PUBLICITÉ

La Peau sur les os : une adaptation décevante de Stephen King (en Blu-ray et DVD)

Blu ray La Peau sur les os 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)

Synopsis

L'histoire de Billy Halleck, avocat rondouillard à qui tout réussit… jusqu'au jour où, par accident, il percute une vieille gitane avec sa voiture, la tuant sur le coup ! Halleck ressort vainqueur du procès truqué qui s'en suit. Les gitans décident alors de faire leur propre justice et un sort est jeté sur Halleck qui commence alors à perdre du poids de façon incontrôlée, le conduisant vers une mort certaine…

• Titre original : Thinner
• Support testé : Blu-ray
• Genre : horreur, fantastique
• Année : 1996
• Réalisation : Tom Holland
• Casting : Robert John Burke, Lucinda Jenney, Bethany Joy Lenz, Time Winters, Howard Erskine, Joe Mantegna, Terrence Garmey, Randy Jurgensen
• Durée : 1 h 32 mn 20
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,85/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 5.1 anglais, français
• Bonus : Digipack avec étui contenant le Blu-ray du film (92 mn 20) et le DVD du film (88 mn 38) - livret « Régime sévère » (24 pages)
• Éditeur : Rimini Éditions

LA SUITE APRÈS LA PUB

Commentaire artistique

Les amateurs vont apprécier cette sortie en Blu-ray et DVD de La Peau sur les os, un film d’horreur adapté de Stephen King et réalisé par Tom Holland, qui était resté inédit en France ! L’idée du roman, paru en 1984, a été suggérée au romancier, dont c’est le premier ouvrage signé sous le pseudo de Richard Bachman, à la suite d’un conseil de son médecin sur la nécessité d’une cure d’amaigrissement peu appréciée… La Peau sur les os est une des innombrables adaptations des ouvrages de Stephen King : l’immense succès du roman à sa sortie ne pouvait que déboucher sur une version cinématographique. Dès 1990, Michael McDowell - scénariste entre autre de Beetlejuice (1987) - propose au réalisateur Tom Holland une première version mais les exigences des producteurs imposeront de nombreuses réécritures effectuées par le cinéaste, en particulier celle de la fin qui diffère de celle du roman alors que l’adaptation se voulait la plus fidèle possible. Tom Holland n’était pas un novice puisqu’en 1995 il avait dirigé Les Langoliers, version télévisée d’une nouvelle de Stephen King. Toute la difficulté pour transposer à l’écran La Peau sur les os était de rendre visuellement crédible l’amaigrissement progressif du héros Billy Halleck. La solution retenue sera d’engager un acteur de corpulence moyenne et de l’affubler de prothèses dans la première partie de l’intrigue : les longs maquillages appliqués à l’acteur John Burke par Greg Cannon seront décisifs. Hormis un caméo de Stephen King jouant un pharmacien nommé Bangor (nom de la ville où vit Stephen King) et de la prestation de Joe Mantegna en mafieux local, le casting du film peu connu se révèle plutôt convainquant : que ce soit le gitan maléfique Lempke joué par Michael Constantine, l’épouse du héros Heidi interprétée par Lucinda Jenney, sa fille incarnée par la toute jeune Bethany Joy Lenz ou la sexy gitane Gina campée par Kari Whurer. Très proche de l’intrigue et des caractères décrits par Stephen King, l’adaptation de Tom Holland démarre avec une belle intensité et des rebondissements tout à fait intrigants pour, hélas, se transformer en une production caricaturale au ton sarcastique proche d’un épisode de série télévisée entachée par une erreur irrattrapable : faire du salaud décrit dans le roman un protagoniste presque sympathique. Dommage que le potentiel horrifique du roman ait été si mal exploité jusqu’à une conclusion banale et formatée qui trahit totalement l’esprit du roman. Même si de la part de l’auteur de Vampire, vous avez dit vampire ? (1985) on pouvait attendre une adaptation plus inventive, sa réalisation honnête qui ne démérite pas, est plombée par les incessantes modifications qui ont affecté le scénario et la volonté du studio d’amoindrir la dimension gore de l’histoire. Certes distrayante, mais guère fascinante, cette version de La Peau sur les os se situe à mi-chemin des adaptations de Stephen King, ni franchement exécrable, ni vraiment géniale. Un film méconnu de niveau télévisuel, somme toute, assez divertissant.

 

Blu ray La Peau sur les os

Commentaire technique

Image : copie HD, excellente définition, piqué sur les gros plans, texture argentique discrète et homogène (tournage en 35 mm avec caméras Panaflex Platinum, Master Format 2K), image propre et lumineuse, noirs francs, étalonnage chatoyant chaud, colorimétrie pimpante aux teintes vives et tons saturés

Son : mixage anglais 5.1 (remix), excellente clarté des dialogues, superbe dynamique qui profite aux scènes d’action et à la musique de Daniel Licht, spatialisation sans excès aux effets surrounds limités qui élargissent quelques scènes (action dans le camp des gitans), LFE peu sollicités ; VF 5.1, claire et dynamique, doublage canadien dynamique au niveau légèrement supérieur à celui de la VO

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile griseetoile griseetoile grise(2/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0117894/

 

Digipack Collector combo Blu-ray/DVD disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus