Indiana Jones L'intégrale 4K : indiscutable amélioration technique digne de l'ébouriffant aventurier-archéologue (en UHD et Blu-ray)

UHD Indiana Jones Integrale 4K 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5).

Synopsis :

Les Aventuriers de l'Arche perdue : à la fois professeur d'université, archéologue et aventurier, Indiana Jones part à la recherche de l'Arche d'Alliance, convoitée par les nazis. En chemin, il retrouvera un ancien amour, Marion.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Indiana Jones et le temple maudit : Devant quitter précipitamment la Chine, Indiana Jones, accompagné d'une chanteuse et d'un gamin, est chargé par des villageois indiens de retrouver la pierre sacrée assurant leur bonne fortune.

Indiana Jones et la dernière croisade : Indiana Jones part à la recherche du Saint Graal après que son propre père ait disparu au cours de cette même quête

Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal : en 1957, en pleine guerre froide, Indy et son copain Mac viennent tout juste d'échapper à une bande d'agents soviétiques à la recherche d'une mystérieuse relique surgie du fond des temps.

LA SUITE APRÈS LA PUB

• Titre original : « Indiana Jones : The Adventure Collection » - Raiders of the Lost Ark - Indiana Jones and the Temple of Doom - Indiana Jones and the Last Crusade - Indiana Jones et the Kingdom of The Crystal Skull
• Titre français : Les Aventuriers de l'Arche perdue - Indiana Jones et le temple maudit - Indiana Jones et la dernière croisade - Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal
• Support testé : UHD
• Genre : aventure, fantastique
• Année : 1981, 1984, 1989, 2008
• Réalisation : Steven Spielberg
• Casting : Harrison Ford (1) Karen Allen, Paul Freeman, John Rhys-Davies, Denholm Elliott, Alfred Molina, Ronald Lacey (2) Kate Capshaw, Jonathan Le Qan, Amrish Puri, An Aykroyd (3) Sean Connery, Julian Glover, River Phoenix, Alison Doody (4) Karen Allen, Cate Blanchett, Shia LaBeouf, Ray Winstone, John Hurt, Jim Broadbent
• Durée : 1 h 55 mn 18 - 1 h 58 mn 28 - 2 h 06 mn 53 - 2 h 02 mn 31
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,39/1 (HDR10 et Dolby Vision)
• Sous-titrage : français, anglais, cantonais, danois, espagnol, italien, japonais, coréen, mandarin, néerlandais, norvégien, chinois simplifié, finnois, suédois, thaï
• Pistes sonores sur les UHD : Dolby Atmos TrueHD anglais - Dolby Atmos français (1) - Dolby Digital 5.1 français (2-4) - Dolby Digital 5.1 espagnol, italien, japonais - Dolby Digital 2.0 surround espagnol, italien, japonais, russe
• Bonus : coffret Digipack avec étui, édition limitée contenant les 4 UHD, les 4 Blu-ray des films, un Blu-ray de bonus, un poster mappemonde des aventures
• Bonus sur les blu-ray des films : (1) teaser (1 mn 03), bande annonce (2 mn 33), bande annonce de la ressortie (1 mn 45) - (2, 3) : teaser (1 mn, 1 mn 28), bande annonce (1 mn 26, 2 mn 13) (4) trois bandes annonces (1 mn 51, 1 mn 55, 1 mn 40)
• Bonus en VOST de 2012 sur le blu-ray de bonus : tournage avec Les Aventuriers de l'Arche Perdue : De la jungle au désert (HD, 29 mn 35) et De l'aventure à la légende (HD, 28 mn 17) - Making of des films : Les Aventuriers de l'Arche perdue 1981 (SD, 57 mn 48) et 2000 (SD, 50 mn 52), Indiana Jones et le temple maudit (SD, 41 mn 09), Indiana Jones et la dernière croisade (SD, 35 mn 03), Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal (HD, 28 mn 49) - Dans les coulisses d'Indiana Jones (SD) : les cascades (10 mn 56), le son (13 mn 21), la musique (12 mn 22) - la lumière et la magie (12 mn 22) - Les aventuriers : le visage qui fond (8 mn 12), Indiana Jones et les vilaines bestioles (11 mn 46 avec option anecdotes pop-up en VO), en voyage avec Indiana Jones : les lieux (9 mn 58 avec option anecdotes pop-up en VO), les femmes d'Indiana Jones : hommage de l'American Film Institute (2003, 9 mn 15) - les amis et ennemis d'Indy (10 mn 10) - Dans les coulisses de Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal en HD : les accessoires légendaires (9 mn 52), les effets d'Indy (22 mn 34), les aventures de la postproduction (12 mn 36) - générique : réalisation Laurent Bouzereau (1981-2021, 0 mn 58)
• Éditeur : Paramount

Commentaire artistique

Alors que le cinquième opus est en cours de tournage avec Harrison Ford, 72 ans, ce coffret permettra à tous les fans d’Indiana Jones et de high end technique de revoir Les Aventuriers de l'Arche perdue et les trois autres opus qui ont suivi (Indiana Jones et le temple maudit, Indiana Jones et la dernière croisade et Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal) dans des conditions techniques idéales puisque tous les films ont été remastérisés en 4K à partir des négatifs originaux sous la supervision de Steven Spielberg.
Est-il encore besoin de présenter le héros, plus aventurier que professeur d’archéologie, incarné avec prestance par Harrison Ford (bien que le choix original était celui de Tom Selleck) ? Peu soucieux des antiquités inestimables qu’il convoite, Indiana Jones est l’archétype du fougueux scientifique qui sait tout sur tout, capable de lire instantanément n’importe quelle langue morte et ayant une connaissance de l’Histoire digne d’une encyclopédie. Coiffé de son célèbre Fedora et armé d’un fouet insolite, il manie les armes avec dextérité et conduit, sans peine, motos, autos et camions, avec toute l’habileté requise Il se retrouve impliqué dans des intrigues absolument invraisemblables, dont le surnaturel n’est jamais absent, qui ont été imaginées par George Lucas et Steven Spielberg, aidés de nombreux scénaristes. Les deux jeunes cinéastes, à l’époque, n’ont pas caché leur intention de réaliser des films qui seraient des digests des Serials des années 30/40 et des séries B des années 40/50. L’allure du personnage semble avoir été copiée sur celle de Charlton Heston dans Le Secret des Incas (1954) de Jerry Hopper, ce qui n’exclut pas d’autres influences diverses dont celle, prépondérante, des aventures de Tintin en bandes dessinées par Hergé. Dès le premier opus de 1978, Les Aventuriers de l'Arche perdue (le meilleur titre de la quadrilogie), l’aventurier connaît une célébrité internationale qui enclenche le tournage de trois nouvelles histoires. Visiblement le public a adoré ce savant mélange qui structure analogiquement tous les films : ouverture dynamique, dégaine et désinvolture du héros, histoire pseudo-scientifique portée sur le fantastique, enchaînement d’énigmes et d’action mouvementée (souvent hélas incohérente), déroulement dans des sites prestigieux chargés d’Histoire comme l’Égypte (en fait tourné en Tunisie), l’Inde (remplacée par le Sri Lanka), Petra ou photogéniques comme les chutes d’Iguaçu, présence de jolies filles, de traitres et de vilains très méchants, le tout dynamisé par les musiques exaltantes de John Williams. La recette s’est révélée si fructueuse qu’on ne compte plus les dérivés : téléfilms, séries télévisées, jeux vidéo, romans, bandes dessinées, jouets, attraction (Indiana Jones Adventure) ! En attendant la sortie du cinquième opus, qu’on espère aussi captivant, il est donc grand temps de se replonger avec un plaisir renouvelé dans les quatre premiers films qu’on pourra visionner avec l’attrait d’une qualité technique réellement améliorée. La remastérisation, image et son, se révèle absolument réjouissante et, malgré l’absence de suppléments nouveaux, le coffret est à recommander sans hésitation.

Commentaire technique

Les films ont été remastérisés et supervisés par Steven Spielberg à partir de scans 4K des négatifs originaux avec un travail de post-production sur les effets spéciaux chez Lucasfilm. Les remixages sonores ont été réalisés à Skywalker Sound sous la supervision de Ben Burtt.

Les Aventuriers de l'Arche perdue

Image : copie UHD, très belle précision et piqué augmenté avec une baisse drastique du bruit vidéo et une réduction du grain argentique (tournage en 35 mm avec Panaflex, Master Format 4K 2021) au prix d’un filtrage qui n’est pas toujours exemplaire, la gestion des contrastes est en revanche excellente avec des noirs francs et des éclairages nuancés en HDR, l’étalonnage est plus équilibré dans les tonalités chaudes, la colorimétrie est nettement améliorée avec des teintes naturalistes dont la saturation est bien nuancée (HDR)
Son : mixage anglais Dolby Atmos (remix de la version cinéma 2.0 qui aussi présente sur l’UHD pour les puristes) repensé et effectuée sous la supervision de Ben Burtt, dialogues clairs au centre, très bonne dynamique mais qui reste en retrait des possibilités des LFE, spatialisation ample caractérisée par un équilibre naturaliste qui se refuse à toute excentricité tout en favorisant l’immersion (jungle, fouilles) accentuée par les canaux de hauteur (coups de feu, orage, scène du camion) ; la VF aussi mixée en Dolby Atmos (seul des 4 films) se distingue surtout par le doublage qui est très soigné mais ne peut rivaliser avec le placement, le naturel et le timbre caractéristique des voix originales

Indiana Jones et le temple maudit

Image : copie UHD, bonne définition avec un assez bon piqué mais variable selon les plans, grain argentique homogène pour une texture très cinéma (tournage en 35 mm avec Arriflex 35-III et Panaflex Gold, Master Format 2021 4K), les contrastes sont excellents et l’image lumineuse avec des écarts très nuancés en HDR, textures naturalistes, étalonnage homogène avec des plans chatoyants (temple, passerelle), colorimétrie bien nuancée en HDR, tons chaleureux
Son : mixage Dolby Atmos (remix 2021, film en Dolby stéréo), dialogues clairs et centrés, dynamique élevée qui profite à la célèbre partition de John Williams et aux nombreuses scènes d’action, spatialisation spectaculaire qui rend les scènes de la mine nettement plus énergiques et immersives, canaux de hauteur bien sollicités (réverbérations), scènes sonore large (ouverture, avion, wagonnet de mine), LFE très bien utilisés ; VF 5.1 non révisée, dialogues clairs, doublage soigné, voix moins intégrées à l’action, mixage nettement plus étriqué

LA SUITE APRÈS LA PUB

Indiana Jones et la dernière croisade

Image : copie UHD, très bonne définition et piqué affiné sans faille, grain argentique discret (tournage en 35mm avec caméra Panaflex Gold II et Platinium, Master Format 2021 4K) avec quelques retouches numériques sporadiques, bon rendu des textures, meilleure profondeur de champ, belle gestion (HDR) des contrastes pour une image très lumineuse et quelques passages en faible éclairage nuancés (bibliothèque de Venise), étalonnage chaud mieux équilibré et colorimétrie nettement plus nuancée (HDR) qu’en blu-ray, teintes naturalistes chaleureuses,
Son : mixage anglais Dolby Atmos (remix : film en Dolby stéréo au cinéma), dialogues clairs au centre, superbe dynamique pour la partition entraînante de John Williams et sur les nombreuses ambiances d’action, spatialisation revue qui gagne en ouverture avec un usage efficace des canaux de hauteur (prologue, canaux de Venise, orage, parade nazie), immersion spectaculaire et ample, LFE très énergiques ; VF 5.1 non révisée, dialogues clairs, doublage soigné, voix moins intégrées à l’action, mixage nettement plus étriqué

Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal

Image : copie UHD, très bonne définition, piqué et textures à la précision bien ajustée notamment sur les effets spéciaux révisés, grain argentique homogène (tournage en 35 mm avec Arriflex 235, 435 et Panaflex Millenium XL, Master Format 2021 4K), contraste bien maitrisé en HDR pour une image lumineuse aux niveaux équilibrés (cimetière, temple), étalonnage révisé à tendance chaude naturaliste, colorimétrie nuancée et chaleureuse (ouverture, jungle, chairs) aux teintes réalistes et aux ton bien nuancés en HDR qui clairement module mieux les niveaux de saturation
Son : mixage anglais Dolby Atmos (remix : DTS au cinéma), dialogues clairs au centre, excellente dynamique autant pour la musique de John Williams que pour les séquences d’action avec un usage solide des LFE, spatialisation ample et immersive ne lésinant sur aucun des canaux surrounds pour plonger le spectateur dans les ambiances énergiques de l’aventure (ouverture, éléments naturels, jungle, fourmis, chutes d’eau, temple soucoupe) ; VF 5.1 non révisée, plus étriquée, claire et dynamique, doublage soigné mais peu naturel

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge(4,5/5)
Mixages sonores : VO etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5) VF (1) etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5) VF (2-4) etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)

LA SUITE APRÈS LA PUB

IMDb
Les Aventuriers de l'Arche perdue : https://www.imdb.com/title/tt0082971/
Indiana Jones et le temple maudit : https://www.imdb.com/title/tt0087469/
Indiana Jones et la dernière croisade : https://www.imdb.com/title/tt0097576/
Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal : https://www.imdb.com/title/tt0367882/

Coffret UHD/Blu-ray et coffret UHD/Blu-ray SteelBook disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web