PUBLICITÉ

Notturno : une vision trop esthétisante du conflit au Moyen-Orient (en Blu-ray, DVD et VOD)

Blu ray Notturno 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)

Synopsis

De combien de douleurs, de combien de vies se compose l'existence au Moyen-Orient ? Notturno a été tourné au cours des trois dernières années le long des frontières de l'Irak, du Kurdistan, de la Syrie et du Liban ; tout autour, des signes de violence et de destruction, et au premier plan l'humanité qui se réveille chaque jour d'une nuit qui paraît infinie.

• Titre original : Notturno
• Support testé : Blu-ray
• Genre : documentaire
• Année : 2020
• Réalisation : Gianfranco Rosi
• Casting : Ali Ali, Mohamad Ali Monajeb, Marwa Monajeb, Zina, Myrna, Mohamad, Mahmoud, Aed El Hay, Zahra’, Roukaya & Bilal Ali, Bachir Maroun, Murtadah Jabbar Bedan, Kariem Abdullah, Mayade Mhammod, Kifah Nuri, Walid Hamdon, Abbas Mustafa, Farid Philip, Sajidah Elias, Zeri Haydar, Fawzia Murad, Muhanad Hajie, Lamya Saydo, Naji Khdida, Munia Saydo, Fawaz Murad, Mirna Shmoil, Aalia Gihou, Maniea Saliem, Haibat Khaja, Khajija Taher, Labsah Saliem, Aisha Ahmad, Aalia Taher
• Durée : 1 h 40 mn 32
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,85/1
• Sous-titrage : français
• Piste sonore : DTS-HD MA 5.1 arabo-kurde
• Bonus : conversation entre Gianfranco Rosi et Alejandro Iñarritu (2020, 27 mn 45) - conversation entre Gianfranco Rosi et les chefs opérateurs Ed Lachman et Darius Khondji (2020, 26 mn 27) - bande annonce (1 mn 32)
• Éditeur : Potemkine

LA SUITE APRÈS LA PUB

Commentaire artistique

Notturno a été filmé et réalisé par Gianfranco Rosi dont le documentaire précédent sur les migrants, Fuocoammare Par-delà Lampedusa (2017) (Ours d’or à Berlin) avait surpris par ses partis pris esthétisants de film d’auteur sans commentaire et sans musique. C’est apparemment avec le état d’esprit, distancié et formel, que Notturno nous invite à la rencontre de diverses personnes vivant dans la zone très agitée du Moyen-Orient en Syrie, Irak, Kurdistan et Liban entre 2017 et 2019. Si les portraits présentés sont tous plus captivants les uns que les autres et si le tournage sublime les situations par des cadrages vertigineux (cf. bonus), cette mosaïque de caractères n’est jamais évidente. À moins d’être extrêmement familier des problèmes politiques et des lieux évoqués, le spectateur non averti aura toutes les chances de ne pas saisir les enjeux religieux et économiques des territoires visités, le montage se faisant sans transition dans l’intention de dépasser le cadre strict du morcellement moyen-oriental. Notturno s’intéresse prioritairement au quotidien des personnes en esquivant délibérément les causes et les questions liées aux conflits qui secouent la région. Selon le cinéaste, son film a pour principal objectif de « gommer la perception des frontières » et de ne pas entrer dans l’explication des guerres locales pour se focaliser sur quelques destins individuels en reconstruction à la marge des combats. Effectivement avec ces rencontres, le cinéaste a su construire des séquences d’une forte intensité (les enfants racontant et dessinant les atrocités vécues) portées par une approche esthétique très sophistiquée : chaque image est splendide avec des éclairages naturels saisissants, un mixage son remarquable et un talent rare pour saisir la personnalité des témoins rencontrés (mais jamais identifiés), comme ces peshmergas se préparant au combat ou ce groupe de femmes pleurant leurs fils dans une geôle désaffectée... Notturno ne montre jamais les conflits, toujours hors champ, mais laisse entendre au loin les détonations des armes pour mieux entretenir l’idée de la dangerosité des lieux. Ce qui est fascinant, mais aussi dérangeant, c’est que Gianfranco Rosi se laisse progressivement griser par la beauté formelle de ses images en délaissant la dimension humaine réellement horrifique du conflit : c’est donc très beau mais cette distanciation amoindrie nécessairement la force du reportage vécu…

 

Blu ray Notturno

Commentaire technique

Image : copie HD, excellente définition et piqué constant sur les détails (tournage numérique avec caméra Arri Alexa Mini), contraste naturaliste avec une grande subtilité dans les éclairages (aube ou crépuscule), noirs soutenus, étalonnage réaliste, colorimétrie nuancée aux teintes naturelles

Son : mixage arabo-kurde 5.1, voix équilibrées et très distinctes, superbe dynamique sur les ambiances très diversifiées, spatialisation remarquable avec effets immersifs constants et spectaculaires, LFE très efficaces

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixage sonore : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt7945450/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus