icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

J'ai perdu mon corps : une animation audacieuse et originale (en Blu-ray, DVD et VOD)

Blu ray J ai perdu mon corps 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)

Synopsis

À Paris, Naoufel tombe amoureux de Gabrielle. Un peu plus loin dans la ville, une main coupée s'échappe d'un labo, bien décidée à retrouver son corps. S'engage alors une cavale vertigineuse à travers la ville, semée d'embûches et des souvenirs de sa vie jusqu'au terrible accident. Naoufel, la main, Gabrielle, tous trois retrouveront, d'une façon poétique et inattendue, le fil de leur histoire…

• Titre original : J'ai perdu mon corps
• Support testé : Blu-ray
• Genre : animation, aventure
• Année : 2019
• Réalisation : Jérémy Chaplin
• Casting (voix) : Hakim Faris, Victoire Du Bois, Patrick d'Assumçao, Alphonse Arfi, Hichem Mesbah, Myriam Loucif, Bellamine Abdelmalek, Maud Le Guénédal, Nicole Favart, Quentin Baillot, Céline Ronté, Déborah Grall, Pascal Rocher, Bruno Hausler, Jocelyn Veluire, Raymond Hosni, Guillaume Desmarchellier
• Durée : 1 h 20 mn 37
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,35/1 Noir et Blanc et Couleur
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 5.1 et 2.0 français
• Bonus : Making of (31 mn) - bande annonce (1 mn 45)
• Éditeur : Sony Picture Home Entertainment

Commentaire artistique

Grand Prix et Prix du public à Annecy, nominé aux Oscars, J’ai perdu mon corps a été récompensé, à juste titre, aux Césars 2020 par le César du meilleur film d’animation et celui de la meilleure musique originale pour Dan Levy. L’aventure de ce film français, réalisé par Jérémy Clapin, a commencé en 2011 par l’achat des droits du livre « Happy Hand » de Guillaume Laurant. Le pari était audacieux : narrer les péripéties d’une main coupée à la recherche de son propriétaire, entre romanesque et thriller, n’était pas le sujet idéal pour un film d’animation ! Et la production va se prolonger sur près de huit années ce qui financièrement était une vraie gageure. Mais le résultat en valait la chandelle : J’ai perdu mon corps est un film doublement réussi, aussi visuellement séduisant que dramatiquement captivant. Le scénario, efficacement construit, joue sur la temporalité des événements dont il combine subtilement l’émotion et l’action. L’intrigue nerveuse entremêle savamment les émois d’un jeune livreur de pizza amoureux et les péripéties vécues par une main en quête de son corps. En modifiant sensiblement le récit original, le film gagne en intensité : la contrepartie à l’errance fascinante d’une main qui se souvient a été remarquablement équilibrée par la romance moderne entre Naoufel et Gabrielle. La complexité du propos et la tonalité de l’histoire font de ce drame intimiste un film unique dans le genre : du jamais vu dans le domaine de l’animation. Pour son premier long-métrage Jérémy Clapin indique avoir évité l’esthétisme comme fin en soi et préféré une image ayant de la consistance obtenue par le recourt à diverses techniques (cf. bonus) : 3D pour la modélisation et l’animation, puis 2D pour la reprise intégrale du film redessiné à la main par des artistes. Pour obtenir le naturalisme du jeu des personnages, les acteurs ont été partiellement filmés en live : une fois passé entre les mains expertes des animateurs, ces prise de vue ont permis de donner une réelle crédibilité aux protagonistes. Quant à la main, ses aventures se passent de commentaires : l’ingéniosité de son animation et la force des bruitages lui ont magnifiquement donné vie. Doté d’une bande originale impressionnante et suggestive, J’ai perdu mon corps se regarde avec autant de plaisir que d’intérêt. Puisque les animations adultes au scénario consistant ne sont pas légion, celle-ci mérite amplement les éloges critiques et publiques obtenues depuis sa sortie. Fascinant et prometteur.

 

Blu ray J ai perdu mon corps

Commentaire technique

Image : copie HD, excellente définition, superbe gestion des contrastes, traitement nuancé du noir et blanc, étalonnage chatoyant pour les couleurs, colorimétrie chaude aux tons délicats et teintes naturalistes

Son : mixage français 5.1, excellente dynamique pour la belle partition de Dan Levy et les trois chansons intégrées, dialogues clairs, spatialisation réaliste aux ambiances naturelles bien réparties dans l’espace, LFE efficace

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt9806192/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework