PUBLICITÉ

Freud, passions secrètes : le scandale de la découverte de la psychanalyse (en Blu-ray et DVD)

Blu ray Freud Passions secretes 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Synopsis

À Vienne, en 1885, les recherches de Freud sur l'inconscient de ses malades et le sien l'amènent à ses principales découvertes et à un scandale qui ébranlera toute la médecine viennoise…

• Titre original : Freud
• Support testé : Blu-ray
• Genre : biopic, drame
• Année : 1962
• Réalisation : John Huston
• Casting : Montgomery Clift, Susannah York, Larry Parks, Susan Kohner, Eileen Herlie, Fernand Ledoux, David McCallum
• Durée : 2 h 20 mn 31
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,85/1 Noir et Blanc
• Sous-titrage : français
• Piste sonore : DTS-HD MA 2.0 monophonique anglais
• Bonus : Mediabook limité avec le Blu-ray du film (140 mn 31), le DVD du film (134 mn 54) - livret « Histoire d'un film sous influence(s) » rédigé par Marc Godin, critique de cinéma (80 pages)
• DVD des bonus : Masterclass de John Huston, enregistrée le 15 mars 1981 au National Film Theatre / British Film Institute, dirigée par Brian Baxter, bonus audio (VOST, 36 mn 26) - Freud, les yeux grands ouverts, analyse de Bernard Benoliel, direction de l'action culturelle et éducative à la Cinémathèque Française (2016, 15 mn 45) - Freud, le film oublié raconté par Marie-Laure Susini, psychanalyste et écrivaine (2017, 17 mn 04) - Secrets d'adaptation par Marie-Laure Susini, psychanalyste et écrivaine (2017, 11 mn 17)
• Éditeur : Rimini Éditions

LA SUITE APRÈS LA PUB

Commentaire artistique

Comme très bien expliqué dans l’un des bonus (repris de l’édition DVD de 2017), Freud, passions secrètes n’est pas un biopic sur la vie de Sigmund Freud, mais une évocation de la découverte par le médecin viennois de l’inconscient qui fonde la psychanalyse. Il fallait être audacieux pour tenter d’aborder ce sujet sans aucune péripétie et essentiellement intérieur sous la forme d’un long métrage : cette gageure a pourtant été réussie par John Huston qui avait été marqué par le documentaire Que la lumière soit (Let There Be Light) qu’il tourna en 1946 (qui ne sera autorisé à être projeté qu’en 1980 !) sur les soldats traumatisés psychiquement : le cinéaste déclarera avoir été troublé en découvrant l’inconscient et l’hypnose. Dès cette époque, il indiquait vouloir réaliser un film sur Sigmund Freud, ce qu’il fera seize ans plus tard avec Freud, passions secrètes qu’il coécrit avec Charles Kaufman, son coscénariste de Que la lumière soit. Ensemble, ils se libèrent des codes du biopic hollywoodien, même si la fiction, qui n’est pas totalement absente, les contraint à modifier quelque peu les faits : le film n’a pas vocation à raconter la vraie vie de l’inventeur de la psychanalyse, ni à traiter son sujet sous un angle proprement scientifique. Pour développer son intrigue, qu’il définissait comme une « suspense intellectuel », John Huston va trouver en Montgomery Clift, acteur névrosé, l’interprète idéal. Mais, si au départ, le cinéaste pensait pouvoir compter sur l’écriture du scénario par le philosophe existentialiste Jean-Paul Sartre, le résultat se révèle inexploitable (« Le scénario Freud » sera publié en 1984) : sur la base de ce texte, il confie donc une réécriture à Charles Kaufman et au producteur Wolfgang Reinhardt. Les deux auteurs conservent cependant le protagoniste majeur imaginé par le philosophe, Cecily, incarnée par Susannah York, et forgé sur divers patients étudiés dans ses écrits par Sigmund Freud, en particulier « Anna Q », Bertha Pappenheim. Le résultat débouche sur un scénario brillant qui explique la découverte de l’inconscient et de la sexualité enfantine grâce à cette personnalité clé analysée par le médecin qui, en même, temps progresse par une autoanalyse de ses propres traumatismes refoulés (Connais-toi toi-même). Le rejet de son propre père est conforté par d’autres figures paternalistes qui l’entourent : son mentor, le docteur Joseph Breuer, joué par Larry Parks, et son principal ennemi, le docteur Meynert, interprété par Eric Portman. Le brio de la réalisation, la qualité du jeu de Montgomery Clift (très affaibli par la maladie) et l’excellence de l’écriture du script et des dialogues hissent Freud, passions secrètes au rang de film majeur : on n’oubliera pas les scènes impressionnantes des séances sur l’hystérie à la Salpetrière de Jean-Martin Charcot (excellent Fernand Ledoux), les rêves travaillés en lumière contrastée, et la séance houleuse et fondatrice de la conférence finale. La photographie expressive de Douglas Slocombe et les riches décors intérieurs conçus par Stephen B. Grimes ajoutent à la qualité de l’évocation. Sur un sujet peu vendeur et difficilement exploitable, Freud, passions secrètes est une réussite qui a su autant contenter les cinéphiles que les professionnels de la psychanalyse : un faux biopic mais une analyse géniale et vertigineuse - non dénuée du suspense d’une enquête à énigmes digne d’un film noir - de l’exploration de l’inconscient, de la sexualité et de la découverte du complexe d’Œdipe qui sont l’origine de la psychanalyse. Présenté dans un beau Mediabook cartonné à la riche illustration, Freud, passions secrètes a enfin droit à une édition HD digne de cette œuvre culte.

 

Blu ray Freud Passions secretes

Commentaire technique

Image : copie HD, excellente définition et piqué constant sur les détails, texture argentique discrète et homogène (tournage en 35 mm, nouveau Master format 2K 2022), image très propre aux défauts infimes, superbe contraste tranché (accrue dans les séquences oniriques) qui respecte la photo de Douglas Slocombe, noirs profonds, blancs nuancés, échelle des gris très harmonieuse

Son : mixage anglais 2.0 monophonique, dialogues clairs et équilibrés, pas de distorsion mais un léger sifflement dans le haut du spectre, excellente dynamique sur les ambiances et la magnifique partition signée Jerry Goldsmith

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixage sonore : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0055998/

 

Mediabook Blu-ray/DVD disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus