icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Normandie-Niémen : une escadrille franco-soviétique d'exception (en Blu-ray)

Blu ray Normandie Niemen 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Synopsis

Après l'armistice de 1940, des aviateurs français, refusant la captivité, décident de gagner la Russie pour continuer la lutte contre l'Allemagne hitlérienne aux côtés des alliés soviétiques. De cette évasion aux premiers combats dans le ciel russe, ces pilotes considérés au départ comme des déserteurs, seront, deux ans plus tard, accueillis comme des héros.

• Titre original : Normandie Niémen
• Support testé : Blu-ray
• Genre : drame, historique
• Année : 1960
• Réalisation : Jean Dréville et Damir Viatitch Berejnykh
• Casting : Pierre Trabaud, Roland Ménard, Giani Esposito, Gérard Darrieu, Georges Rivière, Jean-Claude Michel, André Oumansky, Jean Houbé, Marc Cassot, Vitali Doronine
• Durée : 2 h 00 mn 46
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,37/1 Noir et Blanc
• Sous-titrage : français
• Piste sonore : DTS-HD MA 2.0 monophonique 2.0 français
• Bonus HD : Jean Dréville au Beaumont Palace - Première partie : Normandie-Niémen, interview de Patrick Glâtre, auteur de « Jean Dréville, cinéaste » (30 mn 58) - Normandie-Niémen restauré (2 mn 19) - bande annonce (4 mn 29)
• Éditeur : Gaumont

Commentaire artistique

Normandie-Niémen, réalisé par Jean Dréville et Damir Viatitch Berejnykh, est une coproduction franco-soviétique consacrée à la célèbre escadrille née en 1942 à l’instigation du général de Gaulle et de Staline afin que des pilotes des Forces Françaises Libres combattent les allemands aux cotés des soviétiques. Le film est tourné en France comme en URSS avec de vrais avions retapés (pour le puriste des Yak 11 qui remplacent les Yak 3 et 9 d’origine introuvables) sans compter la qualité des trucages dans les gigantesques studios de la Mosfilm et quelques images d’archives insérées dans le métrage pour montrer les avions allemands. Normandie-Niémen est un film important car c’est, à l’époque, la première coproduction de l’URSS avec un pays du bloc occidental. L’équipe française, techniciens et acteurs, reçoit toute liberté de travailler en terre soviétique mais dans des conditions radicalement différentes : Jean Dréville a expliqué qu’en URSS le tournage d’un film n’a pas d’objectif financier et peut s’éterniser sur plus d’une année ! C’est d’ailleurs une aubaine pour les français qui n’auront à fournir qu’une infime part des crédits mais qui, en contrepartie, subiront les lenteurs étatique d’un système fonctionnarisé. Le plus extraordinaire de cette aventure, c’est que le film évite soigneusement tout message politique (ce qui est dit explicitement dans le film) grâce au scénario écrit avec habileté par Henri Spaak (les noms d’Elsa Triolet et de Constantin Simonov au générique ne doivent pas faire illusion) à partir du journal de bord de l’escadrille. Cette source permettra de reconstituer fidèlement divers faits authentiques comme la séquence du crash d’un pilote avec son mécano. Pour pimenter une intrigue qui pouvait, par la répétition des sorties pour les missions et le retour avec les inévitables pertes humaines, virer à l’héroïsme fastidieux, Charles Spaak et Jean Dréville exploitent une réalité. En effet comme les pilotes de Normandie-Niémen n’étaient pas tous du même bord politique (Londres ou Vichy), ce fait permettra de dramatiser les rapports au sein de l’escadrille. Interprété par un casting de jeunes acteurs français, sans tête d’affiche, et d’excellents comédiens russes, l’évocation bénéficie d’une très belle photographie et d’une mise en scène maîtrisée aussi efficace qu’intense. Un bel hommage à cette coopération militaire d’exception et aux pilotes de l’escadrille (qui existe toujours) dont le dernier survivant Gaël Taburet est mort le 10 février 2017.

 

Blu ray Normandie Niemen

Commentaire technique

Version restaurée 2K par les laboratoires Eclair (image) et Le Diapason (son)

Image : copie HD, très belle définition, piqué sur les gros plans de visage, image propre, grain argentique parfois plus prononcé (archives), excellent contraste, noirs profonds, échelle des gris homogène

Son : mixage français monophonique 2.0 clair et sans distorsion pas de souffle appuyé, dialogues et ambiances bien équilibrés, bonne dynamique

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixage sonore : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile griseetoile grise(2,5/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile griseetoile grise(2,5/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0141666/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework