icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Star Trek

jaq-star-trek-xi Note Artistique : etoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-grise (4/5)
Note Technique : etoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-bleue (5/5)

Quarante ans après la saga Star Trek conçue par Gene Roddenberry, 11 films et 6 séries, ce classique trouve un nouvel élan dans un film mouvementé au scénario habile.

Infos

  • Titre original : Star trek
  • Support : Blu-ray
  • Genre : Science Fiction
  • Année : 2009
  • Réalisateur : J. J. Abrahams
  • Casting : Chris Pine, Zachary Quinto, Leonard Nimoy, Eric Bana, Winona Ryder
  • Durée : 2 h 07 mn
  • Format vidéo : 16/9
  • Format ciné : 2,35/1, couleur
  • Sous-titrage : français, etc...
  • Pistes son : Dolby Digital 5.1 (français), Dolby True-HD 5.1 (anglais)
  • Bonus : commentaires audio de J. J. Abrams, de Bryan Burk, Alex Kurtzman, Damon Lindelof et Roberto Orci, Là où nul homme... (HD, 17 mn), casting (HD, 29 mn), Une nouvelle vision (HD, 20 mn), les vaisseaux (HD, 25mn), les extraterrestres (HD, 16 mn), les planètes (HD, 16 mn), les costumes et les accessoires (HD, 9 mn), Ben Burtt et les effets sonores de Star Trek (HD, 12 mn), la musique (HD, 6 mn), la vision de Gene Roddenberry (HD, 9 mn), scènes inédites et commentées (HD, 13 mn), le simulateur Starfleet (VO non ST), le bêtisier, bandes annonces, BD Live.
  • Éditeur : Paramount

Synopsis

Le père de James T. Kirk a sauvé la vie de son fils et de tout son équipage ; vingt ans plus tard les jeunes Kirk et Spock, jusqu’alors rivaux, vont devoir s’allier contre le diabolique de Nero qui menace l’humanité…

Commentaire artistique

Blockbuster attendu et largement médiatisé, le 11e film de la saga la plus longue jamais filmée au cinéma, est une surprise agréable, même si on n’a pas pour la série crée par Gene Roddenbery la fibre des trekkers et leur passion. Le scénario de cette préquelle renvoie habilement à la naissance de l’équipe emblématique du vaisseau Enterprise avec un chassé-croisé spatio-temporel qui permet à Leonard Nimroy de faire un retour remarqué dans la saga. Outre l’intelligence du scénario, la crédibilité du casting, la qualité parfaite des effets spéciaux, cet épisode gagne en qualité esthétique avec un cadrage en 2,35, format adulé par le directeur photo Daniel Mindel. Tout en étant familier, l’univers de la saga est parfaitement revisité et satisfera le plus grand nombre, aficionados ou pas. Un superbe divertissement.

Commentaire sur les bonus

Difficile d’ignorer quoi que ce soit : mais que devient la magie du cinéma ? A noter la visite des vaisseaux en 3D.

Note Image :
etoile-orangeetoile-orangeetoile-orangeetoile-orangeetoile-orange (5/5)

Note Son :
etoile-verteetoile-verteetoile-verteetoile-verteetoile-verte (5/5)

Note Bonus :
etoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-grise (4/5)

Note Packaging :
etoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-demi-bleueetoile-grise (3,5/5)

Commentaire technique

  • Un BD sans faute.
  • Colorimétrie : nuancée, couleurs saturées
  • Étalonnage : sans heurt
  • Contraste : excellent
  • Compression : parfaite
  • Définition : très pointue, très grande profondeur de champ, grain absent
  • Mixages : totalement immersifs et générateurs de séquences hautement dynamiques, privilégier la VO en Dolby True-HD
  • Liens Web

Bande annonce


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework