icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Schlock : le premier film de John Landis, une parodie délirante (en Blu-ray et DVD)

Blu ray Schlock 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)

Synopsis

Depuis trois semaines, la ville de Canyon Valley est le théâtre d'une série de meurtres sanglants. Surnommé le « tueur à la banane », le dangereux criminel est en réalité un gorille âgé de vingt millions d'années, le Schlockthropus. Pourchassé par la police, Schlock va découvrir l'amour en la personne de Mindy, une jeune aveugle qui le prend pour un chien…

• Titre original : Schlock
• Support testé : blu-ray
• Genre : comédie, horreur
• Année : 1973
• Réalisation : John Landis
• Casting : John Landis, Saul Kahan, Joseph Piantadosi, Richard Gillis, Tom Alvich, Walter Levine, Eric Allison, Ralph Baker
• Durée : 1 h 19 mn 03
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,85/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 1.0 monophonique anglais, français
• Bonus HD VOST : commentaire audio de John Landis et Rick Baker (VOST) - introduction de John Landis (0 mn 21) - La naissance de Schlock, entretien dirigé par Christian Bartsch et Wolf Jahnke (2017, 41 mn 27) - I Shot Schlock ! Souvenirs de Bob Collins, entretien réalisé par Joe Corey et Brett Clark, chef opérateur (7 mn 33) - Trailers From Hell, John Landis commente la bande annonce de The Banana Monster (2013, 2 mn 38) - 4 spots radio (2 mn 18) - 3 bandes annonces (4 mn 55, 1972, 1979, 1982)
• Éditeur : Carlotta Films

Commentaire artistique

En 1971, John Landis, acteur et cascadeur, passe à la réalisation d’un scénario qu’il vient d’écrire et, avec un budget ridicule (60 000 dollars), il tourne son premier long-métrage, Schlock, conçu comme une parodie de King Kong et dont la sortie est datée de 1973 parce que le film est refusé par tous les studios. Selon le réalisateur (cf., bonus), c’est un pastiche des séries B d’horreur à très petit budget : des films stupides de monstres qualifiés de « schlock » c'est-à-dire de navet abyssal, genre Trog (1970, L’Abominable homme des cavernes). Tourné en 11 jours avec des acteurs amateurs et des techniciens travaillant gratis, Schlock est une comédie calamiteuse selon John Landis, qui incarne le singe, mais néanmoins amusante et élevée au rang de film culte. Il est surtout remarquable pour avoir déniché un génie du maquillage, Rick Baker, et pour avoir lancé la carrière de réalisateur de John Landis. Auteur plus tard de The Blues Brothers (1980) et du film d’horreur sérieux Le Loup-garou de Londres (1981), le cinéaste indique avoir appris l’art du montage avec cette comédie à la violence « cartonesque ». Entre slapstick issu du burlesque, gags usés et références aux stéréotypes du genre horrifique fauché, Schlock est un concentré de balourdises et de mauvais goût. Ce cocktail délirant de toutes les stupidités imaginables nécessite une grande ouverture d’esprit pour apprécier la distanciation de ce film potache aux ambitions limitées et aux audaces ahurissantes (musique de Strauss reprise de 2001) qui se paye le luxe d’inventer une romance entre un grand singe issu du fond des âges et une jolie aveugle qui le prend pour un chien. Au fil des séquences, John Landis ne manque aucune cible qu’il dézingue avec une ironie mordante et salutaire : police, médias, famille, etc. Schlock résiste néanmoins à l’analyse la plus indulgente et ne dépasse jamais le niveau des séries B qu’il caricature. Mais inutile de chercher à décortiquer cette comédie brouillonne, et néanmoins fort sympathique, il suffira de se laisser porter par la simplicité de l’intrigue et de savourer les nombreux clins d’œil à l’Amérique des années 60 et surtout au monde du 7e Art. A ne pas manquer l'allusion récurrente au film fictif See You Next Wednesday qui sera souvent cité par la suite dans les films de John Landis. Œuvre de jeunesse, inégale et délirante, Schlock reste surtout une curiosité.

 

Blu ray Schlock

Commentaire technique

Nouvelle restauration approuvée par John Landis, Master 4K fourni par Turbine Media Group fabriqué à partir du négatif original 35 mm

 Image : copie HD, assez bonne définition, grain argentique, étalonnage chaud, variations colorimétriques, teintes vives et ton saturés, image propre apparemment nettoyée de ses défauts

Son : mixage anglais 1.0 monophonique clair, équilibré et sans distorsion, excellente dynamique en particulier pour la musique composée par David Gibson ; VF 1.0 monophonique très artificielle aux voix omniprésentes

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0067716/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework