icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

La Belle époque : un scénario ingénieux et une interprétation sans faille (en Blu-ray, DVD et VOD)

Blu ray La Belle epoque 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)

Synopsis

Victor, un sexagénaire désabusé, voit sa vie bouleversée le jour où Antoine un brillant entrepreneur lui propose une attraction d'un genre nouveau : mélangeant artifices théâtraux et reconstitution historique, cette entreprise propose à ses clients de replonger dans l'époque de leur choix. Victor choisit alors de revivre la semaine la plus marquante de sa vie : celle où, 40 ans plus tôt, il rencontra le grand amour…

• Titre original : La Belle époque
• Support testé : Blu-ray
• Genre : comédie dramatique
• Année : 2019
• Réalisation : Nicolas Bedos
• Casting : Daniel Auteuil, Guillaume Canet, Doria Tillier, Fanny Ardant, Pierre Arditi, Denis Podalydès, Michaël Cohen, Jeanne Arènes
• Durée : 1 h 54 mn 59
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,39/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 5.1 et 2.0 français
• Bonus : version commentée par Nicolas Bedos - montée des marches (8 mn 34) - conférence de presse à Cannes (29 mn 53)
• Bonus spécial FNAC : Making of (26 mn 47)
• Éditeur : Orange Studio

Commentaire artistique

Écrit, dialogue et réalisé par Nicolas Bedos, La Belle époque est un film mélancolique et séduisant sur une passion révolue, encore que… cette comédie dramatique bénéficie de deux atouts majeurs, la qualité de son écriture et l’excellence de son interprétation. Les César 2020 ne sont pas trompés en lui attribuant un prix pour le scénario original, un prix pour une actrice dans un second rôle, Fanny Ardant, et, un prix pour les meilleurs décors de Stéphane Rozenbaum. Il s’agit du second long métrage de Nicolas Bedos qui avait déjà fait la preuve de son talent dans Monsieur et Madame Adelman (2017), œuvre pour laquelle son humour caustique et sa personnalité controversée n'avaient pas été étrangers aux critiques sur les excès de son film. La Belle époque est une habile mise en abyme entre deux époques, un amour passionné de jeunesse dans les années 70 qui répond à une absence totale de sentimentalisme de nos jours, deux moments essentiels, l’un fantasmé, l’autre éprouvé, reliés par une passerelle dramaturgique ingénieuse. L’idée de la startup qui peut faire revivre le passé n’est pas très éloignée des montages illusionnistes qui ont fait la célébrité de la série Mission Impossible mais la grande différence est que dans La Belle époque la technologie est au service de l’émotion : un homme (Pierre Arditi) qui veut retrouver son père, un autre qui veut rencontrer William Faulkner, etc. et Victor, stupéfiant Daniel Auteuil, un dessinateur de BD déphasé avec son époque qui compte revivre son amour de jeunesse avec Margot (Dora Tillier) et oublier les affrontements avec son épouse Marianne, jouée avec intensité par Fanny Ardant. Dans ce casting haut de gamme, Guillaume Canet incarne Antoine, sorte de double du cinéaste et chef d’orchestre perfectionniste de la reconstitution, qui, malgré des relations humaines passablement compliquées, saura permettre à Maxime (Pierre Cohen) de retrouver son père Victor. La qualité impressionnante de l’évocation, avec son jeu subtil d’allers-retours entre les années 70 et l’hyper-technique actuelle (voiture connectée, tablettes et oreillettes), et la photographie sophistiquée de Nicolas Bolduc sont parfaitement complémentaires de la virtuosité de la mise en scène et du brio des dialogues ciselés. Romantisme, érosion des sentiments, bouleversement nostalgique, peur de la mort, autant de thèmes explorés par ce film romanesque qui mixe insensiblement les attraits du théâtre au plaisir du spectacle cinématographique. Malgré son ton délibérément nostalgique avec ses décors et ses accessoires typés (Dauphine, cigarettes, bistro…), La Belle époque témoigne du style Bedos alliant une vision féroce, ici la quête de la jeunesse perdue, avec une vraie tendresse pour ses personnages et une grande dextérité dans l’écriture. Un « Feel good movie » attachant.

 

Blu ray La Belle epoque

Commentaire technique

Image : copie HD, excellente définition (tournage avec caméra Arri Alexa Mini), contraste naturaliste, étalonnage chaud dans les tons d’époque, colorimétrie réaliste aux tons nuancés et aux couleurs vives chatoyantes façon années 70

Son : mixage français 5.1, dialogues clairs au centre, bonne dynamique profitant aux musiques diverses de la bande originale, ambiances naturalistes sans excès mais bien réparties dans l’espace, surrounds et LFE efficaces

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt9172422/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework