PUBLICITÉ

Meurtres à Calcutta : intrigue romanesque dans une Inde de pacotille (en Blu-ray et DVD)

Blu ray Meurtre à Calcutta 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)

Synopsis

Neale, Bill et Pedro détiennent un avion qui fait le lien entre Chungking et Calcutta. Quand leur ami Bill est assassiné, Pedro et Neale décident de mener l'enquête. Ce dernier fait la connaissance de Virginia, la fiancée de Bill. Malgré ses doutes grandissants sur la mystérieuse jeune femme, il tombe irrémédiablement sous son charme…

• Titre original : Meurtres à Calcutta
• Support testé : Blu-ray
• Genre : drame, policier
• Année : 1946
• Réalisation : John Farrow
• Casting : Alan Ladd, Gail Russell, William Bendix, June Duprez, Lowell Gilmore, Edith King, Paul Singh, Gavin Muir
• Durée : 1 h 23 mn 16
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,37/1 Noir et Blanc
• Sous-titrage : français (blanc, jaune) anglais
• Piste sonore : DTS-HD MA 2.0 monophonique anglais
• Bonus : combo Blu-ray/DVD avec jaquette réversible - livret collector de 24 pages «Hollywood s’en va en guerre ou l’art de la propagande glorifié et transgressée» par Denis Rossano - le film par Eddy Moine (2022, 10 mn 147) - bande annonce d'époque (VOST, 2 mn 12) - Dans la même collection : 5 bandes annonces
• Éditeur : Elephant Films

LA SUITE APRÈS LA PUB

Commentaire artistique

John Farrow tourne en juin-juillet 1945 (mais le film ne sortira qu’en 1947) Meurtre à Calcutta avec presque la même équipe que Le Défilé de la mort sauf ses deux nouvelles héroïnes : Virginia, la femme fatale brune incarnée par Gail Russel (qui venait de jouer avec Alan Ladd dans Sa Dernière course, 1945) et Marina, la seconde femme fatale jouée par June Duprez (Le Voleur de Bagdad, 1940 et Rien qu’un cœur solitaire, 1944), qui nous gratifie de l'interprétation d’une chanson dans un français incompréhensible. Comme pour le film précédent, tout est reconstitué aux USA, en partie en Arizona et surtout en studio à Hollywood : Calcutta est composée d’une série de décors restés en place et réaménagés et la figuration est assurée par des soldats indiens de la marine britannique. En 1945, Calcutta est régulièrement l’objet dans la presse de reportages de guerre qui donne à la Paramount l’idée d’en faire le cadre exotique pour l’histoire imaginée par Seton I. Miller qui est, à la fois, le scénariste et producteur du film. On retrouve au générique Alan Ladd et William Bendix, les héros de China (Le Défilé de la mort) qui incarnent cette fois-ci les pilotes Neale et Pedro qui vont enquêter sur le meurtre de leur ami Bill (John Whitney). Pour accroitre l’authenticité du film, John Farrow est secondé par deux conseillers spéciaux militaires, un ancien des «Tigres volants» et un major vétéran ainsi que par une ancienne résidente de Calcutta et un expert d’Hollywood pour les affaires indiennes ! Dans cette tortueuse affaire d’escroquerie, Alan Ladd hérite d’un rôle qui lui réussit bien : celui d’un pilote passablement hautain et dur envers son entourage féminin dont il se méfie. Ce personnage carré mais peu empathique n’est pas sans rappeler le classique détective privé décalé des films noirs qu’il avait joué auparavant avec Veronika Lake (Tueur à gages, 1942 et La Clé de verre, 1942). Gail Russell possède hélas un physique trop éthéré et une trop grande douceur pour jouer les femmes fatales : souffrant d’une grande timidité, d’alcoolisme et de tremblements sur le plateau, elle avait du mal à contrôler son jeu. Le duo Alan Ladd/William Bendix fonctionne toujours à merveille dans ce Calcutta de carton-pâte dont le caractère artificiel des décors sied parfaitement aux complications de l’intrigue. Malgré le peu d’importance accordée aux rôles de Pedro et Marina et l’insistance portée à la romance au détriment de l’action, Meurtre à Calcutta est une série B qui se regarde sans ennui, notamment pour l’interprétation intense d’Alan Ladd, pour celle de Gail Russell, actrice qui n’aura jamais obtenu à Hollywood la célébrité méritée, et pour la participation impressionnante dans un petit rôle (Mrs. King) d’Edith King.

 

Blu ray Meurtre à Calcutta

Commentaire technique

Image : copie HD, bonne définition et excellent piqué sur les gros plans, texture argentique homogène (tournage en 35 mm), bonne gestion du contraste dont la densité varie d’une séquence à l’autre, image lumineuse aux noirs soutenus et blancs nuancé, gamme des gris homogène, image propre et stabilisée

Son : mixage anglais 2.0 monophonique, dialogues clairs, pas de distorsion, souffle important, bonne dynamique sur les ambiances (avion) mais haut du spectre limité

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixage sonore : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0039235/

 

Combo Blu-ray/DVD et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus