PUBLICITÉ

Abuela : Ô vieillesse ennemie… (en Blu-ray, DVD et VOD)

Blu ray Abuela 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)

Synopsis

Susana, un jeune mannequin espagnol, est sur le point de percer dans le milieu de la mode parisien. Mais quand sa grand-mère est victime d'un accident la laissant quasi paralysée, Susana doit rentrer à Madrid dans le vieil appartement où elle a grandi afin de veiller sur celle qui constitue son unique famille. Alors qu'approche leur anniversaire commun, de vieux souvenirs resurgissent en parallèle d'événements étranges, et le comportement de sa grand-mère devient de plus en plus inquiétant…

• Titre original : La Abuela
• Support testé : Blu-ray
• Genre : horreur
• Année : 2021
• Réalisation : Paco Plaza
• Casting : Almudena Amor, Vera Valdez, Karina Kolokolchykova, Marina Gutiérrez, Berta Sánchez, Alba Bonnin, Gabriela Calonfirescu, Ileana Wilson
• Durée : 1 h 40 mn 20
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,85/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 5.1 espagnol, français
• Bonus : A propos de Abuela, entretien avec Paco Plaza pour Filmo (37 mn 45) - bande annonce (1 mn 40)
• Éditeur : Wild Side Vidéo

LA SUITE APRÈS LA PUB

Commentaire artistique

Auréolé par son troisième long-métrage Rec (2007), le réalisateur espagnol Paco Plaza s’est forgé la réputation d’un bon cinéaste spécialisé dans le film d’horreur, genre qu’il avait délaissé avec sa tentative de thriller Eye for an Eye (2019). Abuela (la grand-mère), sorti en 2022, est donc un retour à son cinéma de prédilection. Le scénario est signé par Carlos Vermut, par ailleurs auteur de bande de dessinée et réalisateur prometteur, et la musique de Fatima Al Qadari dont c’est la seconde bande originale. Couronné par le prix du jury à Gérardmer, Abuela mérite amplement sa récompense, tant pour son thème assez rarement exploré de la possession familiale avec, à la clé, la vieillesse présentée comme le comble de l’épouvante, que par sa forme, tout en demi-teinte sans horreur frontale. Selon une recette éprouvée, Abuela joue sur la tension des situations avec une efficacité d’autant plus accrue que l’angoisse palpable est constamment suggérée sans être excessivement démonstrative. On reste toujours dans le meilleur cru du genre, celui du film d’atmosphère dans lequel l’horreur émerge plus dans le cerveau du spectateur que sur l’écran. Paco Plaza sait parfaitement distiller la peur en plongeant son public dans une histoire déroutante dont les clés de compréhension ne sont pas immédiatement divulguées. Le cinéaste a pu compter sur la très belle performance de ses actrices : Almudena Amor, qui incarne la jeune et jolie Susana promue à un bel avenir et Vera Valdez qui joue sa grand-mère Pilar aux comportements étranges et ambigus, sans oublier une jeune femme fort énigmatique interprétée par Karina Kolokolchykova. Les deux comédiennes évoluent dans le huis clos lugubre d’un vieil appartement madrilène franquiste savamment éclairé et filmé par Daniel Fernández Abelló avec un art consommé de la suggestion visuelle. Abuela ne cesse de manier la métaphore des ravages du temps qui passe, symbolisés par les panneaux publicitaires sur lesquels Susanna affiche sa jeunesse resplendissante et la décrépitude de la vieillesse personnalisée par la grand-mère dépendante. Jusqu’à sa conclusion effrayante et implacable, le film s’évertue à laisser planer le doute sur la réalité des psychologies en présence : celle de la grand-mère susceptible d’invoquer les forces d’un autre monde et celle de sa petite-fille qui est peut-être en pleine crise de paranoïa… La terreur de la vieillesse et le traumatisme qu’elle suscite sont excellemment évoqués dans Abuela qui combine habilement la trivialité des confrontations et l’intuition du surnaturel qui en découle. Efficace et savamment filmé.

 

Blu ray Abuela

Commentaire technique

Image : copie HD, excellente définition, piqué sur les gros plans (peau, corps), texture argentique fine et régulière avec un traitement différencié sur les flash-backs (tourné en Super 35mm avec caméra Arricam LT), belle gestion du contraste qui offre du détail dans les nombreuses scènes en basse lumière, étalonnage naturaliste chaud, colorimétrie aux teintes et tons nuancés

Son : mixage espagnol 5.1, dialogues centrés clairs et équilibrés, bonne dynamique sur les sons d’ambiances élaborés et la musique suggestive de Fatima Al Qadiri, excellente spatialisation qui distribue avec efficacité sur les surrounds les nombreux bruits angoissants de l’appartement, effet garanti, LFE solide ; VF 5.1 claire, dynamique, doublage soigné et spatialisation à la hauteur

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile griseetoile griseetoile grise(2/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt11807888/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus