PUBLICITÉ

Une femme du monde : une mère très ordinaire (en DVD et VOD)

DVD Une Femme du monde 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Synopsis

À Strasbourg, Marie se prostitue depuis 20 ans. Elle a son bout de trottoir, ses habitués, sa liberté. Et un fils, Adrien, 17 ans. Pour assurer son avenir, Marie veut lui payer des études. Il lui faut de l'argent, vite.

• Titre original : Une femme du monde
• Support testé : DVD
• Genre : drame
• Année : 2021
• Réalisation : Cécile Ducrocq
• Casting : Laure Calamy, Nissim Renard, Béatrice Facquer, Romain Brau, Maxence Tual, Sam Louwyck, Diana Korudzhiyska, Amlan Larcher
• Durée : 1 h 33 mn 07
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,39/1
• Sous-titrage : français
• Piste sonore : Dolby Digital 5.1 français
• Bonus : court métrage La Contre-allée de Cécile Ducrocq, avec Laure Calamy (2014, 28 mn 50) - bande annonce (1 mn 30)
• Éditeur : M6 Video

LA SUITE APRÈS LA PUB

Commentaire artistique

Le sujet traité dans Une Femme du monde est sensible mais la réalisation délicate de Cécile Ducrocq et l’interprétation impeccable de Laure Calamy (Marie) balaient sans peine tout le caractère sordide que cette fiction pouvait posséder. La cinéaste et la comédienne avaient déjà travaillé ensemble en 2014 sur un thème proche pour le court métrage La Contre-allée (cf. bonus) : à cette occasion elles avaient rencontré une prostituée qui élevait son fils et qui a servi d’inspiration au scénario. Une Femme du monde propose une fiction bien ancrée dans le réel avec tout ce que la situation singulière de Marie suppose de complications passées (placement du jeune garçon en pension) et futures (canaliser un ado rebelle). Tout en montrant la situation de dépendance terrifiante des prostituées coincées dans les réseaux de proxénétisme, le film insiste sur celle plus « régulière » de Marie qui assume pleinement son travail en tant que femme libre et participe aux manifs pour le défendre. Elle fait preuve d’une forte détermination pour permettre à son fils Adrien (Nissim Renard) de construire son avenir, malgré les entraves sociales et économiques. Le film décortique avec subtilité, émotion et humour, les rapports conflictuels entre la mère et l’ado dans lesquels tout parent pourra se reconnaître. Et si l’entourage de Marie parait un plus typé qu’à l’ordinaire, comme cet avocat travesti joué par Romain Brau, les préoccupations ne sont guère différentes que dans la vie « normale ». On apprendra qu’une prostituée paye des impôts mais qu’elle ne peut contracter de prêt faute de fiche de paye ! Le film se permet de pointer avec justesse les incohérences de la société et la dureté de la condition des prostituées (scènes dans la maison close allemande). Si Une Femme du monde ne cache pas la crudité du milieu, le choix d’un prostituée indépendante qui assume librement son métier sur le trottoir et n’a aucunement l’intention de le quitter casse l’image sempiternelle au cinéma de la prostitution subie dont il faut s’affranchir coûte que coûte. C’est donc une approche radicalement différente que nous propose Une Femme du monde avec tout le bénéficie de l’interprétation remarquable de Laure Calamy, toute aussi talentueuse dans le registre dramatique que comique. Sa composition très directe et instinctive de Marie dote son personnage rayonnant d’une vraie humanité avec ses forces et ses faiblesses. Le film peut paraître un peu inégal en jouant sur deux tableaux contradictoires, la description documentaire naturaliste et la fiction à suspense, mais la qualité de l’interprétation suffit à démarquer intelligemment ce portrait de femme épanouie en dépit de la singularité de l’intrigue.

 

DVD Une Femme du monde

Commentaire technique

Image : copie SD, bonne définition et piqué convenable dans la limite du support DVD (tournage numérique avec Arri Alexa Mini), gestion naturelle du contraste en extérieur, plus tranché en intérieur, noirs denses, étalonnage réaliste, colorimétrie variant des teintes naturelles nuancées à celles plus vives des éclairages fluos, tons réalistes

Son : mixage français 5.1, dialogues très clairs, très bonne dynamique sur les ambiances (urbaines, maisons de passe) et la musique de Julie Roué, spatialisation ample et naturelle avec des effets surrounds immersifs et un usage ponctuellement efficace du LFE

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
Mixage sonore : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt14429000/

 

DVD disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus