We Are Soldiers : portrait inachevé de trois soldats ukrainien traumatisés (en DVD et VOD)

DVD We are soldiers 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Synopsis

Trois volontaires Ukrainiens, blessés lors de la guerre avec les Russes et les séparatistes, sont soignés à l'hôpital militaire de Kiev. Représentants trois générations, trois milieux sociaux, trois régions différentes, Dmytro, Oleksii et Anatolii se rétablissent, s'ennuient, espèrent et préparent leur avenir.

LA SUITE APRÈS LA PUB

• Titre original : We Are Soldiers
• Support testé : DVD
• Genre : documentaire
• Année : 2020
• Réalisation : Svitlana Smirnova
• Casting : Anatolii Fateev, Dmytro Trompac, Oleksii Sokolovsky
• Durée : 1 h 01 mn 06
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,78/1
• Sous-titrage : français, anglais
• Piste sonores : Dolby Digital 5.1 ukrainien
• Bonus : entretiens avec Svitlana Smirnova, réalisatrice (VF, 6 mn 04), les trois soldats volontaires Dmytro Trompac (VOST, 4 mn 00), Anatolii Fateev (VOST, 4 mn 23) et Oleksii Sokolovsky (VOST, 4 mn 27), Matthieu David-Cournot, chef opérateur (VF, 3 mn 32) et Nicolas Desmaison, monteur (VF, 6 mn 17) - Galia Ackerman, historienne et essayiste spécialiste de l'ère post-soviétique : le contexte du conflit (VF, 23 mn 59), le nationalisme ukrainien (VF, 8 mn 55)
• Éditeur : ESC Editions

Commentaire artistique

We Are Soldiers, documentaire ukrainien tourné à l’hôpital militaire de Kiev, est consacré à trois soldats volontaires blessés aux jambes durant le conflit ayant opposé les Ukrainiens et les Russes dans le Donbass en 2014. Si le film n’a pas volonté à nous présenter cette guerre, celle-ci est cependant très bien expliquée par Galia Ackerman (cf. bonus). L’historienne insiste notamment sur les prémisses du conflit qui datent de bien avant la « Révolution orange » de 2004. Elle analyse la montée de l’influence russe en Crimée et dans le Donbass comme le résultat d’une propagande soviétique sur une population sans attache puisque la Crimée était en 1954 une terre russe et que dans le Donbass, les paysans ukrainiens avaient été décimés par la famine (holodomor) puis par la guerre. Même si We Are Soldiers ne cherche jamais à proposer un jugement sur le conflit, ce documentaire laisse planer peu de doute, d’autant qu’il a été réalisé par la comédienne de théâtre ukrainienne Svitlana Smirnova qui s’était portée volontaire comme kiné (sa formation initiale) dans cet hôpital pendant la guerre. Il suffira donc de « lire entre les lignes » pour saisir les enjeux en présence que l’on devine aisément en écoutant les bribes d’informations échangées par Dmytro, Oleksii et Anatolii, les soldats retenus comme représentants de trois générations et pour leur appartenance à des milieux sociaux différents mais devenus « égalitaires » dans le traumatisme. Ce n’est pas le premier documentaire qui traite du sujet et, hélas, ne sera pas le dernier mais, par-delà la grande souffrance éprouvée à des degrés divers par chacun des blessés, We Are Soldiers va a contrario du traitement grave et dramatique qu’on aurait pu redouter. Le film ne cache pas les difficultés physiques et psychiques que chaque soldat hospitalisé doit affronter, mais plutôt que d’en faire le sujet majeur de séquences, nécessairement poignantes, la documentariste a choisi de nous montrer que le handicap n’a pas annihilé l’appétit de vivre des trois hommes (cf. bonus où ils indiquent ce qu’ils ont devenus depuis le tournage). We Are Soldiers est un film empreint d’une grande humanité révélée par la personnalité attachante de ces soldats meurtris et qu’on entrevoie dans de nombreuses séquences étonnamment lumineuses et optimistes qui condamnent, sans le dire, l’absurdité de tous les conflits. C’est avec des moyens très limités que ces témoignages ont été saisis sur une brève période de un mois : comme l’indique le chef opérateur Matthieu David-Cournot (cf. bonus), le film a été tourné en numérique avec un modeste boitier Canon 550D Canon et un micro-cravate, le plus souvent en caméra portée et avec l’utilisation de longues focales. Ce choix technique a été favorable aux confidences de Dmytro, Oleksii et Anatolii qui se livrent avec pudeur derrière l’apparence d’une certaine désinvolture, voire d’humour. We Are Soldiers aborde de nombreux thèmes passionnants sur le patriotisme, la propagande (scène avec la télé locale), le traumatisme et la reconstruction. Avec 35 heures de rushes condensés en une heure à peine, le documentaire joue la carte de la suggestion : au spectateur de combler les vides à partir de bribes de vécu et de non-dits (la guerre est visuellement quasi absente), le film ne cherchant ni à expliquer, ni à juger. Mais ce parti pris, certes un peu frustrant, n’enlève rien à la portée universelle de son sujet.

 

DVD We are soldiers

Commentaire technique

Image : copie SD, bonne définition compte tenu du support limité DVD, belle précision sur les gros plans (tournage numérique HDTV avec Canon 550D pourvu d’un capteur CMOS 18 millions de pixels), bonne gestion naturaliste du contraste, noirs francs, images lumineuse, étalonnage et colorimétrie réalistes

Son : mixage ukrainien 5.1, excellente clarté des dialogues (captés au micro-cravate), très bonne dynamique, spatialisation naturaliste sans effets particulièrement spectaculaires

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixage sonore : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile griseetoile grise(2,5/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt9403904/

 

DVD disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework