PUBLICITÉ

Démineurs 4K : le film de guerre multiprimé encore plus intense en Dolby Atmos (en UHD et Blu-ray)

UHD Demineurs 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Synopsis

Bagdad, de nous jours. Le sergent-chef James, spécialiste du déminage en zone de combat, prend la tête d'une unité d'hommes ultra-entraînés au désamorçage d'explosifs. Mais ses méthodes surprennent deux de ses soldats, lorsqu'il les précipite dans un jeu mortel de guerilla urbaine, sans se soucier de leur sécurité. James se comporte comme si la mort ne lui faisait pas peur. La ville plonge dans le chaos. Ses subordonnés tentent de raisonner James, grisé par le danger. Sa vraie nature se révèle alors, et ses hommes en seront marqués à jamais…

• Titre original : The Hurt Locker
• Support testé : UHD
• Genre : thriller, guerre
• Année : 2008
• Réalisation : Kathryn Bigelow
• Casting : Jeremy Renner, Anthony Mackie, Brian Geraghty, Guy Pearce, Ralph Fiennes, David Morse, Evangeline Lilly, Christian Camargo
• Durée : 2 h 10 mn 51
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,85/1 (HDR10, Dolby Vision)
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores sur l’UHD : Dolby Atmos anglais - DTS-HD MA 5.1 français
• Pistes sonores sur le Blu-ray : DTS-HD MA 5.1 anglais, français
• Bonus : combo avec l’UHD et le Blu-ray du film - bonus HD sur le Blu-ray : Making of (VOST, 12 mn 38) - bande annonce du film (VF, 1 mn 46)
• Éditeur : M6 Vidéo SND

LA SUITE APRÈS LA PUB

Commentaire artistique

Récompensé par six Oscars, dont celui de la réalisation attribué pour la première fois à une femme, Kathryn Bigelow, et couvert de prix internationaux, Démineurs est le premier film de guerre oscarisé depuis Platoon (1986). Écrit par Mark Boal er basé sur des entretiens avec divers professionnels, Démineurs nous invite à partager le quotidien ultra-dangereux d’une équipe de déminage américaine opérant en Irak. Le titre original «The Hurt Locker» renvoie au syndrome post-traumatique des démineurs vétérans du Vietnam à propos des explosions. Parfaitement informé (cf. parties de la tenue authentique portée effectivement par l’acteur Jeremy Renner, robot HD-1 Andros, etc.), Démineurs a l’allure d’un documentaire tourné sur place en live (en fait filmé en Jordanie, un pays voisin plus sûr, avec une figuration de réfugiés irakiens). Et pour accroître son naturalisme formel, la réalisatrice et son directeur de la photographie, Barry Ackroyd, ont utilisé plusieurs caméras maniables Aaton Super 16 mm et adopté un style de tournage «documentaire» (axes de prise de vue variés et mobilité de la caméra). Malgré un budget très limité, Kathryn Bigelow a fait la preuve de son talent de cinéaste en détenant, fait rare, le Director’s Cut du film et en dirigeant avec détermination une équipe technique cosmopolite. Si le film ouvre sur un aphorisme, « la guerre est une drogue », cette affirmation ne semble concerner que le protagoniste principal William James, mais pas vraiment le sergent J.T. Sanborn, son coéquipier indispensable interprété par Anthony Mackie, qui, visiblement, ne se délecte pas du job ! L’attitude singulière de William James, toujours prêt à affronter le danger en totale indépendance de sa hiérarchie, constitue le moteur psychologique de l’intrigue captivante telle que nous la dépeint Démineurs avec une froide description factuelle au suspense insoutenable. Jeremy Renner incarne ce personnage anticonformiste, grisé par l’action, avec une rare intensité : par sa posture et dans ses manipulations, plus que par ses rares paroles, l’acteur concrétise parfaitement l’enivrement et l‘extrême concentration du démineur au travail. Hélas, le reste du casting est carrément sous-employé : Guy Pearce (Matt Thompson), Ralph Fiennes (chef des mercenaires) et David Morse (Reed) méritaient mieux ! Malgré tous ses atouts et ses prix innombrables, soyons réaliste, Démineurs ne peut prétendre au qualificatif de film d’auteur forgé sur une analyse existentielle approfondie, mais il correspond parfaitement au film de guerre dont le scénario use habilement de l’intensité et du suspense inhérents au genre (on recommande ainsi le film danois Les Oubliés de Martin Zandvliet, 2017, tout aussi tendu…). Certes, le film est fort bien mis en scène, mais il n'est pas exempt de subjectivité manichéenne (Irakiens vilains et Américains gentils) avec ses scènes appuyées et bluffantes mais parfois prévisibles. Impressionnant et spectaculaire.

 

UHD Demineurs

Commentaire technique

Image : copie UHD, malgré un tournage en Super 16 gonflé en 35 mm et un Master 2K upgradé en 4K, la définition est impressionnante, excepté les plans volontairement effectués en vidéo, la précision sur les détails est excellente, la texture argentique avec un aspect rugueux recherché est homogène (tournage en 16 mm avec caméras Aaton A-Minima et XTR Prod, Master Format 2K), la gestion HDR10 du contraste est naturelle avec des images diurnes lumineuses et des basses lumières restent très détaillées, noirs soutenus, étalonnage chaud restituant la poussière et l’aridité des lieux (Bagdad tourné à Amman), colorimétrie aux teintes réalistes ocres nuancées, tons saturés

Son : mixage anglais Dolby Atmos, dialogues centrés et très distincts, dynamique extrême sur les sons d’ambiances (explosion, tirs, véhicules militaires, hélicoptères) et la musique énergique de Marco Beltrami et Buck Sanders, spatialisation ample et très spectaculaire avec des effets répartis sur tous les surrounds, en particulier le ballet incessant des hélicoptères qui rythment tout le film au-dessus de nos têtes, immersion totale (véhicules militaires, rues, échange de tirs…), LFE souvent et efficacement sollicités (explosions) ; VF 5.1 plus limitée, doublage soigné mais ouverture spatiale nettement moins impressionnante que celle de la VO

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge(4,5/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile griseetoile griseetoile grise(2/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile griseetoile grise(2,5/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0887912/

 

Combo UHD/Blu-ray disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus