Les Implacables : pour ses paysages sublimés en Scope (en Blu-ray et DVD)

Blu ray Les Implacables 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)

Synopsis

Soldats sudistes démobilisés, les frères Ben et Clint Allison acceptent d'épauler l'éleveur Nathan Stark dans le convoyage troupeau jusqu'au Montana. Sous la menace constante d'attaques indiennes, ils recueillent la belle Nella, seule survivante d'un raid sanglant. Ambitieuse, Nella sème malgré elle la discorde auprès de nos cow-boys, tandis que le voyage de retour se fait de plus en plus périlleux…

LA SUITE APRÈS LA PUB

• Titre original : The Tall Men
• Support testé : Blu-ray
• Genre : western
• Année : 1955
• Réalisation : Raoul Walsh
• Casting : Clark Gable, Jane Russell, Robert Ryan, Cameron Mitchell, Juan García, Harry Shannon, Emile Meyer, Steve Darrell
• Durée : 2 h 02 mn 10
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,55/1 CinemaScope
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 5.1 anglais - DTS-HD MA 2.0 anglais, français
• Bonus : présentation du film par Bertrand Tavernier (21 mn 40) et par Patrick Brion (2021, 10 mn 26) - A propos de Raoul Walsh, entretien avec Michel Henri Wilson (5 mn 44) - Les vraies aventures de Raoul Walsh (The True Adventures of of Raoul Walsh, 2014, 1 h 35 mn 05, réalisé par Marilyn Ann Moss) - DVD du film
• Éditeur : Sidonis Calysta

Commentaire artistique

Le western Les Implacables, réalisé en 1955, appartient à la dernière décennie de la longue carrière prolifique de Raoul Walsh, rythmée par quelques grands classiques et une série de films remarquables avec Errol Flynn. L’excellent bonus sur le blu-ray signé par Marilyn Ann Moss, revient sur ce cinéaste haut en couleur, réputé pour son amour des bonnes histoires et sa capacité à diriger des films d’action dans des genres très diversifiés. Le rôle principal du colonel Ben Allison dans Les Implacables est tenu par Clark Gable qui n’est plus aussi fringant que lorsqu’il incarnait Rhett Butler (1939) : la star va ensuite tourner deux autres films dirigés par Raoul Walsh : Un roi et quatre reines (1956) et L’Esclave libre (1957). Il a pour partenaire, jouant Nella Turner, la sculpturale Jane Russell, sexy et mémorable Rio dans Le Banni (1940) et cocasse Dorothy dans Les Hommes préfèrent les blondes (1953). Le duo est très bien secondé par le grand acteur Robert Ryan (Nathan Stark) et par Cameron Mitchell (Clint, frère de Ben). Malgré ce casting étoilé, Les Implacables n’est pas un grand western : le scénario adaptant un roman de Henry Wilson Allen (Clay Fisher) se révèle sans consistance et la prestation des acteurs manque souvent de conviction. Le principal intérêt du film réside dans les magnifiques paysages - dès les scènes d’exposition enneigées - sublimés par la photo en Scope de Leo Tover mais la conduite périlleuse d’un troupeau, aussi vaste soit-il (ici près de 4000 bêtes), est un cliché du genre : La Rivière rouge (1948) ou Je suis un aventurier (1955). Raoul Walsh semble parfois se copier reprenant des scènes de La Piste des géants (1930), un western autrement plus épique. Quant à la romance de l’histoire, avec l’éternel triangle amoureux, elle semble bien insignifiante, surtout durant le vaudeville affecté qui se joue dans la cabine forestière factice de studio… que même la plastique impeccable de Jane Russell ne suffit pas à compenser. Inégal, changeant de nature au fil de l’intrigue et pas toujours très convaincant, Les Implacables est finalement surtout une ode à la Nature et un retour aux sources puisque le sens originel du terme de cowboys renvoie à celui de vacher conduisant un troupeau. Une évidence qui définit le cinéma efficace de Raoul Walsh. Distrayant.

 

Blu ray Les Implacables

Commentaire technique

Image : copie HD, nouveau master HD, bonne définition et grain argentique discret et homogène (tournage 35 mm CinémaScope au rapport 2,55/1), image propre, bonne compression, excellente gestion du contraste pour une image lumineuse, étalonnage naturaliste, colorimétrie chatoyante aux teintes vives et tons saturés

Son : mixage anglais 5.1 ou 2.0 au choix (remix : au cinéma son sur 4 pistes stéréo, le blu-ray US propose en plus la version originale 4.0), dialogues clairs avec placement en fonction de la position des acteurs, niveau plus faible en 5.1 qu’en 2.0, excellente dynamique qui favorise la partition enlevée de Victor Young, spatialisation ample mais assez frontale sur les dialogues et la musique, LFE très discret ; VF 2.0 ancienne, plus étriquée et moins naturelle avec des voix détachées des ambiances

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge(5/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0048691/

 

Combo Blu-ray/DVD et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web