PUBLICITÉ

The Nevers : une mélange de genre excessivement compliqué (en Blu-ray, DVD et VOD)

Blu ray The Nevers 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)

Synopsis

Août 1896, Londres victorien est ébranlé par un événement surnaturel qui donne à certaines personnes, principalement des femmes, des capacités anormales. Mais quel que soit leur spécificité, tous ceux qui appartiennent à cette nouvelle sous-classe sont en grave danger. Il incombe à la mystérieuse veuve au sang chaud Amalia True et à la jeune et brillante inventrice Penance Adair de protéger et d'abriter ces « orphelins » surdoués…

LA SUITE APRÈS LA PUB

Épisodes

1. Pilote (Touched, 63 mn 28)
2. Exposition (Exposure, 61 mn 53)
3. Embrasement (Ignition, 55 mn 40)
4. La Règle d'engagement (Undertaking, 55 mn 22)
5. Pendue (Hanged, 59 mn 40)
6. True (True, 64 mn 30)

• Titre original : The Nevers
• Support testé : Blu-ray
• Genre : série télévisée, fantastique, science-fiction
• Année : 2021
• Réalisation : Andrew Bernstein, Joss Whedon, David Semel, Zetna Fuentes
• Casting : Laura Donnelly, Ann Skelly, Olivia Williams, James Norton, Tom Riley, Pip Torrens, Rochelle Neil, Amy Manson, Zackary Momoh, Viola Prettejohn, Kiran Sonia Sawar, Ella Smith, Ben Chaplin, Denis O'Hare, Nick Frost
• Durée : 5 h 59 mn 33
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,78/1
• Sous-titrage : français, néerlandais, danois, suédois, norvégien, finlandais, anglais
• Pistes sonores : DTS-HD MA 5.1 anglais - Dolby Digital 5.1 français
• Bonus sur le Blu-ray 1 : présentation de The Nevers (3 mn 12) - Une nouvelle ère de pouvoir (5 mn 17) - Une touche de pouvoir : les thématiques derrière The Nevers (17 mn 05) - Portrait de personnages : Amalia True (3 mn 36), Penance Adair (3 mn 10), Mary Brighton (2 mn 59), Bonfire Annie (3 mn 10) - Façonner The Nevers : Une nuit à l’Opéra (7 mn 11), Un évènement caritatif (7 mn 18), Marcher sur l’eau (7 mn 47)
• Bonus sur le Blu-ray 2 : S'habituer à l'Impossible : le tournage de The Nevers (11 mn 55) - Portrait de personnages : détective Frank Munai (3 mn 46), Augie Bidlow et Hugo Swann (3 mn 46) - les méchants de The Nevers (7 mn 37) - Façonner The Nevers : confrontation et traduction (7 mn 59), le choc et la terreur (7 mn 21), donner l’heure (9 mn 48) - Les Artifices : la monteuse Lisa Lassek (2 mn 25), les effets spéciaux, Johnny Han (2 mn 34), la réalisatrice Zetna Fuentes (2 mn 23)
• Éditeur : Warner/HBO

Commentaire artistique

C’est au showrunner Joss Whedon (Buffy contre les vampires, 1987-200, Firefly, 2002) que l’on doit The Nevers, série ambitieuse fondée sur la notion de différence et caractérisée par son extrême complexité et son mélange des genres. Filmée dans la région londonienne, la série devait initialement comporter douze épisodes groupés en deux parties mais la pandémie va retarder le tournage. En novembre 2020, seuls les six premiers épisodes seront tournés et Joss Whedon quitte la production. Cette première saison reflète donc l’esprit de son auteur alors qu’un nouveau showrunner, Philippa Goslett, doit le remplacer. L’idée de Joss Whedon était de mixer un récit, surtout conduit par des femmes, se déroulant à l’époque victorienne avec une approche de science-fiction brodant sur l’argument (exploité ailleurs) de mutations humaines provoquées par des aliens. Dans cette série le showrunner prolonge ses thèmes de prédilection sur la résilience féminine à utiliser des capacités surnaturelles pour sauver la civilisation. Expliquer ainsi, on comprend mieux la complexité de la narration qui frôle souvent le récit crypté et abscons même si, à l’image, soutenu par des moyens confortables, le récit présenté au spectateur parait presque explicite. La beauté des décors et des costumes, l’atmosphère « steampunk » résultant des inventions de Penance et la qualité de l’interprétation sont plutôt fascinants, hormis l’épisode du futur forcément très cheap. Mais pourquoi embrouiller à ce point le spectateur dans une intrigue plus tarabiscotée que nécessaire comme si l’auteur cherchait à nous semer davantage pour mieux retarder la révélation ? Une décision contre-productive : la multiplication des sous-intrigues en devient épuisante. The Nevers est une série frustrante qui s’éparpille inutilement au détriment de l’excellence de tous ses artistes et de ses techniciens (cf. bonus). Le casting féminin est pourtant sans reproche : toutes les actrices sont parfaites, à commencer par Laura Donnelly (True), Ann Skelly (Penance) et Olivia Williams (Lavinia). On apprécierait bien mieux la fulgurance épique de certaines scènes aux effets spéciaux réussis si l’on ne devait pas constamment réfléchir aux enjeux confus de péripéties parfois ésotériques. The Nevers est certainement une série inventive et originale mais cette première saison souffre d’une profusion de personnages et d’une absence de ligne claire : des choix qui pénalisent l’intérêt porté à l’histoire et aux diverses personnalités dont aucune ne parvient, en définitive, à susciter l’empathie.

 

Blu ray The Nevers

Commentaire technique

Image : copie HD, très belle définition et excellent piqué mettant en valeur le travail sur les costumes, les accessoires et les décors (tournage numérique avec caméras Arri Alexa Mini et SXR), gestion très lumineuse de l’image avec un contraste homogène aux noirs profonds, étalonnage naturaliste, colorimétrie chaude et chatoyante, tons nuancés

LA SUITE APRÈS LA PUB

Son : mixage anglais 5.1, dialogues très clairs au centre, très bonne dynamique qui sert efficacement les nombreuses scènes d’action soutenues par la musique de Mark Isham, spatialisation ample avec ambiances immersives naturalistes mais jamais hypertrophiées, LFE solides ; VF 5.1 soignée, doublage équilibré, assez proche de la VO, bonne dynamique

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt8697870/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus