de la police locale et de la communauté aborigène. Même sa propre fille refuse de lui parler…

Mystery Road La série : l’inspecteur Jay Swan d’origine aborigène est chargé d’enquêter sur une mystérieuse disparition dans une station d’élevage située dans une région reculée de l’Australie. Il enquête avec une flic locale, Emma James, et leurs investigations révèlent bientôt une injustice passée qui menace l’ensemble de la communauté…

Goldstone : l’action se déroule après la série. L’inspecteur Jay Swan, arrive dans la petite ville minière de Goldstone, dans le désert australien pour enquêter sur la disparition d’une jeune fille. Ses investigations à priori banales lui font pourtant découvrir un vaste réseau criminel et des affaires de corruption…

Liste des épisodes de la série

1. Gone (52 mn 34)
2. Blood Ties (53 mn 17)
3. Chasing Ghosts (49 mn 20)
4. Silence (47 mn 55)
5. The waterhole (49 mn 04)
6. The Truth (51 mn 47)

• Titre français : Mystery Road, le film - Mystery Road, la série - Goldstone
• Titre original : Mystery Road - Mystery Road - Goldstone
• Support testé : DVD
• Genre : thriller, drame, série télévisée
• Année : 2013, 2016 (films), 2018 (série)
• Réalisation : Ivan Sen (films) - Rachel Perkins (série)
• Casting : Aaron Pedersen, Judy Davis, Deborah Mailman, Wayne Blair, Colin Friels, Anthony Hayes, Tasia Zalar, Madeleine Madden
• Durée : 1 h 56 mn 22 (le film) - 5 h 03 mn 47 (la série) - 1 h 45 mn 35 (Goldstone)
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,39/1 (films) - 1,85/1 (série)
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : Dolby Digital 5.1 anglais, français (films) - Dolby Digital 2.0 anglais, français (série)
• Bonus DVD Le film : interview des acteurs (4 mn 42) - conversation avec le réalisateur Ivan Sen (2013, 21 mn 56) - espace découverte avec bande annonce (1 mn 32)
• Bonus DVD La série : les coulisses de la série (18 mn 22)
• Bonus DVD Goldstone : les coulisses du tournage (10 mn 36) - espace découverte avec bande annonce (1 mn 06)
• Éditeur : L’Atelier d’images et Arte Éditions

Commentaire artistique

En 2013, le cinéaste australien Ivan Sen invente pour son quatrième film Mystery Road, le personnage joué par Aaron Pedersen, Jay Swan, un singulier détective d’origine aborigène peu loquace, obstiné et rarement dans l’action. De retour au pays dans le Queensland, il conduit une enquête mêlant prostitution et drogue qui l’interpelle directement puis que sa propre fille Crystal semble impliquée alors que ses collègues locaux plutôt racistes ne font pas beaucoup d’effort pour le seconder. Il faudra une bonne dose de patience pour suivre les lentes avancées du policier tant la mise en scène contemplative privilégie la lenteur aux scènes d’action. En effet, le film brille surtout par son esthétisme avec des images à couper le souffle des déserts australiens, paysages arides à peine habités. Il est fort regrettable que l’éditeur n’ait pas prévu de blu-ray (disponible depuis 2014 aux USA) plus digne de la sublime photographie du réalisateur (également scénariste et musicien du film). Le même cinéaste dirige une suite en 2016, Goldstone, une nouvelle investigation de Jay Swan, toujours aussi mutique et nonchalant mais désormais alcoolique. Selon un argument dramatique classique, il va se retrouver à enquêter plus ou moins en tandem avec un jeune policier local, Josh, qui n’a pas perdu tous ses idéaux. A la recherche d’une jeune chinoise disparue, le détective va découvrir les magouilles d’un réseau criminel impliquant la maire (excellente Jacki Weaver), une importante société minière et le conseil des terres aborigènes. Retour aux sources, Goldstone invite Jay à réfléchir à ses origines avec le conseil avisé du sage Jimmy (David Gulpilli acteur renommé et admiré dans Charlie’s Country en 2014). Comme dans Mystery Road, la violence est plus palpable que visible, les héros taciturnes et la justice à de deux doigts de sombrer. La splendide photographie apporte à ce thriller une dimension grandiose qui est mal desservie par la faible définition du format DVD retenu. En 2018, Mystery Road, la série, une mini-série de six épisodes prend le relais pour raconter ce qui s’est passé entre les deux long-métrages. Cette fois-ci c’est Rachel Perkins qui réalise et si l'on retrouve Jay solitaire et toujours aussi peu bavard, il va cette fois-ci mener son enquête avec la policière locale Emma James, une femme isolée qui sait s’imposer. C’est l’excellente Judy Davis qui incarne avec classe et subtilité ce rôle charismatique : le duo avec Aaron Pedersen est l’atout principal de la série même si l’Australie est décidément sublimée par la photographie de Mark Wareham. Tandis que la narration bien énigmatique déroule lentement ses péripéties assez compliquées, ce sont les paysages particuliers qui confèrent son aura de mystère à la série sans compter l’intérêt d’une étude sociale qui ne cache pas les discriminations envers les natifs aborigènes. Une série à découvrir. Le coffret réunit tous les enquêtes de Jay Swan et permettra d’apprécier le passage du grand au petit écran de ce nouveau héros solitaire, façon Sergio Leone.

 

DVD Mystery Road

Commentaire technique

Le Film

Image : copie SD, excellente définition, très beau contraste, étalonnage lumineux et colorimétrie naturaliste chaude
Son : mixage anglais 5.1 remarquable, dialogues clairs, immersion spatiale constante avec une diffusion spectaculaire sur tous les surrounds, LFE très efficace ; VF 5.1 soignée et dynamique

La série

Image : copie SD, assez bonne définition compte tenu du support DVD, belle gestion du contraste, étalonnage naturaliste et colorimétrie chaude, teintes nuancées
Son : mixage anglais 2.0 dynamique, dialogues clairs et équilibrés, spatialision mesurée aux ambiances frontales ; VF 2.0 soignée mais dialogues moins fondus dans les ambiances qu’en VO

Golstone

Image : copie SD, bonne définition, excellent contraste, étalonnage naturaliste, colorimétrie chaude et chatoyante aux tons nuancés
Son : mixage anglais 5.1 très dynamique, dialogues clairs, spatialisation naturaliste aux ambiances immersives, surrounds et LFE très efficaces ; VF 5.1 équilibrée, voix moins naturelles

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
Mixages sonores : films etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5) série etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile griseetoile griseetoile grise(2/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb
Le film : https://www.imdb.com/title/tt2236054/
La série : https://www.imdb.com/title/tt7298596/
Goldstone : https://www.imdb.com/title/tt4911996/

 

DVD disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework