THX 1138 Director's Cut 50ème anniversaire : le premier film de George Lucas (en Blu-ray et DVD)

Blu ray THX 1138 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Synopsis

L'Humanité vit sous terre dépendant d'une autorité qui a proscrit l'amour et exerce un contrôle total sur la vie des hommes. La reproduction s'opère en laboratoire et les individus sont nommés par des numéros de série. Mais un mâle, THX 1138 et une femelle LUH 3417 n'absorbent pas la drogue prescrite et font l'amour. Découverts, ils tenteront de s'échapper…

LA SUITE APRÈS LA PUB

• Titre original : THX 1138
• Support testé : Blu-ray
• Genre : science-fiction, drame
• Année : 1971
• Réalisation : George Lucas
• Casting : Robert Duvall, Donald Pleasence, Don Pedro Colley, Maggie McOmie, Ian Wolfe, Marshall Efron, Sid Haig, John Pearce
• Durée : 1 h 28 mn 31
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,35/1 Techniscope 2 perforations
• Sous-titrage : français, espagnol, castillan, danois, néerlandais, finlandais, norvégien, suédois, anglais, allemand
• Pistes sonores : DTS-HD MA 5.1 anglais - Dolby Digital 5.1 français, allemand, castillan
• Bonus : boîtier métal SteelBook limité Sci-fi Destination, spécial 50ème anniversaire du film avec le Blu-ray du film en version Director's Cut et le poster du film
• Bonus en VOST : Mastering du son avec Walter Murch comprenant 13 modules Making of du son (29 mn 41) avec option de visionnage pendant le film - Derrière l'histoire, commentaire audio de George Lucas et Walter Murch (VO) - L'Héritage des réalisateurs : les débuts d'American Zoetrope (A Legacy of Filmmakers: The Early Years of American Zoetrope, 2004, 63 mn 36) - Objet du futur, le Making of de THX 1138 (Artifact from the Future: The Making of THX 1138, 2004, 31 mn 08) - Electronic Labyrinth THX 1138 4EB, premier film d'étudiant de George Lucas (1967, 1.37, 15 mn 10) - Bald : The Making of THX 1138 (1971, 1.33, 8 mn 03) - bonus caché : le traitement original par Matthew Robins, base du court métrage Electronic Labyrinth THX 1138 4EB de Gorge Lucas (5 pages, VF) - Le Théâtre du bruit, piste musicale et effets sonores isolés (Theatre of Noise, 88 mn 31) - bande-annonce originale de 1971 (2 mn 49, VO) - 5 bandes annonces de 2004 (11 mn 21, VO)
• Éditeur : Warner Home Video

Commentaire artistique

En 1967, étudiant à l’UCLA, George Lucas réalise un court métrage de science-fiction : Electronic Labyrinth THX 1138 4EB en admiration du travail d’Arthur Lipsett sur son court métrage documentaire 21-87 (1964) conçu à base de chutes de film abandonnées. Le film, récompensé à New York, permet au cinéaste de faire un stage chez Warner Bros à Burbank où il se lie d’amitié avec Francis Ford Coppola et fonde avec lui la société de production American Zoetrope qui va financer THX 1138, le développement en long métrage de Electronic Labyrinth THX 1138 4EB. Ce projet va avoir de lourdes conséquences : le film ne plaît pas au studio, ce qui contraint Francis Ford Coppola à réaliser un film de commande Le Parrain et George Lucas a fonder sa société Lucasfilm. Le film remonté par Rudi Fehr sort en salle en 1971, amputé de 5 minutes, dans l’indifférence mais son échec n’empêche pas THX 1138 de devenir un film culte dont l’influence sera durable et multiple au cinéma, en musique et dans les jeux vidéo : il donne même son nom à la société THX Ltd synonyme d’excellence en matière d’image et de son. Pour la petite histoire, THX 1138 est tout simplement le numéro de téléphone de l’étudiant George Lucas : 849-1138 ! Le scénario, coécrit avec Matthew Robbins et Walter Murch, imagine une dystopie particulièrement pessimiste qui a enthousiasmé George Lucas. Il recrute Robert Duvall (THX 1138) et Donald Pleasance (SEN 5241) pour ses personnages principaux et confie à Maggie McOmie le rôle féminin (LUH 3417). Pour rendre crédible sa dystopie souterraine, le cinéaste alterne décors réels (parking, architectures diverses de San Francisco) et tournage en studio à Los Angeles. La photographie est de David Myers et Albert Kihn, la musique de Lalo Shifrin et le film bénéficie d’une conception sonore singulière signée Walter Murch (cf. bonus). L’univers de THX 1138 est celui d’une humanité contrainte de vivre sous terre, sans que la raison soit expliquée, espionnée et psychologiquement asservie par une oligarchie s’appuyant sur des robots policiers. Ce monde terrifiant est décrit comme totalement déshumanisé où l’amour est interdit et tout espoir de vie meilleure aboli. Une vision excessivement pessimiste de l'avenir vers une société totalement aliénée et sans issue, façon Metropolis de Fritz Lang (1927), qui semble fortement teintée de critique marxisme-léninisme : ultra surprenant chez le futur producteur capitaliste de l’empire Star Wars ! Son pessimisme foncier et sa mise en en scène « puritaine » minimaliste, avec sur fond blanc ses acteurs au crâne rasé, ont pénalisé le film de Gorge Lucas. Pourtant malgré la technologie futuriste bien désuète que présente THX 1138, le message sur le totalitarisme est loin d’être obsolète et l’on regrette alors que l’échec commercial du film ait poussé George Lucas à privilégier le film de pur divertissement sur le film d’auteur. Cette réédition, assortie d'un poster du film, propose la version Director’s Cut avec tous les bonus qui étaient présents sur le DVD de 2004 et repris sur le blu-ray de 2010.

 

Blu ray THX 1138

Commentaire technique

Image : copie HD, issue de la Director’s Cut, une restauration complète effectuée par George Lucas en 2004 qui rajouta aussi quelques effets numériques, bonne définition et excellent piqué sur les gros pans, grain argentique régulier (tournage en 35 mm Techniscope), image propre, gestion homogène des contrastes avec un accent mis sur les éclairages artificiels (l’action se déroule sous terre en ambiances artificielles), étalonnage froid privilégiant les teintes blanches, jaunâtres et grises, colorimétrie aux teintes sans vivacité respectant la photographie de David Myers et Albert Kihn

Son : mixage 5.1 anglais « lossless » (remix car monophonique au cinéma), dialogues clairs au centre, belle dynamique qui profite aux recherches sophistiquées en matière de bande sonore par Walter Murch (cf. bonus), spatialisation très contenue sans effets surrounds spectaculaires mais suffisamment ouverte pour aérer l’espace sonore qui demeure néanmoins assez frontale ; VF 5.1 non « lossless », claire et dynamique, doublage antinaturel aux voix trop détachées des ambiances pour être convaincantes

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)

IMDb
21-87 : https://www.imdb.com/title/tt0222664/
THX 1138 : https://www.imdb.com/title/tt0066434/

 

Steelbook Blu-ray disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework