PUBLICITÉ

Twist à Bamako : romance malienne et utopie socialiste (en Blu-ray, DVD et VOD)

Blu ray Twist a Bamako 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Synopsis

En 1962, le Mali goûte son indépendance fraîchement acquise et la jeunesse de Bamako danse des nuits entières sur le twist venu de France et d'Amérique. Samba, le fils d'un riche commerçant, vit corps et âme l'idéal révolutionnaire : il parcourt le pays pour expliquer aux paysans les vertus du socialisme. C'est là, en pays bambara, que surgit Lara, une jeune fille mariée de force, dont la beauté et la détermination bouleversent Samba. Samba et Lara savent leur amour menacé. Mais ils espèrent que, pour eux comme pour le Mali, le ciel s'éclaircira…

• Titre original : Twist à Bamako
• Support testé : Blu-ray
• Genre : drame
• Année : 2021
• Réalisation : Robert Guédiguian
• Casting : Stéphane Bak, Alice Da Luz, Saabo Balde, Bakary Diombera, Ahmed Dramé, Diouc Koma, Miveck Packa, Issaka Sawadogo
• Durée : 2 h 09 mn 15
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,35/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 5.1 et 2.0 français / bambara
• Bonus : Robert Guédiguian, Retour à Bamako, Making of d’Eric Vassard (2022, 45 mn 53) - bande annonce (1 mn 48)
• Éditeur : Diaphana Edition Video

LA SUITE APRÈS LA PUB

Commentaire artistique

Twist à Bamako, nouveau film de Robert Guédiguian, ne se déroule pas dans son habituelle région marseillaise mais au Mali sous la présidence de Mobido Keïta dans les années 60. Comme l’assure le cinéaste, ce changement de pays n’affecte en rien les idées qu’il a toujours prônées. Le scénario, coécrit avec Gilles Taurand, s’attache à la destinée d’un couple d’amoureux, Lara et Samba, qui défende leurs idéaux socialistes dans ce pays devenu indépendant tout en partageant avec quelques amis les joies nocturnes d’une boite de nuit. Le couple est inspiré par une photographie de Malick Sidibé et incarné par Alice Da Luz et Stéphane Bak. L’intrigue, bien sûr, n’est pas un conte de fée et, tout en faisant de Samba un propagandiste du communisme dans les villages, les scénaristes ont imaginé, pour dénoncer la cruauté de la tradition paternaliste (évidemment antisocialiste), que Lara, mariée de force, s’est enfuie à la ville rejoindre Samba… Le cinéaste n’est pas dupe et parle de lui-même à travers ce film tout en abordant diverses bribes de la grande Histoire, bref la structure dont il coutumier quel que soit les péripéties de l’intrigue. Il est donc question d’une romance compliquée par le poids de la société mais aussi des grands thèmes politiques et économiques dont le réalisateur, aux idéaux socialiste et anticapitaliste, est friand. En raison des tensions, Twist à Bamako a été tourné au Sénégal mais le passé commun de ces pays s’est retrouvé dans des architectures semblables (cf. bonus) ce qui a facilité le tournage : les techniciens et le casting sont franco-sénégalais. Comme dans tous ses films, la mise en scène de Robert Guédiguian est chaleureuse et empathique bien qu’aucun de ses acteurs fétiches ne soient au générique mais l’on ressent bien ce sens du spectacle énergique et bienveillant qu’il déploie habituellement. La photographie de Pierre Milon est aussi un élément de cette attirance même si il a dû renoncer au noir et blanc initial. Twist à Bamako c’est aussi une bande son très entrainante, sorte de condensé des chansons emblématiques des années 60 (Claude François…) mais la musique originale du film, signée Olivier Alary et Johannes Malfatti, fait appel aux instruments traditionnels comme la kora. Tous les acteurs se sont impliqués avec un naturel convaincant qui parvient à dépasser la teneur mélodramatique du récit et traduire les illusions, pas encore perdues, confortées par l’indépendance récemment acquise et la fin du colonialisme. La croissance de l’utopie bercée par la nostalgie musicale du twist : c’est tout l’art de Robert Guédiguian de nous charmer par ses histoires d’amour qui ne cachent jamais la réalité des situations et la difficile, sinon impossible, mise en œuvre des idéaux humanistes… Un cinéma universaliste qui s’assume à chaque nouveau film.

 

Blu ray Twist a Bamako

Commentaire technique

Image : copie HD, excellente définition et piqué sur les détails et les gros plans (tournage numérique avec caméra Sony Venice), image lumineuse au contraste naturaliste, noirs soutenus, étalonnage chatoyant, colorimétrie chaude aux teintes vives et tons saturés

Son : mixage français 5.1, dialogues clairs et équilibrés, excellente dynamique sur les ambiances énergiques et la musique démonstrative des années 60, spatialisation immersive aux effets surrounds naturalistes bien répartis et aux LFE efficaces

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile griseetoile grise(2,5/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile griseetoile grise(2,5/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt14055038/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus