Il était une fois les gènes : une plongée captivante au cœur de l’ADN (en DVD et VOD)

DVD Il etait une fois les genes 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)

Synopsis

La série revient sur la fascinante évolution de la science génétique. Depuis l'expérience révolutionnaire de Gregor Mendel au XIXe siècle jusqu'au CRISPR, le fameux ciseau génétique découvert récemment, et l'espoir d'extraordinaires possibilités de modification de l'ADN au service de la médecine. La série aborde également les redoutables défis éthiques que posent cette nouvelle technologie et comment l'humanité va y répondre.

Épisodes

1. Comprendre le génome (Dawn of the Modern Age of Genetics, 52 mn 00)
2. Modifier le génome (Revolution in the Treatment of Disease, 52 mn 00)

• Titre original : Ken Burns Presents: The Gene
• Support testé : DVD
• Genre : documentaire
• Année : 2020
• Réalisation : Barak Goodman et Mareike Müller (version Arte)
• Casting : Wendy Chung, Nancy Wexler
• Durée : 2 h 00 mn
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,78/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : Dolby Digital 2.0 français (voiceover)
• Bonus : aucun
• Éditeur : Arte Éditions

Commentaire artistique

Cette mini-série documentaire américaine, version Arte de Mareike Müller, est fondée sur le livre « Il était une fois le gène » du médecin indo-américain Siddhartha Mukherjee. Subdivisée en deux parties, Il était une fois les gènes raconte de manière pédagogique et claire l’histoire de la génétique, une science très jeune née au 19e siècle et complètement renouvelée au 20/21e siècle par les progrès techniques sur la modification de l’ADN et la thérapie génique. Un formidable espoir pour guérir un jour les maladies rares mais une porte ouverte aux pires dérives éthiques (eugénisme), encore manifestes récemment. Selon le principe des documentaires outre-Atlantique, Il était une fois les gènes mêle habilement un fond fortement documenté à base d’archives variées et le focus sur des protagonistes nécessairement empathiques aptes à susciter la fascination du spectateur, en l’occurrence le cas d’une fillette dont la maladie neurodégénérative est liée au gène KIF1A ou celui de la mère d’une chercheuse atteinte de la maladie génétique de Huntington, héréditaire et incurable actuellement. Dans la première partie, captivante, on apprendra comment la recherche a abouti à la connaissance du patrimoine génétique humain et la complexité, malgré une simplicité apparente, du génome humain composé de 23 000 gènes et 23 paires de chromosomes. Ce n’est qu’à partir des travaux du botaniste Gregor Mandel (1866) que la génétique prendra réellement son essor et que, dans les années 50, on réussira à reconnaître la structure en double-hélice de l’ADN. Puis, objet de la seconde partie, le documentaire présente les progrès du génie génétique, dans les années 80 et jusqu’à nos jours, qui vont révolutionner la recherche dès lors que le génome humain est complètement séquencé en 2004 ouvrant la voie à la thérapie génique (ciseaux génétiques CRISPR-Cas9) et à son cortège de risques (manipulations génétiques). Le documentaire aborde autant l’avancée de la science, sans négliger ses aspects négatifs (comme les travaux de la physicienne Rosalind Franklin, auteure du cliché 51, qui assurera, sans que son travail soit reconnu, le Prix Nobel à Maurice Wilkins et deux autres chercheurs pour avoir découvert la double hélice de l’ADN), que les sinistres théories eugénistes des années de guerre dans lesquelles la thérapie génique actuelle pourrait sombrer sans garde-fou moral. Une série passionnante qui aurait demandé des suppléments costauds sur les recherches actuelles dans le domaine et des archives complémentaires sur ce prodigieux champ de la science qui nous concerne tous.

 

DVD Il etait une fois les genes

Commentaire technique

Image : copie SD, bonne définition mais limitée par le support DVD, manque de piqué sur les détails, bon contraste, étalonnage naturaliste sans dominante, colorimétrie naturelle aux tons réalistes

Son : mixage français 2.0 stéréophonique (hélas pas de VOST comme souvent avec les documentaires) , voix du commentateur et des intervenants superposée en VF (voice-over), bonne dynamique générale, spatialisation modérée et très frontale

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
Mixage sonore : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)
Bonus : etoile griseetoile griseetoile griseetoile griseetoile grise(0/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt12104262/

 

DVD disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework