icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Trois films de Federico Fellini : un style fascinant en HD (en Blu-ray)

Blu ray Coffret 3 films Fellini 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)

Synopsis

Il Bidone : Augusto, Roberto et Picasso, trois escrocs minables, parcourent l'Italie en quête de nouvelles victimes. Leur combine favorite consiste à se déguiser en hommes d'église pour abuser certains fidèles trop crédules. Mais Augusto, le plus âgé, commence à être las de cette existence. Fatigué, il pressent que l'heure de la dernière escroquerie est proche…

Les Clowns : dans une petite ville de province, à la nuit tombée, un enfant contemple de sa fenêtre l'installation quasi magique d'un chapiteau de cirque. Les mâts se dressent, la toile se gonfle, la tente immense ressemble à une créature qui va s'éveiller à la vie. Le lendemain, le même enfant se rend au cirque…

Prova d'orchestra : dans un oratoire du XIIe siècle désaffecté, un copiste dépose des partitions sur des pupitres de musiciens. Une répétition d'orchestre va avoir lieu. Les participants arrivent et s'installent. Une équipe de télévision doit faire un reportage, mais on n'entendra que la voix de l'interviewer. Le chef d'orchestre commence la répétition. Il est nerveux, hautain, cassant. Un différend éclate avec le délégué syndical. La répétition est interrompue…

• Titre original : Il Bidone - Clowns - Prova d'orchestra
• Support testé : Blu-ray
• Genre : comédie dramatique, drame
• Année : 1955, 1971, 1978
• Réalisation : Federico Fellini
• Casting : (1) Broderick Crawford, Giulietta Masina, Richard Basehart, Franco Fabrizi (2) Federico Fellini, Anita Ekberg, Pierre Etaix, Riccardo Billi, Annie Fratellini, divers clowns (2) Balduin Baas, Clara Colosimo, Eliseth Labi
• Durée : 1 h 30 mn 37 - 1 h 31 mn 52 - 1 h 12 mn 19
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : (1) 1,37/1 Noir et Blanc (2) 1,33/1 Couleur (3) 1,66/1 couleur
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 2.0 monophonique italien
• Bonus : (1) Il Bidone : un conte moral italien par Moraldo Rossi, assistant réalisateur de Fellini, Aldo Tassone, historien du cinéma et Dominique Delouche, assistant sur le film (30 mn 35) (2) Les Clowns : hommage à l’imagination et à la fantaisie par Aldo Tassone (16 mn 59) (3) Prova d’Orchestra ou l'orchestre parabolique par Aldo Tassone (21 mn 12) - une affichette
• Éditeur : Le Pacte

Commentaire artistique

Les trois films de Federico Fellini réunis dans ce coffret sont échelonnés sur presqu’un quart de siècle et révèlent plusieurs facettes de la vie talentueuse de ce maître du cinéma. C’est dans les années 50 qu’il démarre une carrière de réalisateur après avoir été assistant de Roberto Rossellini, Pietro Germi et Alberto Lattuada et signe un premier chef-d’œuvre La Strada (1951) marqué par le néo-réalisme et l’interprétation de Giuletta Masina, son épouse.

En 1955, Il Bidone s’inscrit dans la même lignée : cette histoire tragique d’un trio de petits escrocs ne fait que prolonger la vision peu complaisante de la société déjà montrée dans La Strada. Exploitant avec habileté, dans une veine romanesque, la description d’humbles protagonistes contraints pour vivre à des expédients des plus humiliants et ne faisant pas grand cas de l’être humain, le cinéaste brosse le portrait sans fard de personnages ne suscitant guère l’estime. Très curieusement la narration morcelée en histoires autonomes, sans être un film à sketches, présente avec adresse les pires travers de l’humanité par une description caustique des bassesses humaines comme la crédulité, escroquerie à la religion, la concupiscence, escroquerie à l’héritage, et la convoitise, escroquerie à l’apparence. Triomphe de la filouterie des plus sordides, Il Bidone a tout du film néo-réaliste avec son image en noir et banc, ses extérieurs urbains naturalistes et son regard porté sur les franges de la société. Giulette Masina, de nouveau à l’affiche, interprète une des trois femmes capables par la noblesse de leur conduite de « racheter » la veulerie des hommes : confronté par une victime et par sa propre fille à la terrible réalité de son « bidonisme », Augusto, excellemment joué par Frederick Bradford, finira par payer très cher sa rédemption. Un film très noir qui ne séduira pas le public de l’époque mais qui se révèle, après coup, un très grand Fellini.

Les Clowns, réalisé en 1970 pour la RAI et l’ORTF, est un essai sur le monde du spectacle au générique impressionnant (le cinéaste lui-même, Pierre Etaix, Anita Ekberg et divers grands clowns). Il ne s’agit pas d’un authentique documentaire mais de la vision aux réminiscences autobiographiques d’un Federico Fellini fort pessimiste qui conclura par les funérailles du clown après avoir enquêté personnellement sur les figurines iconiques de l’Auguste et du clown blanc, « épaulé » par le spécialiste Tristan Remy. Le cinéaste ne cache pas sa dette au milieu du cirque qui a forgé sa personnalité « d’homme du spectacle » et filme en conséquence les clowns qu’il traque en Italie et à Paris. Son constat est saisissant : le clown à l’ancienne est définitivement mort et les nouveaux clowns ne savent plus déclencher l’hilarité ! Curieux film qui se voudrait une critique en règle de la nouvelle société incapable de reconnaître l’humanisme burlesque - jusqu’à la déraison - du clown. Sur une partition enlevée de Nino Rota, la photographie très colorée de Dario Di palma semble contredire la noirceur de l’enquête qui est néanmoins constamment placée sous le signe du burlesque. Le cinéaste, qui n’épargne personne, n’hésite pas à se moquer de lui-même : il s’interprète comme un personnage de fiction (ainsi que sa fausse équipe de tournage) en imbriquant savamment fiction et faux réalisme. Du Fellini pur jus.

En 1978, Federico Fellini réalise pour la télévision avec des moyens limités, Prova d'orchestra, un film qui respecte la règle des trois unités (lieu, temps et action) sur un scénario des plus concis : un orchestre en répétition va se révolter contre son maestro sous les yeux d’une équipe de télévision. L’histoire n’est pas anodine : elle a été vécue par Federico Fellini pendant l’enregistrement en 1975 de la musique de son film Casanova et mal digérée par le cinéaste qui dénonçait le corporatisme des musiciens. Généralement perçue comme une œuvre mineure, Prova d'orchestra est d’une étonnante modernité : la forme du reportage télévisée sur les revendications salariales reste intemporelle et la mise en scène fascinante. Federico Fellini sait utiliser avec une habileté magistrale les possibilités restreintes de son lieu de tournage, un oratoire servant de salle de répétition, la sophistication musicale de la formation (entre chaos et harmonie) et l’étude minutieuse des caractères. Certains ont cru déceler dans ce film une métaphore de la crise sociale italienne en ces temps de Brigades rouges (assassinat d’Aldo Moro) : une analyse finalement pertinente comme en a convenu le cinéaste qui indiqua ne pas en être conscient durant le tournage. Prova d'orchestra n’est donc pas une vengeance artistique comme souvent présenté mais un film plus profond et précurseur sur la perte des valeurs de la société et le danger du totalitarisme (le chef d’orchestre). Une fable effrayante et impitoyable.

 

Blu ray Coffret 3 films Fellini

Commentaire technique

Nouveaux masters restaurés

Il Bidone

Image : copie HD, excellente définition, grain argentique discret, image globalement propre, bonne gestion du contraste, échelle de gris homogène, noirs denses
Son : mixage monophonique italien 2.0, clair et sans distorsion, excellente dynamique, équilibre honorable entre les voix postsynchronisées et les ambiances

Les Clowns

Image : copie HD, excellente définition, léger grain argentique, contraste bien maîtrisé, étalonnage naturaliste, colorimétrie réaliste, image propre
Son : mixage monophonique italien 2.0, clair et dynamique, pas de distorsion, bon équilibre avec des voix bien présentes

Prova d'orchestra

Image : copie HD, belle définition, image lumineuse et belle gestion du contraste, étalonnage réaliste, filmé intégralement en studio avec une colorimétrie chaude et des teintes nuancées
Son : mixage mixage monophonique italien 2.0, très belle dynamique sur les dialogues et la musique, pas de souffle ou de distorsion

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rouge(3/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb
Il Bidone : https://www.imdb.com/title/tt0047876/
Les Clowns : https://www.imdb.com/title/tt0066922/
Prova d'orchestra : https://www.imdb.com/title/tt0079759/

 

Coffret Blu-ray disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework