PUBLICITÉ

Top Gun Maverick 4K : une suite sans surprise mais hautement spectaculaire (en UHD, Blu-ray, DVD et VOD)

UHD Top Gun Maverick 4K 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5).

Synopsis :

Après avoir été l'un des meilleurs pilotes de chasse de la Marine américaine pendant plus de trente ans, Pete «Maverick» Mitchell continue à repousser ses limites en tant que pilote d'essai. Il refuse de monter en grade, car cela l'obligerait à renoncer à voler. Il est chargé de former un détachement de jeunes diplômés de l'école Top Gun pour une mission spéciale qu'aucun pilote n'aurait jamais imaginée. Lors de cette mission, Maverick rencontre le lieutenant Bradley «Rooster» Bradshaw, le fils de son défunt ami, le navigateur Nick «Goose » Bradshaw. Face à un avenir incertain, hanté par ses fantômes, Maverick va devoir affronter ses pires cauchemars au cours d'une mission qui exigera les plus grands des sacrifices.

• Titre original : Top Gun Maverick
• Support testé : UHD
• Genre : action
• Année : 2022
• Réalisation : Joseph Kosinski
• Casting : Tom Cruise, Val Kilmer, Miles Teller, Jennifer Connelly, Bashir Salahuddin, Jon Hamm, Charles Parnell, Monica Barbaro
• Durée : 2 h 10 mn 14
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,39/1 et 1,90/1 (HDR10, Dolby Vision)
• Sous-titrage : français, anglais, néerlandais
• Pistes sonores : Dolby Atmos (TrueHD 7.1) anglais, français
• Bonus : combo avec fourreau contenat l’UHD et le Blu-ray du film
• Bonus en VOST sur l’UHD : Autorisé à décoller (9 mn 15) - Une avancée novatrice, le tournage du film (7 mn 56) - Une lettre d'amour à l'aviation (4 mn 48) - Le façonnement du Darkstar (7 mn 31) - Masterclass avec Tom Cruise au Festival de Cannes en exclusivité sur l’UHD (2022, 49 mn 04) - clips : Hold My Hand par Lady Gaga (3 mn 52) et I Ain't Worried par OneRepublic (2 mn 37)
• Éditeur : Paramount Pictures France

LA SUITE APRÈS LA PUB

 

Commentaire artistique

Suite du film culte Top Gun (1986) de Tony Scott, à la mémoire duquel ce film est dédié, Top Gun Maverick est réalisé par Joseph Kosinski, auteur de Tron (2010) et d’Oblivion (2013), déjà avec Tom Cruise. Ce dernier, coproducteur de Top Gun Maverick, reprend du service puisqu’il incarne à nouveau le pilote de la Navy au caractère très indépendant, Pete «Maverick» Mitchell. Il n’est pas le seul rescapé du premier film puisque Val Kilmer récupère son personnage de «Iceman», le lieutenant Tom Kazanski, devenu entretemps amiral. L’acteur victime d’un cancer de la gorge ne peut plus parler mais sa voix a été reconstituée par A.I. vocale. Le reste du casting est entièrement renouvelé avec Miles Teller qui joue «Rooster», le fils de feu «Goose», Jennifer Connelly qui, en tant que la barmaid Penny, succède à la précédente copine du héros («Charlie» jouée par Kelly McGillis), et, dans l’air du temps, Monica Barbaro, a le privilège d’incarner la pilote Natasha «Phoenix» Trace comme membre actif de la mission. Parmi les revenants, Harold Faltermeyer, compositeur de la BO de Top Gun, a écrit en partie la musique de cette suite qui a aussi bénéficié du talent d’Hans Zimmer et de Lady Gaga. Le nouveau scénario s’éloigne de l’intention de Tony Scott, mort en 2012, de raconter une histoire différente, puisque finalement la version de 2022 reprend la trame du premier film en centrant l’intrigue sur l’école Top Gun et sur le «super» héros Tom Cruise. Les allusions au film de Tony Scott sont nombreuses (sport sur la plage, moto Kawasaki, Porsche, etc.) et raviront les fans. L’originalité du film repose essentiellement sur un casting renouvelé, sur la modernisation des équipements militaires (drone, avion furtif, GPS…) et sur l’apport de la technique numérique (recréation du F-14, invention du Darkstar furtif). Tom Cruise, lui-même pilote, a fortement souhaité que la plupart des vues aériennes soient réelles et pas sur fond vert : les acteurs ont donc dû gérer leur propre pilotage réel et leur tournage. Le film, photographié en 2018 en Californie, a été présenté hors compétition - Covid oblige - au Festival de Cannes en 2022 qui a récompensé Tom Cruise d’une Palme d’honneur. Pour une suite qui s’est faite attendre, Top Gun Maverick ne déçoit pas : Tom Cruise, toujours fringant malgré les années qui passent et qui accomplit lui-même ses cascades, incarne idéalement cet as du pilotage chargé d’accomplir une mission impossible (contre un ennemi jamais nommé, ni identifiable). Comme attendu les scènes de voltige aérienne et de combat sont époustouflantes et, qu’importe la vacuité de l’histoire et de ses stéréotypes, ce blockbuster au succès colossal ne rate aucun des objectifs attendus : ode à la suprématie américaine, louange de la Navy, éloge de la camaraderie et de la virilité, héros parfaits aux psychologies simplifiées qui manquent de subtilité et happy end. Top Gun Maverick est manifestement une superproduction signée Tom Cruise, omniprésent devant et derrière la caméra : question divertissement, ce film, trop lisse et superficiel, est une réussite, mais question finesse et introspection existentielle il faudra voir ailleurs... Incontestablement, le défi de donner une suite aussi captivante à Top Gun, 36 ans après et avec son acteur principal, a été relevé avec brio dans ce blockbuster hollywoodien sans surprise mais à l’efficacité redoutable. À condition d’en accepter les codes et de ne pas attendre autre chose d'autre qu’un film d’action visant uniquement la distraction, Top Gun Maverick se regarde sans ennui. Avec son image 4K impressionnante et son mixage Atmos exceptionnel, le spectacle est total…

 

UHD Top Gun Maverick 4K

Commentaire technique

Image : copie UHD, excellente définition quasi irréprochable et piqué absolu sur les détails, changement de format Imax respecté, textures parfaitement restituées (tournage numérique avec caméras IMAX Sony CineAlta Venice et CineAlta Venice Rialto, Master Format 4K), gestion spectaculaire du contraste en HDR, image lumineuse jamais prise en défaut quel que soit le niveau d’éclairage, noirs absolus, étalonnage réaliste chaud, colorimétrie chatoyante aux teintes subtiles et tons saturés, compression sans faille

Son : mixage anglais Dolby Atmos, dialogues clairs et équilibrés, dynamique remarquable qui profite à toutes les ambiances d’action (décollage, vol, bar) et à la musique épique qui les amplifie, spatialisation hautement spectaculaire avec des effets surrounds tous azimuts, les canaux de hauteur apportent un surcroit dimensionnel extraordinaire (scène d’engins volants, entrainement, combat) complété par des graves du canal LFE plus que costaud ; VF Dolby Atmos aussi dynamique et spatialisée que la VO, doublage bien équilibré au résultat sonore honorable

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge(5/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt1745960/

 

Combos UHD/Blu-ra et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus