Angel La trilogie : les aventures d’une péripatéticienne d’Hollywood Boulevard (en Blu-ray)

Blu ray Trilogie Angel 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)

Synopsis

Angel : Molly Stewart, 15 ans, mène une double vie. Lycéenne modèle le jour, elle devient à la nuit tombée Angel, une prostituée officiant sur Hollywood Boulevard. Alors qu'un dangereux tueur en série fait son apparition dans les rues de Los Angeles, assassinant sauvagement deux de ses amies, Angel refuse de céder à la peur…

LA SUITE APRÈS LA PUB

Angel 2 : la vengeance : désormais étudiante en droit, Molly Stewart a définitivement tiré un trait sur son passé de prostituée. Son seul lien avec cette époque révolue est le lieutenant Andrews, l'homme qui lui a sauvé la vie il y a quatre ans et dont elle est restée très proche. Lorsque ce dernier se fait assassiner en service, Molly décide de partir à la recherche du meurtrier sous les traits d'Angel…

Angel 3 : le chapitre final : Molly Stewart est installée à New York où elle est photographe. Lors d'un vernissage, elle croit reconnaître parmi la foule sa mère disparue. Après avoir obtenu quelques informations sur cette Gloria Rollins, Molly décide de la confronter et s'envole pour Los Angeles. Sa mère lui apprend que Michelle, sa petite sœur dont elle ignorait l'existence, court actuellement un grand danger. Le soir même, Gloria est retrouvée morte…

• Titre français : Angel - Angel 2 : la vengeance - Angel 3 : le chapitre final
• Titre original : Angel - Avenging Angel - Angel III : The Final Chapter
• Support testé : Blu-ray
• Genre : thriller, policier
• Année : 1984, 1985, 1989
• Réalisation : (1, 2) Robert Vincent O'Neil, (3) Tom DeSimone
• Casting : (1) Donna Wilkes, John Diehl, Cliff Gorman, Susan Tyrrell, Dick Shawn, Rory Calhoun, Elaine Giftos, Donna McDaniel (2) Betsy Russell, Ossie Davis, Robert F. Lyons, Steven M. Porter, Paul Lambert, Barry Pearl (3) Mitzi Kapture, Mark Blankfield, Emile Beaucard, Maud Adams, Kin Shriner, Tawny Fere, S.A. Griffin, Richard Roundtree
• Durée : 1 h 32 mn 51 - 1 h 33 mn 42 - 1 h 39 mn 26
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,85/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 1.0 monophonique anglais, français
• Bonus 2019 en HD VOST sur le Blu-ray Angel : À la découverte d'un ange, entretien avec Robert Vincent O'Neil (Discovering an Angel, 30 mn 14) - Jouer sur les deux tableaux, entretien avec Donna Wilkes (Playing Both Sides, 12 mn 09) - Rencontre fortuite, entretien avec Joseph Cala (A Chance Meeting, 16 mn 48) - Le thème d'Angel, entretien avec Craig Safan (Angel’s Theme, 9 mn 50) - scènes coupées et chutes (6 mn 35) - bande annonce (1 mn 48)
• Bonus 2019 en HD VOST sur le Blu-ray Angel 2 : la vengeance : À la poursuite de l'ange, entretien avec Robert Vincent O'Neil et Joseph Cala (Chasing an Angel, 8 mn 44) - Enfant de la balle, entretien avec Betsy Russell (Street Smarts, 10 mn 01) - bande annonce (2 mn 32)
• Bonus sur le Blu-ray Angel 3 : le chapitre final : bande annonce (1 mn 23)
• Éditeur : Carlotta Films

Commentaire artistique

Dans la « Midnight Collection », le coffret Angel La trilogie réunit trois séries B d’exploitation produites par New Worl Pictures : Angel, Angel 2 : la vengeance et Angel 3 : le chapitre final. Trois actrices sexy ont été chargées d’incarner Molly Stewart dit « Angel », adolescente, puis jeune fille, menant une double vie : écolière, puis étudiante et enfin photographe le jour et prostituée la nuit. Dans le premier opus, c’est Donna Wilkes, âgée de 23 ans mais en paraissant 15, qui crée le rôle de cette ado abandonnée forcée de gagner sa vie en tapinant sur Hollywood Boulevard. Devenue alliée de la police de L.A., elle se transforme en traqueuse de serial killer sur le Walk of Fame avec l’aide d’un entourage de personnages typés comme cet acteur de seconde zone Kit Carson (Rory Calhoun), de sa proprio pittoresque Solly Mosler (Susan Tyrell), du sympathique magicien de rue Yoyo Charlie (Steven M. Poter) et de l’attendrissant travesti Mae/Marvin (Dick Shawn). Protagoniste récurrent de la trilogie, il y a l’inspecteur de police qui se nomme ici Andrews et qui est interprété par Cliff Gorman dans ce premier opus. L’intrigue narre la chasse par Molly du tueur (John Diehl) qui l’a identifiée : l’authenticité des scènes de rue s’explique par un tournage en décors réels au milieu de la circulation et de la foule… parfois sans autorisation (Molly avec son flingue courant sur le trottoir). C’est Robert Vincent O’Neil qui assura (cf. bonus) la réalisation efficace, non dénuée de subtilité, de cette série B qui privilégie le spectaculaire à l’analyse psychologique et ne perd pas une occasion racoleuse pour dévoiler ses actrices. Tiraillée entre le film sur le milieu de la prostitution et le film de vengeance, Angel est devenu une référence et a rapidement obtenu le statut de film culte au succès commercial affirmé.

Fort de ses 18 millions de dollars de recette en 1984 pour un budget dérisoire de 3 millions, Angel initia une franchise avec un second volet Angel 2 : la vengeance toujours dirigé par Robert Vincent O’Neil mais avec une nouvelle actrice, Betsy Russell (plus jeune de 4 ans), remplaçant Donna Wilkes qui refusa de jouer cette suite. Rory Calhoun, Susan Tyrrell et Steven M. Porter sont en revanche toujours au rendez-vous. Dans cet opus Molly, qui ne fait plus le trottoir et se consacre à ses études d’avocate, doit cette fois-ci venger l’assassinat de l’inspecteur Andrews… en jouant les prostituées. En somme les mêmes ingrédients un peu rebattus sont repris d’Angel mais avec un final différant qui opposera Angel au vilain dans le décor photogénique du Bradbury Building (immeuble « culte » ayant servi de décor à Blade Runner en 1982). Par rapport à son modèle, Angel 2 : la vengeance se démarque nénmoins par son histoire et par son style, le film s’inscrivant plus nettement dans le genre policier avec kidnapping et chantage. Moins plébiscitée que l’original, cette suite est quand même très bien interprétée par Betsy Russell, jeune actrice fort séduisante qui a su composer avec l’évolution de Molly, passée de la fille sexy du Walk of Fame à la jeune femme instruite capable d’en découdre avec les mâles. Très distrayant.

Le troisième et dernier opus officiel, car Angel 4 : Undercover de 1993 ne sortira uniquement qu’en vidéo, Angel 3 : le chapitre final a été dirigé par Tom DeSimone, auteur du slasher Hell Night (1961). La nouvelle incarnation de Molly, devenue photographe au lieu d’être avocate, est assurée par Mitzi Kapture, toute aussi charmante que les actrices précédentes. Le casting, totalement renouvelé, compte deux interprètes réputés hélas sous-employés : Maud Adams (Nadine), ex James Bond Girl, et Richard Roundtree (lieutenant Doniger), inoubliable inspecteur John Shaft (1972-2019). Malgré le penchant de Tom DeSimone à dénuder les figurantes, sans doute due à son passé de réalisateur de films pornographiques, Angel 3 : le chapitre final à tout du film policier et du film de revanche sans ambition mais très bien rythmé. Plusieurs séquences d’action énergique ponctuent les retrouvailles de Molly avec sa mère et puis avec sa sœur Michelle (Tawny Fere) devenue call-girl. Rien de vraiment mémorable d’autant que cet opus déserte Hollywood Boulevard et se dispense de la bande d’amis de la rue qui épaulait Molly mais c’est un divertissement correctement dirigé et agréablement interprété. Quelques notes d’humour sur le tournage de films pornos et la photogénie de son actrice sauvent Angel 3 : le chapitre final de la banalité.

LA SUITE APRÈS LA PUB

 

Blu ray Trilogie Angel

Commentaire technique

Angel

Image : copie HD, Master numérisé et restauré en 2020 en 4K à partir d’un interpositif, excellente définition, très bon piqué et belle restitution des textures, grain argentique discret (tournage en 35 mm avec Arriflex 35 BL3, master Format 4K), contraste bien maitrisée pour une image lumineuse et sans défaut, étalonnage naturaliste, colorimétrie réaliste aux teintes sans dominante
Son : mixage anglais 1.0 monophonique, dialogues clairs, excellente dynamique sur la musique et les ambiances urbaines, pas de distorsion ni de souffle ; VF 1.0 monophonique claire, dynamique, doublage ancien, voix dominantes peu naturelles

Angel 2 : la vengeance - Angel 3 : le chapitre final

Image : copies HD, Masters numérisés et restaurés en 2020 en 2K à partir d’un interpositif (Angel 2) et du négatif original (Angel 3), très bonnes définitions et belle précision sur les gros plans, grains argentiques homogènes (tournage en 35 mm, Master Format 2K), images propres, contrastes naturalistes, étalonnages réalistes, colorimétries chatoyantes, tons nuancés
Son : mixages anglais monophoniques 1.0, dialogues clairs, excellente dynamique sur les ambiances urbaines et les scènes d’action, pas de distorsion ; VF claires, peu naturelles, voix fortement détachées des ambiances

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge(4,5/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

LA SUITE APRÈS LA PUB

IMDb
Angel : https://www.imdb.com/title/tt0086896/
Angel 2 : la vengeance : https://www.imdb.com/title/tt0088757/
Angel 3 : le chapitre final : https://www.imdb.com/title/tt0094656/

 

Coffret Blu-ray et DVD individuels disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework