Dérapages : du rififi dans le management (en DVD et VOD)

DVD Derapages 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Synopsis

Un cadre usé par le chômage part en guerre contre le système qui l'a trahi. Lorsqu'une entreprise prestigieuse retient enfin sa candidature, Alain Delambre, chômeur longue durée, est prêt à trahir sa famille et même participer à un jeu de rôle sous la forme d'une prise d'otage, certain que s'il est embauché, tout lui sera pardonné. Mais rien ne va se passer comme prévu…

LA SUITE APRÈS LA PUB

• Titre original : Dérapages
• Support testé : DVD
• Genre : série télévisée, thriller, drame
• Année : 2020
• Réalisation : Ziad Doueiri
• Casting : Eric Cantona, Suzanne Clément, Alex Lutz, Gustave Kervern, Alice de Lencquesaing, Louise Coldefy, Adama Niane, Aton, Nicolas Martinez, Xavier Robic
• Durée : 5 h 16 mn 19 (50 mn 30, 49 mn 11, 59 mn 08, 48 mn 59, 50 mn 13, 58 mn 18)
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,00/1 et 2,40/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : Dolby Digital 5.1 et 2.0 stéréo français
• Bonus : aucun
• Éditeur : Arte Éditions

Commentaire artistique

Comme l’indique la mention « inspiré de faits réels », la mini-série Dérapages est adaptée du roman « Cadres noirs » (2010) de Pierre Lemaitre, récompensé par le Prix du polar européen, inspiré par l’affaire des cadres de France Télévisions Publicité. En octobre 2005, le dirigeant de la régie Philippe Santini soumet son équipe à un jeu de rôle sous la forme d’une fausse prise d’otage par d’ex-membres du GIGN avec de graves conséquences psychologiques sur les participants et, en définitive, une condamnation judiciaire en avril 2010. Après une premier projet de film en 2012 (avec Albert Dupontel et Sandrine Bonnaire) Pierre Lemaitre a actualisé son roman pour la série en coécrivant le scénario avec Perrine Margaine mais, pas du tout convaincu par le choix d’Éric Cantona dans le rôle principal, il s’est ensuite retiré du projet, interdisant tout espoir d’une saison 2. Photographié dans des décors réalistes de l’Île de France par Tommaso Fiorilli, dont la caméra est sans cesse en mouvement, la série Dérapages a été dirigée par Ziad Doueiri, cinéaste libanais ayant débuté comme assistant de Quentin Tarantino et qui a été, entre autre, coréalisateur de Baron Noir (2016). Thriller efficace au traitement très naturaliste (management, prison…), Dérapages est conçue comme un récit policier à suspense en prise avec une réalité très contemporaine : la violence sociale induite par le contexte économique qui peut pousser un chômeur à l’extrême. La tension de l’intrigue, très bien soutenue au fil des six épisodes, repose sur des situations, somme toute, banales mais exacerbées par la dramatisation de l’écriture. La mise en scène est redoutablement efficace et le solide casting très convaincant. Eric Cantona incarne admirablement cet homme au tempérament colérique souvent excessif et manipulateur, capable de dérouter son entourage jusqu'à son épouse (Suzanne Clément) et l’une de ses filles, avocate (Alice de Lencquesaing). Épaulé par un ami fidèle et empathique excellemment interprété par Gustave Kervern, ce héros psychologiquement compliqué doit affronter les turpitudes des cadres d’une grande entreprise aéronautiques, notamment d’Alexandre Dorfmann joué avec une très grande justesse par Alex Lutz. Dérapages c’est l’histoire d’un homme en colère au profil très ambigu et qui sert de vecteur à une analyse sans mansuétude de notre société libérale avec ses laissés pour compte et ses diktats économiques toujours plus impitoyables. Une série assurément captivante et tout à fait en adéquation avec la terrible réalité économique et sociale contemporaine.

 

DVD Derapages

Commentaire technique

Image : copie SD, très bonne définition au piqué limité par le support DVD, changement de formats respectés (tournage au format 2,00/1 qui passe au 2,35/1 lorsqu’Alain Delambre s’adresse au spectateur), étalonnage naturaliste, colorimétrie sans dominante aux teintes réalistes

Son : mixage français 5.1, dialogues clairs, excellente dynamique sur les ambiances (sons urbains, prison, tribunal, etc.) et sur la musque d’Éric Neveux, spatialisation modérée avec quelques effets surrounds rarement spectaculaires, usage efficace des LFE

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile griseetoile griseetoile griseetoile grise(0/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt12101170/

 

DVD disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework