icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Les Mutinés du Téméraire : un film de révolte maritime à voir sans hésiter (en Blu-ray et DVD)

Blu ray Les Mutines duTemeraire 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)

Synopsis

En 1797, durant les guerres napoléoniennes, le vaisseau de guerre Le Téméraire est envoyé rejoindre la flotte britannique en Méditerranée. À son bord, le cruel lieutenant Scott Padget s'acharne sur l'équipage au moindre prétexte. Tandis que la révolte gronde, le navire s'apprête à affronter la flotte française.

• Titre original : H.M.S. Defiant
• Support testé : Blu-ray
• Genre : action, aventure maritime
• Année : 1962
• Réalisation : Lewis Gilbert
• Casting : Alec Guinness, Dirk Bogarde, Maurice Denham, Nigel Stock, Richard Carpenter, Peter Gill, David Robinson, Robin Stewart
• Durée : 1 h 40 mn 46
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,35/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 2.0 anglais, français
• Bonus : interview d'Agnès Blandeau, Maître de conférences en anglais à l'Université de Nantes (19 mn 54)
• Éditeur : Rimini Éditions

Commentaire artistiqu

Dans la veine des films de mutinerie navales, si on pense bien évidemment aux diverses versions de la célèbre révolte à bord de la Bounty (Les Révoltés du Bounty, 1935 et 1962), Les Mutinés du Téméraire est une excellente surprise. L’histoire se déroule en 1797, une année noire pour la Royal Navy durant laquelle une insubordination généralisée éclata en plein conflit avec la France : à Spithead et à la Nore les équipages de nombreux navires (plus de vingt-cinq) refusèrent d’obéir aux ordres en hissant le pavillon rouge. Leurs revendications, auprès de l’Amirauté, puis du parlement, n’avaient rien de politique : elles portaient sur une augmentation de la solde et une meilleure nourriture. Le scénario du film, basé sur un roman de Frank Tilsey, s’inspire de ces événements : l’intrigue est centrée sur l’un de ces bateaux, la frégate H.M.S. Defiant, renommé « Téméraire » dans le titre français. Sous la direction de Lewis Gilbert, qu’on associe volontiers aux James Bond mais qui a réalisé de nombreux documentaires, des films de guerre ou des comédies, Les Mutinés du Téméraire est aussi captivant par son intrigue soutenue que par la minutie de sa documentation. Tout en suivant les péripéties qui affectent le voyage du bateau vers la Corse, le spectateur n’ignorera plus rien des manœuvres exécutées par l’équipage, notamment durant les combats, des conditions différenciées de vie à bord selon le grade et surtout de l’inflexibilité de la hiérarchie et la rigidité du code maritime. L’authenticité du tournage a été obtenue en utilisant une brigantine transformée en frégate, la « Marcel B. Surdo » qui avait été construite en Italie (Viareggio) en 1915 et qui apparaîtra dans neuf longs métrages maritimes dont John Paul Jones (1958), Billy Budd (1961) et L’île au trésor (1964). Splendidement filmé par Christopher Challis, l’un des directeurs britanniques de la photographie renommés qui travailla sur les films du duo Michael Powell et Emeric Pressburger, Les Mutinés du Téméraire bénéficia d’un casting de choix dont l’excellence de l’interprétation allait assurer la réussite dramatique du film. L’essentiel de la tension qui anime la narration réside dans un affrontement de caractères : d’un côté le capitaine Crawford, appliquant avec humanité l’étiquette, et de l’autre un lieutenant ambitieux, incapable d’empathie pour ses subordonnés : Alec Guiness (dans une pause du tournage de Lawrence d’Arabie) incarne avec justesse et subtilité le premier tandis que Dirk Bogarde pour jouer le second use admirablement de son talent à interpréter les personnages ambigus. Le reste du casting est dominé par Anthony Quayle et Maurice Denham dont les personnages sont au cœur de la lutte de l’équipage pour faire valoir ses pétitions. Il faut vraiment reconsidérer Les Mutinés du Téméraire qui a pâti de son imposant concurrent Les Révoltés du Bounty avec Marlon Brando et Trevor Howard sorti la même année. La similarité de la trame des deux films, déjà exploitée d’ailleurs par Billy Budd de Peter Ustinov l’année précédente, n’enlève rien à la maestria de la mise en scène de Lewis Gilbert. Aussi à l’aise dans les scènes d’action (échanges de tirs de canons et abordages spectaculaires) que dans l’exposition de l’évolution psychologique complexe du récit, sa réalisation classique est vraiment impressionnante aussi bien pour la qualité de la reconstitution historique que pour la finesse de l’étude des caractères. Passionnant.

 

Blu ray Les Mutines duTemeraire

Commentaire technique

Image : copie HD, après un affreux générique excessivement contrasté, la copie est nettement plus agréable, grain argentique discret, contraste équilibré, bonne définition, image propre, étalonnage chaud, colorimétrie vive aux tons saturés

Son : mixage anglais 2.0 clair, excellente dynamique qui profite à la partition de Clifton Parker et aux deux grandes scènes de batailles maritimes, dialogues équilibrés, pas de distorsion ; VF 2.0 ancienne aux doublages d’époque assez artificiels et mixés trop en avant

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile griseetoile griseetoile grise(2/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0055884/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework