PUBLICITÉ

Tromperie : une adaptation au service des comédiens (en Blu-ray, DVD et VOD)

Blu ray Tromperie 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)

Synopsis

À Londres, en 1987. Philip est un écrivain américain célèbre exilé à Londres. Sa maîtresse vient régulièrement le retrouver dans son bureau, qui est le refuge des deux amants. Ils y font l'amour, se disputent, se retrouvent et parlent des heures durant ; des femmes qui jalonnent sa vie, de sexe, d'antisémitisme, de littérature, et de fidélité à soi-même…

• Titre original : Tromperie
• Support testé : Blu-ray
• Genre : drame
• Année : 2021
• Réalisation : Arnaud Desplechin
• Casting : Denis Podalydès, Léa Seydoux, Emmanuelle Devos, Anouk Grinberg, Madalina Constantin, Miglen Mirtchev, Rebecca Marder, Saadia Bentaïeb
• Durée : 1 h 42 mn 15
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,39/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 5.1 et 2.0 français
• Bonus : entretien avec Arnaud Desplechin (2022, 23 mn 15) - entretien avec Denis Podalydès (2022, 13 mn 16) - lectures filmées en juillet 2020 du scénario (19 mn 56) - bande annonce (1 mn 50)
• Éditeur : Le Pacte

LA SUITE APRÈS LA PUB

Commentaire artistique

Projet de longue haleine d’Arnaud Desplechin, Tromperie adapte le roman « Deception » (1990) de Philip Roth qui est sorti en France en 1994 sous le titre « Tromperie ». En effet le cinéaste a plusieurs fois (cf. bonus) utilisé ce roman dans sa carrière sans jamais l’adapter malgré les encouragements du romancier en personne. Après un projet de pièce de théâtre finalement abandonné, c’est le confinement de 2020 qui, en freinant un projet en cours, plus sa conséquence sur la quête de liberté perdue momentanément, qui a enfin décidé le réalisateur à se lancer dans cette version française, restructuré avec la collaboration de la scénariste Julie Peyr. Tromperie est un film essentiellement d’intérieur qui se concentre sur l’histoire amoureuse jusqu’à la rupture entre un écrivain, Philip, joué par Denis Podalydès, et son amante, non nommée, interpretée par Léa Seydoux. Autour de ce couple, il y a, entre autre, l’épouse incarnée par Anouk Grinberg et Rosalie, une ex de Philip atteinte d’un cancer, jouée par Emmanuelle Devos. Bien que censé se dérouler en Angleterre et en anglais, Tromperie, dont l’intrigue se limite à une succession de dialogues échangés en huis clos, a été filmé en décors naturels et en français. La mise en scène a privilégié les gros plans sur les acteurs, tous excellents, parfaitement servis par la photographie inventive de Yorick Le Saux qui ne cesse d’harmoniser ses cadrages et ses éclairages à la densité des dialogues et des situations. Malgré son analyse très intellectualisé du roman, le cinéaste indique avoir voulu faire « un film de chair » et y parvient aisément, semble-t-il, grâce au talent conjugué de tous ses comédiens qui ont disposé d’une grande liberté d’inerprétation. Pour éviter l’ennui d’un roman composé de dialogues fragmentés, Tromperie a placé l’écrivain (double de Philip Roth) au cœur de son bureau comme un témoin qui écoute les personnes qui l’environnent, majoritairement des femmes, à la manière d’un psychanalyste qui travaillerait sur la solitude et sur l’exil. Véritable équilibriste, Arnaud Desplechin a su s’approprier l’univers si particulier de l’écrivain et trouver des trésors de subtilités pour transposer sans l’affaiblir le désordre intrinsèque du roman dans lequel se bousculent le trivial et la passion. L’absence d’action est largement compensée par le mouvement interne des situations qui se concrétise par le verbe plus que par la gestuelle : Léa Seydoux, fascinante en femme en équilibre précaire, et Denis Podalydès, excellent en romancier hanté par l’avenir, ont cherché à incarner la complexité psychologique et émotionnelle du texte sur le désir, la liberté et la condition humaine. Si les fidèles du cinéaste retrouveront sans peine les préoccupations développées dans ses films antérieurs, Tromperie ne tient que par l’excellence de son interprétation : son traitement indéniablement intellectuel ne parvient guère à échapper à une certaine vacuité. Bref, surtout un film d’actrices et d’acteurs.

 

Blu ray Tromperie

Commentaire technique

Image : copie HD, excellente définition, piqué sans faille sur les détails (tournage numérique avec Arri Alexa), contraste naturaliste restituant les éclairages intérieurs avec nuance, noirs soutenus, étalonnage et colorimétrie réalistes

Son : mixage français 5.1, dialogues (nombreux) très clairs et équilibrés, excellente dynamique sur les ambiances et la musique de Grégoire Hetzel, spatialisation naturaliste sans excès, peu d’effets surrounds (film de dialogues) mais répartis avec réalisme, LFE très ponctuels

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt13613056/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus