Mafia Inc : règlements de compte dans la mafia québécoise (en Blu-ray, DVD et VOD)

Blu ray Mafia Inc 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Synopsis

À Montréal, les Gamache sont tailleurs de père en fils et habillent la famille mafieuse Paternò depuis trois générations. Vincent « Vince » Gamache travaille pour le compte du parrain Frank et de son fils aîné Giaco. Alors que sa sœur Sofie s'apprête à épouser le fils cadet des Paternò, Vince monte un gros coup pour impressionner le parrain, attisant la jalousie de Giaco. La guerre éclate. Tous doivent choisir leur camp, Paternò ou Gamache. D'un côté comme de l'autre, il y a un prix à payer. Un prix colossal…

LA SUITE APRÈS LA PUB

• Titre original : Mafia Inc
• Support testé : Blu-ray
• Genre : policier, drame
• Année : 2020
• Réalisation : Daniel Grou
• Casting : Marc-André Grondin, Sergio Castellitto, Gilbert Sicotte, Mylène Mackay, Cristina Rosato, Rafael Petardi, Ali Hassan
• Durée : 2 h 23 mn 20
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,39/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 5.1 français québécois, français
• Bonus : bande annonce (1 mn 54) - espace découverte
• Éditeur : Koba Films et l’Atelier d’images

Commentaire artistique

Encore un film sur la Mafia ? Certes, mais comme le thème promet des variations infinies, seul le talent du scénariste et du cinéaste peut faire la différence : c’est bien le cas pour ce film québécois Mafia Inc réalisé par Podz (Daniel Grou) vaguement fondé sur des faits réels. Le film est en effet basé sur un ouvrage d’André Cédilot et André Noël consacré à deux parrains de la Mafia québécoise et aux ramifications tentaculaires de l’organisation à Montréal. Le scénario de Sylvain Guy s’inspire en particulier de la famille Rizzuto et de sa technique de blanchiment de ses narcodollars en utilisant une compagnie italienne d’import-export et en cherchant à obtenir des contrats dans le projet pharaonique du « pont de Messine » reliant la Sicile au continent (finalement abandonné en 2013). Néanmoins Mafia Inc se veut un film de fiction : les faits sont revisités, les noms changés et l’intrigue n’est en aucun cas une reconstitution documentaire. L’intérêt de ce film excessivement violent, que ne désavourait pas Martin Scorsese, est de détailler le comportement de la « famille » et de ses mécanismes internes avec toute l’étrangeté liée au contexte de mafieux québécois, qui n’ont d’ailleurs rien à envier à leurs homologues italiens et newyorkais. L’intrigue suit au plus près les relations filiales compliquées qui lient le parrain Frank Paternò, incarné avec une incroyable intensité par Sergio Castellitto, à son fils aîné Giaco (Donny Falsetti) et à Vince, joué par Marc-André Grondin dans une composition saisissante, sorte de fils adoptif issu du clan Gamache, mais qui se pose en rival dangereux. Dans cette famille Gamache, il y a Henri, le tailleur du parrain, un homme lucide et soumis qui est le vrai père de Vince, subtilement interprété par Gilbert Sicotte, et Sofie (Mylène Mackay), la fille, promise au fils cadet de Frank et pion décisif dans la bataille. Le film relate en effet, avec force scènes sanglantes et une violence omniprésente, l’antagonisme qui s’installe progressivement entre ces deux familles. Tous ces protagonistes interagissent dans un univers régi par la production de l’argent sale et le code de l’honneur inhérent au système. Filmé en scope, avec ampleur, par Steve Cosens dans un environnement essentiellement urbain, Mafia Inc est bien plus qu’un énième film de genre : la mise en scène efficace et habile de Podz ne cède jamais à l’esbroufe. Le cinéaste privilégie une esthétique naturaliste sobre et une narration maitrisée, ce qui renforcent l’intensité de ce déferlement de meurtres et de règlements de compte ne semblant jamais se tarir. Bien que parfois difficile à saisir, les répliques percutantes, savant mélange de québécois, d’anglais et de sicilien, sont parfaitement interprétées par un casting toujours juste dont la palme revient à Serge Castlitto, artiste talentueux et polyvalent, et à Marc-André Grondin qui avait déjà joué pour Podz dans son film L’affaire Dumont (2012). Mafia Inc se révèle un film de genre intéressant, combinant adroitement la densité d’une histoire fascinante et l’attrait d’un savoir-faire chevronné, bref un divertissement réussi.

 

Blu ray Mafia Inc

Commentaire technique

Image : copie HD, excellente définition, gros plans très détaillés, très bonne gestion des contrastes, image lumineuse, étalonnage naturaliste, colorimétrie souvent volontairement  froide aux teintes sans éclat

Son : mixage 5.1 québécois (+ anglais et sicilien), dialogues clairs mais pas toujours bien compréhensibles (car sans sous-titrage), excellente dynamique, spatialisation naturaliste aux ambiances parfois spectaculaires, usage énergique du LFE (coups de feu, musique) ; VF 5.1 très proche de la VO, bonne dynamique, spatialisation efficace

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile griseetoile griseetoile griseetoile grise(1/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile griseetoile grise(2,5/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt6980960/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework