icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Aladdin : une version « live » haute en couleurs (en Blu-ray, DVD, UHD et VOD)

Blu ray Aladdin 2019 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)

Synopsis

Quand un charmant garçon des rues du nom d'Aladdin cherche à conquérir le cœur de la belle, énigmatique et fougueuse princesse Jasmine, il fait appel au tout puissant Génie, le seul qui puisse lui permettre de réaliser trois vœux, dont celui de devenir le prince Ali pour mieux accéder au palais…

• Titre original : Aladdin
• Support testé : Blu-ray
• Genre : aventure
• Année : 2019
• Réalisation : Guy Ritchie
• Casting : Will Smith, Mena Massoud, Naomi Scott, Marwan Kenzari, Navid Negahban, Nasim Pedrad, Billy Magnussen, Jordan A. Nash
• Durée : 2 h 07 mn 58
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,40/1
• Sous-titrage : français, anglais, espagnol, néerlandais
• Pistes sonores : DTS-HD MA 7.1 anglais - Dolby Digital Plus 7.1, français - DTS 5.1 espagnol - Dolby Digital 5.1 flamand
• Bonus : le journal vidéo d’Aladdin (10 mn 39) - chanson coupée « Desert Moon » (2 mn 20) - la magie de Guy Ritchie (5 mn 28) - le meilleur du génie (4 mn 31) - 6 scènes coupées (10 mn 44) - 3 clips vidéo (11 mn 33) - bêtisier (2 mn 07) - bandes annonces
• Éditeur : Disney

Commentaire artistique

Poursuivant sa politique de produire les versions « live » de ses grandes animations classiques, preuve d’un appauvrissement scénaristique et d’une logique plus commerciale qu’artistique, Disney a confié à Guy Ritchie l’adaptation de son Aladdin (1992) de John Muskers et Ron Clements. Succès planétaire l’animation possédait un atout de taille, son génie plein de gouaille caractérisé par la voix de Robin Williams et son brio dans l’improvisation. Tout comme son modèle, Aladdin 2019 s’inspire d’un conte des Mille et une nuits et du film Le Voleur de Bagdad (1940). Les spectateurs qui se souviennent de l’original ne seront pas très surpris par la copie « live » : même histoire, mêmes gags, mêmes chansons. Malgré une extension vers la comédie musicale et une caractérisation plus poussée des personnages, cet Aladdin nouveau n’a rien d’original et déçoit par son manque d’intensité. Dans un esprit curieusement très Bollywood, la nouvelle version bénéficie d’une évocation visuelle chatoyante d'un Orient de carton-pâte qui se révèle très agréable à l’œil. Les chansons sont entraînantes (tirées de l’original augmentées de nouveautés écrites par Alan Menken) et les interprètes tout à fait sympathiques mais la splendeur esthétique du spectacle ne compense pas vraiment un manque manifeste de surprise dans l’intrigue et une certaine platitude de tournage malgré les virevoltes acrobatiques de Mena Massoud. Naomi Scott campe une princesse Jasmine au tempérament très contemporain et Nasim Pedrad joue avec conviction Dalia, un nouveau personnage de soubrette espiègle. C’est néanmoins, comme dans l’original, le génie qui monopolise l’attention, en l’occurrence Will Smith qui parvient à composer un étonnant et amusant gardien de la lampe magique doté d'une nature inattendue et savoureuse inspirée de hip-hop. En revanche Jafar, incarné par Marwan Kenzari, a beaucoup perdu de sa puissance démoniaque ce qui affaiblit considérablement la dramatisation de l’histoire. Comme dans le dessin animé, deux animaux, un singe et un perroquet, et un tapis magique, sont de la partie, bien caractérisés sur ordinateur pour la plus grande joie des tout-petits. Malgré quelques séquences grandioses, dont le clou est l’arrivée en fanfare d’Aladdin à Agrabah façon Cléopâtre (1963), Aladdin peine à fasciner. Spectacle familial par excellence, calibré et très politiquement correct (finis le torse nu d’Aladdin et le nombril apparent de Jasmine), il devrait néanmoins satisfaire un jeune public familiarisé avec le genre mais ne laissera pas un souvenir inoubliable comme son modèle l’avait parfaitement réussi. Distrayant et coloré.

 

Blu ray Aladdin 2019

Commentaire technique

Image : copie HD, définition sans reproche (tournage avec caméras Arri Alexa Mini et SXT, Master Format 2K), excellente restitution des détails et des textures, sur certains plans image parfois un peu trop numérique (décors), splendide contraste, étalonnage lumineux et chatoyant, colorimétrie chaude aux tons très saturés et à la palette somptueuse

Son : mixage anglais 7.1, comme d’habitude chez Disney pas de mixage Dolby Atmos disponible sur le blu-ray, dialogues centrés clairs et équilibrés, excellente dynamique, spatialisation ample profitant aux séquences musicales, ambiances énergiques mais moyennement spectaculaires, usage efficace des surrounds et du LFE ; VF en 7.1 efficace et dynamique, dialogues français moins percutants mais soignés

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile griseetoile griseetoile grise(2/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile griseetoile grise(2,5/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt6139732/

 

Blu-ray, DVD et UHD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework