Total Recall 4K : une dystopie culte subversive et bourrée d’action (en UHD et Blu-ray)

UHD Total Recall 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Synopsis

En 2048, hanté par un cauchemar qui l'entraîne chaque nuit sur Mars, Doug Quaid s'adresse à un laboratoire, Rekall, qui lui offre de matérialiser son rêve grâce à un puissant hallucinogène. Mais l'expérience dérape : la drogue réveille en lui le souvenir d'un séjour bien réel sur Mars, à l'époque où il était l'agent le plus redouté du cruel Coohagen. Quaid décide de repartir sur Mars…

LA SUITE APRÈS LA PUB

• Titre original : Total Recall
• Support testé : UHD
• Genre : science-fiction
• Année : 1990
• Réalisation : Paul Verhoeven
• Casting : Arnold Schwarzenegger, Rachel Ticotin, Sharon Stone, Ronny Cox, Michael Ironside, Marshall Bell, Mel Johnson Jr., Michael Champion
• Durée : 1 h 53 mn 16
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,85/1 (HDR 10, Dolby Vision)
• Sous-titrage : français, anglais, allemand
• Pistes sonores sur l'UHD : Dolby Atmos anglais - DTS-HD MA 5.1 français, allemand
• Bonus : boîtier métal SteelBook limité contenant l’UHD et le Blu-ray du film et un Blu-ray de bonus
• Bonus VOST sur l"UHD et le Blu-ray bonus : commentaire audio d'Arnold Schwarzenegger et Paul Verhoeven (2003, VOST) - Total Excess : comment Carolco a changé Hollywood ? (59 mn 22) - Ouvrez vos esprits, la musique de Jerry Goldsmith (Open Your Mind, 21 mn 24) - Dreamers within the dream, le développement de Total Recall (8 mn 26) - bande annonce (1 mn 33)
• Bonus VOST sur le Blu-ray : Models & Skeletons : The Special Effects of Total Recall, entretien avec Mark Stetson, superviseur des effets de maquettes, et Tim McGovern, responsable images de synthèse (2010, 23 mn 15) - Making of (1990, 8 mn 03) - Imagining Total Recall, Making of avec interviews des membres de l'équipe du film (2001, 30 mn 12)
• Éditeur : StudioCanal

Commentaire artistique

Inspiré par une nouvelle que Philip K. Dick publia en 1966, « Souvenirs à vendre », l’adaptation cinématographique Total Recall, signée par Paul Verhoeven, se distingue par plusieurs différences scénaristiques notables comme la délocalisation de l’intrigue en grande partie sur Mars et la transformation de l’épouse du héros en espionne sexy. L’adaptation écrite dès 1970 par Ronald Shusett et Dan O’Bannon étant intournable à l’époque, le projet suit son cours, passe entre les mains de David Cronenberg et finit par être produit par Carolco Pictures à la demande d’Arnold Schwarzenegger. L'acteur recommande que la réalisation soit confiée à Paul Verhoeven qui avait fait la preuve de son talent dans le genre avec RobCop (1987). La version définitive du scénario est très divergente du texte et de l’esprit de Philip K. Dick. Le tournage est effectué au Mexique, notamment dans le métro, par le directeur de la photographie Jost Vacano qui avait œuvré sur RoboCop. À sa sortie le film est salué par la critique pour son originalité et devient un blockbuster au succès international. Même si Total Recall parait bien éloigné de la frontière délibérément floue établie par le romancier entre le réel et l’imaginaire, la réalisation de Paul Verhoeven est appréciable : son film de science-fiction et d’action a su transposer l’argument dramatique de la nouvelle fondé sur le pouvoir du souvenir. Paul Verhoeven a l’intelligence de « balader » continûment son héros (et le spectateur avec lui) entre conscience et imaginaire, inventant un monde martien étonnant, aux curieuses créatures et aux décors singuliers. Excessivement violent, Total Recall est souvent traité comme une bande-dessinée assez manichéenne avec des personnages typés ; vilains tels Vilos Cohaagen (Ronny Cox) et Richter (Michael Ironside), jolies femmes comme Lori Quaid (Sharon Stone) et Melina (Rachel Ticotin) et mutants masculin avec Kuato (Marshall Bell, création Rob Bottin)) et féminins, avec Mary, la femme aux trois seins (Lycia Naff). On n’oubliera pas le héros Douglas/Hauser interprété efficacement par Arnold Schwarzenegger qui sait faire oublier ses muscles grâce à une interprétation mémorable (une de ses meilleures). Le grand atout de Total Recall est de ne pas se prendre au sérieux. Au lieu du film cérébral que l’intrigue aurait pu motiver, Paul Verhoeven a privilégié le grand spectacle bourré d’action et de scènes stupéfiantes, tout en glissant (ce qui a suscité les nombreuses « analyses » du film) une vision critique insidieuse épinglant les dangers du totalitarisme. Mais Total Recall reste surtout un film distrayant, visuellement inventif malgré ses effets spéciaux assez datés, et doté d’une mise en scène démesurée qui ne s’embarrasse pas toujours de cohérence, ni de vraisemblance. Du pur Paul Verhoeven, jouissif certes, mais pas vraiment pas à la hauteur de l’immense auteur de science-fiction qu’aura été Philip K. Dick…

 

UHD Total Recall

Commentaire technique

Pour son 30ème anniversaire, le film a été restauré par Technicolor LA en 4K à partir d'un nouveau scan du négatif 35mm original. Le nouvel étalonnage HDR/Dolby Vision a été approuvé par le metteur en scène Paul Verhoeven.

Image : copie UHD, nouveau master 4K, superbe définition au piqué « chirurgical » qui révèle hélas l’artificialité des effets spéciaux, grain argentique homogène sans excès (tournage en 35 mm avec caméras Arriflex, Master Format 4K 2020), compression avec une défaillances minime, excellente gestion HDR du contraste avec une image très nuancée et des noirs profonds, étalonnage chaud, colorimétrie généreuse en tons ocres et rouges, bien restitués en HDR

LA SUITE APRÈS LA PUB

Son : mixage Dolby Atmos (remix des 4/6 pistes stéréo originales), dialogues clairs au centre, très belle dynamique sur la musique de Jerry Goldsmith et sur les ambiances, spatialisation ouverte et immersive avec pas mal d’effets surrounds mais jamais hypertrophiée, quelques sollicitions très efficaces des surrounds de hauteur et un emploi modéré des LFE ; VF 5.1 « lossless », claire et dynamique, moins ouverte que la VO, doublage soigné

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge(4,5/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0100802/

 

Combo SteelBook UHD/Blu-ray disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework