PUBLICITÉ

Le Dernier piano : la musique comme résilience (en DVD et VOD)

DVD Le Dernier piano 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)

Synopsis

Karim, un pianiste de talent, a l'opportunité unique de passer une audition à Vienne. La guerre en Syrie et les restrictions imposées bouleversent ses projets et la survie devient un enjeu de tous les jours. Son piano constitue alors sa seule chance pour s'enfuir de cet enfer. Lorsque ce dernier est détruit par l'État Islamique, Karim n'a plus qu'une idée en tête : trouver les pièces pour réparer son instrument. Un long voyage commence pour retrouver sa liberté.

• Titre original : Broken Keys
• Support testé : DVD
• Genre : drame
• Année : 2021
• Réalisation : Jimmy Keyrouz
• Casting : Tarek Yaacoub, Rola Baksmati, Mounir Maasri, Ibrahim El Kurdi, Julien Farhat, Badih Abou Chakra, Sara Abi Kanaan, Adel Karam
• Durée : 1 h 45 mn 59
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,39/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : Dolby Digital 5.1 et 2.0 arabe
• Bonus : interview de Jimmy Keyrouz (2022, 12 mn 31) - interview croisée de Jimmy Keyrouz et Gabriel Yared (2 mn 05)
• Éditeur : Blaq Out

LA SUITE APRÈS LA PUB

Commentaire artistique

Tourné très partiellement à Mossoul (Iraq), mais surtout au Liban, Le Dernier piano s’inspire de faits réels survenus durant la guerre en Syrie et rassemblés dans une fiction (cf. bonus) par le réalisateur et coscénariste Jimmy Keyrouz qui indique vouloir défendre « le pouvoir transcendant de la musique ». Le film, qui se déroule dans la ville fictive de Ramza sous contrôle de l’État islamique qui interdit la musique, est le développement en long-métrage du film d’étude Nocturne in Black (2017) pour lequel le cinéaste libanais a été récompensé par un BAFTA. Sous sa forme aboutie de production au budget plus conséquent, Le Dernier piano amplifie l’intrigue et introduit une dimension épique et mélodramatique attractive qui au final en amoindri la portée. Manifestement bien joué, superbement filmé et dirigé avec un sens inné du spectacle, Le Dernier piano tient plus du somptueux film de guerre que du reportage sur le vif et gagne en intensité dramatique ce qu’il perd en authenticité éprouvante comme pouvait le faire Little Palestine, journal d’un siège (2021) tourné sur place. Le spectateur est plongé dans l’enfer de l’obscurantisme djihadiste au côté du héros, le pianiste Karim, interprété avec intensité par Tarek Yaacoub qui tenait le même rôle dans le court-métrage, et partage avec lui ses espoirs, ses douleurs et ses amitiés. Les personnages qui l’entourent, tous fort bien incarnés par des acteurs locaux expressifs, possèdent une caractérisation plutôt stéréotypée qui n’est pas toujours absolument convaincante : le sympathique marchand Abou Moussa (Mounir Maasri), la résistante armée et déterminée Samar (Rola Baksmati), le jeune garçon débrouillard Ziad (Ibrahim El Kurdi), l’ignoble terroriste Tarek (Adel Karam), etc. Malgré son aspect de film de cinéma trop fignolé, manifestement tourné en zone sécurisée avec le recourt à des effets visuels numérisés soignés et filmé avec fluidité par Joe Saade, Le Dernier piano ne peut laisser indifférent : il serait bien difficile de ne pas acquiescer à son message explicite et universel de résistance à toute forme d’oppression et à la bêtise obscurantiste. Le thème, déjà abordé avec brio dans Timbuktu (2014), nécessitait une bande originale à la hauteur qui a été confiée à Gabriel Yared, compositeur libanais de réputation internationale. Fortement métaphorique et empathique, Le Dernier piano n’est pas aussi âpre que son sujet l’exigeait, mais sa défense éloquente, illustrant le pouvoir rédempteur et pacifique de la musique, mérite vraiment la vision. Il est cependant regrettable que le court-métrage Nocturne in Black, qui a servi de modèle, n’ait pas été donné en bonus.

 

DVD Le Dernier piano

Commentaire technique

Image : copie SD, excellente définition pour un support DVD basse définition, textures bien restituées, contraste naturaliste, images lumineuses mais détaillées en basse lumière, étalonnage réaliste, colorimétrie chaude aux teintes nuancées et tons saturés

Son : mixage arabe 5.1, dialogues très clairs et équilibrés au centre, excellente dynamique sur les ambiances de guerre (tirs, explosion, école, rue) et la musique de Gabriel Yared, spatialisation remarquablement immersive avec des effets surrounds impressionnants (explosions, tirs), LFE très efficace

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile griseetoile griseetoile grise(2/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile griseetoile grise(2,5/5)

IMDb
Nocturne in Black : https://www.imdb.com/title/tt4536608/
Le Dernier piano : https://www.imdb.com/title/tt11105790/

 

DVD disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus