PUBLICITÉ

Little Palestine, journal d'un siège : le camp martyr de Yarmouk vu de l’intérieur (en DVD et VOD)

DVD Little Palestine Journal d un siege 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge(4,5/5)

Synopsis

Suite à la révolution syrienne, le régime de Bachar Al-Assad assiège le quartier de Yarmouk (banlieue de Damas en Syrie) à partir de 2013 : ce sera le plus grand camp de réfugiés palestiniens au monde jusqu’en 2018. Yarmouk se retrouve alors isolé et le réalisateur témoigne des privations quotidiennes, tout en rendant hommage au courage des enfants et des habitants du quartier.

• Titre original : Little Palestine (Diary of a Siege)
• Support testé : DVD
• Genre : documentaire
• Année : 2021
• Réalisation : Abdallah Al-Khatib
• Casting : Abdallah Al-Khatib et habitants de Yarmouk
• Durée : 1 h 29 mn 27
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,78/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : Dolby Digital 2.0 arabe
• Bonus : Siege - quatre histoires de Yarmouk, courts métrages issus d'un atelier collaboratif organisé par Bidayyat pendant le siège (9 mn 17')
• Éditeur : Blaq out

LA SUITE APRÈS LA PUB

Commentaire artistique

Little Palestine, journal d’un siège a été réalisé par Abdallah Al-Khatib, natif de Yarmouk, co-créateur de l'association d'aide humanitaire Wataad et qui avait déjà participé à divers documentaires sur la vie au camp de Yarmouk comme 194. Nous, les enfants du camp en 2017. Il vit actuellement en Allemagne, avec le statut de réfugié. C’est avec la caméra d’un ami Hassan Hassan (mort sous la torture) qu’Abdallah Al-Khatib a filmé et de documenté le quotidien à Yarmouk et les crimes commis par le régime syrien contre les Palestiniens. Selon ses dires, les séquences montrant la réalité de personnes vivant en état de siège ne pouvaient être utilisées que dans un contexte qui rende justice à leur souffrance. Après avoir quitté Yarmouk, ces témoignages irremplaçables sauvés sur des disques durs ont été acheminés par des amis d’Abdallah Al-Khatib jusqu’en Allemagne où le cinéaste a pu les assembler dans ce film Little Palestine, journal d’un siège qui sera un jour, n’en doutons pas, une pièce majeure au TPI. Tous les plans vus dans le film ont été capturés sur le vif sauf une seule scène mise en scène (celle où le cinéaste appelle sa mère depuis la rue). Le tournage n’avait pas de script préétabli mais résulte de déambulations à l’instinct du caméraman et cinéaste : certaines séquences plus significatives résultent du hasard comme celle où la fillette Tasneem ramasse les mauvaises herbes alors que l’on entend le bruit d’un bombardement proche. Cette scène saisissante a été filmée près de la ligne de démarcation du camp où la jeune fille accroupie récolte ses herbes (repas) insensible à ce qui se passait autour d'elle. Little Palestine, journal d’un siège propose un témoignage de l’intérieur sur l’ignominie de la tyrannie condamnant sans état d’âme toute une population à la famine et l’agonie, femmes et enfants compris. Avec un talent inné, le jeune cinéaste palestinien a su capter l’ineffable et la cruauté d’un siège, que rien ne pouvait justifier, mais sans se départir d’une certaine retenue dans les images (pour éviter l’humiliation et l’atteinte à la dignité des personnes) et capable de saisir la poésie inattendue de certains moments. Little Palestine, journal d’un siège permet de plonger dans le quotidien désespérant de ces habitants pris au piège pour qui la vie est désormais rythmée par un seul but, se nourrir. L’analyse du cinéaste est sans appel : dans ces conditions inhumaines, impossible de trouver un sens à la vie au-delà du siège. Si, pour la plupart, les séquences sont à la limite du supportable, ce n’est pas parce que le film montre frontalement des crimes de guerre, mais juste parce qu’il documente les conséquences humaines du siège sans souci d’exhaustivité. Cette expérience très personnelle du cinéaste pendant le siège de Yarmouk (2013-2015), en compagnie de sa mère dévouée aux personnes âgées, est le témoignage exemplaire d’un survivant sur la barbarie dont on sait qu’elle est, hélas, largement répandue au-delà de la Syrie. Little Palestine, journal d’un siège, bien plus qu’un documentaire sur une opération militaire, est un témoignage vécu sur la résilience et la dignité humaines.

 

DVD Little Palestine Journal d un siege

Commentaire technique

Image : copie SD, bonne définition, piqué correct limité par le support basse définition DVD, tournage numérique, texture variable selon les sources de tournage, gestion naturaliste des contrastes, tournage en lumière naturelle, étalonnage et colorimétrie réalistes froids

Son : mixage arabe 2.0 (bien que le film soit mixé en 5.1), voix et sons d’ambiances clairs, excellente dynamique et spatialisation naturaliste mais le choix du 2.0 limite grandement l’ouverture de l’espace sonore

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
Mixage sonore : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDbhttps://www.imdb.com/title/tt14524436/

DVD disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus