La Maison du Maltais : un mélo colonial classique (en Blu-ray)

Blu ray La Maison du Maltais 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Synopsis

Dans le Sud tunisien, Mattéo s'éprend de Safia, une prostituée. Ils s'installent ensemble et vivent heureux. Safia tombe enceinte. Mattéo, pour gagner l'argent nécessaire à son futur enfant, s'engage dans une affaire de contrebande. Safia le croit mort. Désemparée, elle accepte la proposition de mariage d'André, riche collectionneur, qui l'emmène à Paris. Trois ans plus tard, Mattéo réapparaît. Sa présence met en danger l'équilibre du couple…

• Titre original : La Maison du Maltais
• Support testé : Blu-ray
• Genre : drame
• Année : 1938
• Réalisation : Pierre Chenal
• Casting : Viviane Romance, Pierre Renoir, Louis Jouvet, Dalio, Jany Holt, Aimos, Florence Marly, Gina Manès
• Durée : 1 h 33 mn 30
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,37/1 Noir et Blanc
• Sous-titrage : français
• Piste sonore : DTS-HD MA 2.0 monophonique français
• Bonus : Sous le sable, présentation du film par Didier Griselain, spécialiste du cinéma français 1930-1960 (20 mn 41) - La Maison du Maltais restauré (2 mn 43)
• Éditeur : Gaumont

Commentaire artistique

Adapté du roman de Jean Vignaud (1926) et réalisé en 1938 par Pierre Chenal, La Maison du Maltais est un de ces mélodrames orientaux entièrement filmé en studio comme on les affectionnait dans les années 30. Splendidement filmé par Curt Courant dans les décors très suggestifs d’un souk de Sfax fantasmé, élaborés par Georges Wakhévitch et Maurice Colasson, cette tragique histoire d’amour prend racine dans les bas-fonds de la ville tunisienne avant de se prolonger dans les milieux bourgeois parisiens. Une première fois adapté du temps du muet par Henri Fescourt en 1928, ce puissant mélo terriblement hypertrophié n’emballait Pierre Chenal quand Michel Koustoff le lui proposa mais l’opportunité de diriger Viviane Romance, la star du moment, finit par le décider.. tout en retouchant l’intrigue pour faire de la prostituée Safia une héroïne tragique poignante. Dans un Orient de pacotille, Pierre Chenal tourne un film à contre-pied des partisans de la Nouvelle Vague : La Maison du Maltais c’est l’art du factice (décors, costumes, dialogues) qui, aujourd’hui, lui confère un indicible charme nostalgique, mais à l’époque le cinéaste, fustigeant la « polémique stérile » des décors de studio ou naturels, est formel : « Tourner dans les souks…je foutais mon film en l’air ! » (autre temps, autres mœurs). Pour interpréter cette tragédie amoureuse, le cinéaste a pu compter sur un casting de choix. Dans les années 30 Viviane Romance est la vamp des écrans français qui brille dans La Bandera (1935) et La Belle équipe (1936). Jany Holt, qui a prouvé son talent dans L’Alibi en 1937 (autre drame de Pierre Chenal dans la collection « Gaumont Restauration ») et son mari d’alors, Marcel Dalio, Fréhel gouailleuse, Pierre Renoir (fils du peintre) en archéologue d’opérette et Louis Jouvet, formidable, interprètent avec conviction les divers personnages de ce drame colonial et social qui désormais fait figure de classique du genre. Dans la lignée directe de Pépé le Moko (1937), le film de Pierre Chenal sait évoquer le trouble suscité par les origines obscures de ses personnages : la partie tunisienne est sans conteste la plus fascinante avec son orientalisme de fantaisie, la suite parisienne étant plus convenue mais non dénuée de scènes franchement délicieuses avec Louis Jouvet en détective inénarrable et sa rédemption finale saisissante.

 

Blu ray La Maison du Maltais

Commentaire technique

Image : copie HD, définition honorable compte tenu de l’âge et de la qualité des sources pour la restauration en 2K par Eclair en 2019, image propre et stable avec effets de diffusion, contraste franc avec parfois des fluctuations de densité, noirs variables, échelle de gris homogène, blancs nuancés

Son : mixage français 2.0 monophonique, restauré par L.E. Diapason en 2019, dialogues clairs, dynamique correcte mais léger souffle et fluctuations (générique), pas de distorsion, spectre très limité dans les aigus

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
Mixage sonore : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile griseetoile grise(2,5/5)
Packaging :etoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile griseetoile grise(2,5/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0165378/

 

Blu-ray disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework